Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/05/2007

Hypocondrie ? C'est celui qui dit...

Je sais que j'ai déjà raconté ici mes déboires allergico-somatiques... Seulement, à râler pour râler je vous dois une exclu. C'est tombé ce week end, c'est tout nouveau tout beau, et comment vous dire, déjà je sens que j'adore.

L'huile de sésame, le karité et moi on n'est plus du tout copain, et je vous raconte pas ma brouille avec la goyave rose - déjà la goyave avec Florence Foresti j'avais de sérieux doutes. Je la fais courte, samedi soir, je rentre d'un dîner tranquilou, je me mets devant la télé et l'envie de dormir tardant je m'attelle à des trucs hautement importants de filles : vernir mes ongles et masquer mon visage. Attention quand je parle de masquer, c'est pas le carnaval de Venise, hein, je parle de crème. La crème en question (celle derrière le banc des accusés) c'est un cadeau de ma soeur pour mon anniv, c'est une petite nouvelle d'une marque super bio genre tout est naturel chez nous. Ouais. Bah le naturel me réussit pas des masses alors, ou c'est rien que du marketing des mensonges...

Toujours est-il qu'à peu près deux secondes après avoir étalé consciencieusement ladite crème, mon visage passe direct dans un univers où il fait super chaud ambiance tiens, au feu les pompiers ça pique, ça brule, "ça" mal, très. J fonce sous l'eau fraîche, retire tout bien, et m'essuyant le visage, jette un oeil dans le miroir de la salle de bain. Et là c'est le drame, c'est rouge, c'est gonflé, c'est en train de se propager, ce n'est plus mon visage. Comme je suis pas du tout angoissée (nan, juste tellement) je fonce vers ma trousse de secours (la fameuse) et avale illico deux aérius.

Heureusement, tout a assez vite dérougi, dégonflé, etc. mais bon, j'ai connu des meilleurs samedi soirs, heureusement que Bourriquet m'a consolé (référence à ma peluche, et private joke un peu avec un qui me lit en diagonale parce que j'adore mickey).

Les commentaires sont fermés.