Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/03/2007

Pas perdue, entre parenthèse juste.

Entre préparage de transfert d'un plan A ( verte vallée merdique je peux le dire maintenant... ah liberté quand tu nous tiens) à un plan B (plein de promesses, croisage de doigts, tout ça), préparages actifs de la soirée d'au revoir au revoir (que celui qui ne chantonne pas président dans sa tête aille se recoucher de suite) de l'année ( quoi je tease ? je fais ce que je veux...), entre oubliage ferme de bientôt passage à l'année de plus, entre chamboulage personnel rapport à plan B, entre tout ça, je n'oublie pas que j'ai un blog et que je suis censée venir y dire des trucs.

Mais, là, je suis juste une peu occupée, alors je repasserai vite ou à l'occasion ou en musique ou je vous ébouriffe hein en même temps pour ceux qui connaissent F.F notre reine. Mais je m'égare... Bon il est tard, j'ai sommeil ma mission adriennesque de la soirée étant remplie, je vais aller d'un pas décidé retrouvé mon polar de cette nuit : 613 de tobie nathan pour ne rien vous cacher.

Bon, j'ai fait un post, petit mais c'est tout de même un post. j'ai aussi mis de la couleur pour montrer ma bonne volonté... alors je peux vous le dire maintenant, aujourd'hui, jeudi ce n'est plus ma fête ;)

Les commentaires sont fermés.