Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/10/2007

Un matin qui rit

63db6adaeaf0254dc08899187463dee2.jpgLe réveil sonne, 6h59, dans ma tête je râle très fort, en vrai, je bouge d'un cil et pas trop vite. Quand le bip bip de la deuxième alarme, celle sans laquelle je ne me lèverai pas, me vrille la tête, je me lève (et je te bouscule, tu ne te réveilles pas, on connait l'histoire et la chanson).

Je mets l'eau du thé à chauffer, je sors special K et le fromage blanc, et me vautre en position j'ai-super-froid-suis-mal-réveillée-laissez-moi (super technique comme position, hein!), enroulée dans mon plaid Ikea en polaire sur mon canap, les yeux peinant à faire la mise au point sur Bruce Toussaint et son équipe.

Et je continue ma phase d'éveil, et à un moment, quand Bruce est censé nous exliquer le temps du jour, paf, un plan en extérieur nous montre l'invité (BHL) qui salue Caroline et Léon et monte en voiture, la caméra suit ensuite les deux journalistes qui retournent chez Canal avec un Léon visiblement en joie. Bruce qui commente le plan, se met à rire tout haut avec un blague digne du collège, et tout le plateau nicasse, et me voilà, à ce moment là bien réveillée (une heure a passé quand même) et nicassant avec eux. Ok, la journée commence bien ! Rire de bon matin, y'a rien de tel, ma bonne dame.

Commentaires

C'était bien ce fou rire sur les amours potentielles de Caroline et Leon. On rit de bons coups avec ce Bruce quand même (oui c'était juste pour replacer mon expression très XXème siècle)

Écrit par : Eric | 17/10/2007

oui surtout avec la mini choré de Léon pendant que Bruce est pris de fou rire !!! C'est pourtant pas forcément frappé au coin du bon sens... (quand même parfois tes expressions!)

Écrit par : Mathilde | 17/10/2007

Les commentaires sont fermés.