Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/02/2007

Un étrange anniversaire

Est-ce que ça se fête ? Est-ce que ça se fait de se souvenir du dernier jour ? Et d'abord est-ce que toi tu t'en souviens ?
Un jour, une lettre, cinq pages volantes qui s'éclatent contre toi. Tout contre. Et moi dedans.

Et depuis. Une vie qui continue, de bons moments, une absence qui ne se sent plus -assez vite, c'est l'avantage d'être allé juste un peu trop loin, hein, se faire mal, bien, comme on sait faire. Se frustrer. Se blâmer. S'en vouloir. Tout ça, tu le fais tout seul maintenant. Je ne joue plus depuis 3 ans déjà. Mieux, j'écoute cette chanson. Je retourne m'assoir à ce café. Je revois ces amis. Je découvre les nymphéas et je me passe assez bien des étoiles, finalement. Tu sais, d'ici j'ai quand même gardé la lune.

Tu vois comme c'est, je ne pense plus à toi, pour de vrai. Même quand je te croise sur ce quai de gare, rien ne pince . Rien d'autre qu'un sentiment de gâchis, pas de regret, pas d'envie de re-. Et pourtant, te voilà qui squatte ma tribune libre, celle où je vis un peu aussi, celle où je n'imaginais pas te voir arriver.
Reste un peu si tu veux, le temps de te reprendre et repars sans faire de bruit, on en a fait assez.

Les commentaires sont fermés.