Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/01/2007

Une journée tripot

Un samedi passé dehors.
D'abord avec elle, une rendez vous fixé à midi sur mon terrain. Ma moinelle retrouvée. Un déjeuner dans un resto de la rue montorgueil (l'épicerie) et ensuite un rapide tour dans les halles, pour tâcher de trouver quelques affaires à faire malgré le monde. Bon, bien sûr on a réussi.

Ensuite le thé avec petit gâteau dans un de mes endroits préférés rue quincampoix, près de la grande cheminée de la salle aux poutres apparentes. Une après-midi entre Elise et Ronan. tellement d'histoires à la con, tellement de rires et les heures passent. On sort enfin, un peu aidés par la serveuse qui veut dresser ses tables pour le service du sois, et dehors c'est le soir, c'est la pluie. On décide de ne pas se quitter comme ça, nous voilà dans le marais au féria café. Un verre en attendant notre quatrième larron qui nous rejoint vers 20h15.
Direction la pizzeria d'en face, pour un dîner aux combinaisons multiples (!!) et surtout où l'on n'en finit pas de travailler nos abdos, crise de rire après crise de rire. Evidemment on est placé au sous-sol près des toilettes et avec une tablée d'une trentaine de filles qui pépient avec beaucoup beaucoup trop de décibels et pas du tout de classe.
Comme on n'a même pas peur nous voici en quête d'un autre endroit où boire un "dernier" verre (on y croit !), on s'arrête au café en face des philosophes. Là notre quête de la plus grosse vanne continue, devant de nouveaux verres et avec de nouveaux abdos !
Elise rentrera sagement se coucher après ce verre-là. Nous autres polissons nous offriront une virée par okawa avant de rentrer à pied par les rues désertes ou presque du 4ème, 3ème et 2ème arrondissement. En chantant en vrac la petite maison dans la prairie, le téléphone pleure, la bohème...

Une bonne journée.

Les commentaires sont fermés.