Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/07/2007

Rentrée. donc.

3fefc0c8733315da2010b5d1e69871e5.jpgLà. Heure de déj juste tassée.
Café tout frais passé. Même pas raté, je fais des progrès en café pour 12, c'est dingue... bref.
Me voilà derrière mon bureau, entre la fenêtre où tout est gris pluie et la double porte, classée je ne sais plus trop quoi, bien fermée. Arcad Fire dans mes oreilles. A me prendre la tête sur un chemin de fer qui change 20 fois par jour... Ahlala.
Le week-end cannois fut comme prévu, ensoleillé, oxygénant et fatiguant. Beaucoup trop de gens dans le train du retour, les gens (si tu sais bien, "les gens"...) tous au taquet qui s'engueulent pour une place, sortir en prems, le dernier sandwich, les taxis tout ça.
Mais le soleil, la mer, nager, rêvasser échouée sur mon drap de bain avec le soleil qui chauffe partout, voir un peu la famille, vivre en mini robe, n'avoir de priorité que les indices des crèmes solaires et l'horaire de l'apéro.
Retrouver ma copine au Grand Café, boire du coca light, terroriser le serveur de notre rang, faire les pétasses avec lunettes de mouches so 60's, aller grignotter une pizz'. Et parler, avec les étoiles dans les yeux, de pourquoi toute cette luminescence, pourquoi toute la Russie dans ma vie : les montagnes, la roulette, les mojitos... (comment ça le mojito c'est pas russe ?!)

Et rentrer. Et bosser. Et la sinusite qui passe pas. Et le blues qui s'installerait presque.
Allez, une soirée de filles ce soir et il n'y paraîtra plus.

En haut, en bas, à Paris, en Russie ou ailleurs, moi aujourd'hui je veux bien plutôt le "super moit-moit" ou le coup de fil à un ami.

ps : l'est belle ma plage quand même...

Commentaires

Trop contente que ma deuxieme sortie depuis plus d'un mois ait été pour voir ta bouille de toi. love.

Écrit par : Folie Privée | 16/07/2007

pareil trop contente de t'avoir vue et tout. en plus frites, humm.
des bisous plein.

Écrit par : Mathilde | 17/07/2007

Les commentaires sont fermés.