Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/06/2007

Kusturica's Time of Gipsy

c16e1ba0d3c0b942aa9f5d63f4238711.pngAttention, les violons tziganes fondent sur l'Opéra Bastille. Oubliez ce que vous croyez connaître, les "Volare" variétoches des Gispy Kings la guitare levée sous l'aisselle, tout ça.

Le temps des Gitans, film de 1989, d'Emir Kusturica. Le film qui m'a traumatisé. Oui, parce que mes parents avaient dû oublier que si j'avais pas l'âge pour la télé le soir (même pas Dirty dancing à 13 ans t'imagines) j'avais pas non plus l'âge pour la saga culte de Kusturica sur gand écran. Que peut-être les mômes qu'on estropie pour les envoyer mendier, ou le mec énervé qui pense si fort à planter la fourchette dans la gorge du méchant juste sur l'aorte, qu'il y arrive tellement il y pense fort, tout ça, ça pourrait ne pas être adapté...
Bref, parenthèse pédopsychanalytique refermée, la BO du film reste renversante : à la fois entraînante, langoureuse et déchirante.

Et, devine quoi ? Bah, l'Emir (Kusturica, hein, pas l'Emir le roi des pays là-bas) il a flairé le filon. Voilà pourquoi une troupe de chanteurs, musiciens, danseurs tziganes s'apprête à faire vivre Time of Gipsy sur la scène de l'Opéra Bastille. avec un beau CD tout neuf pour l'occas. Et si je n'en ai entendu qu'un extrait, je peux tout de même te dire que ça vaut le coup, alors, âmes sensibles s'abstenir mais pour les autres c'est à l'affiche du 26 juin au 15 juillet.

Les commentaires sont fermés.