Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/11/2007

Demain, Journée mondiale de lutte contre le SIDA

Le SIDA, tu sais. Le fléau qu'on t'a raconté au collège, au lycée... Celui qui a vite mis le sexe sur la table des discussions de ton adolescence, souvent suivies d'une démonstration par l'objet du seul moyen de se prémunir que l'on aie : le préservatif.

Celui pour lequel des tas de chercheurs se lèvent tous les matins désireux d'enfin trouver le vaccin, le remède, l'idée. Celui qui a fauché quelques uns de tes ami(e)s. Celui qui fait que tu sais aimer avec un peu de latex, de duron ou que sais-je encore entre toi et l'autre. Celui qui fait surtout qu'en cas de rencontre imprévue, si tu ne trouves pas de préservatif, tu te garderas l'envie au creux des reins, parce que faire l'amour oui, mais risquer de crever non.

Et sais-tu, toi, que le virus vient de passer un nouveau cap en France où la contamination continue d'augmenter ?
Parce que l'on en parle désormais comme si c'était surtout l'Afrique qu'il touche, mais il n'épargne personne et si, bien sûr, les pays africains sont rès touchés, notre vigilance en s'effritant ouvre la porte à cette saloperie. Parce qu'on croit que vivre avec la tri-thérapie c'est simple et que ça permte de ne plus mourir du SIDA... Pour toutes ces raisons, et pour celui auquel je pense, c'est bien qu'il y ait chaque année cette journée mondiale de lutte. Au milieu des hérésies de marketeux ou de démagogues comme la journée des femmes, de l'orgasme ou du chocolat aux poires (j'exagère juste un peu), c'est bien d'avoir un vrai combat à mener, et qui ne se gagnera que si y pense tous les jours, toutes les nuits.

J'y pense. Et je pense à tous ceux qui vivent avec aussi, qui devraient pouvoir ne pas avoir honte ou peur de perdre les gens qu'ils aiment... Et je pense à ceux qui ce soir, ce we, demain ne prendront pas de précautions parce que ce n'est pas grave juste une fois.

C'est grave. Toutes les fois. Une ou cent.
Alors faut prendre soin de soi, et des autres. 


L'anniversaire - Patrick Volson
Spot tourné à l'occasion de la journée mondiale de lutte contre le SIDA de 2003.
 

Liens utiles : L'agenda de la Journée en France, Sidaction, Le Roi de la Capote. 

Commentaires

joli post !
....pensons y

Écrit par : 1fillecommeca | 30/11/2007

merci
et oui faut ps oublier !

Écrit par : Mathilde | 30/11/2007

Tu fais partie des rares blogs que je lis à avoir écrit sur le sujet, c'est dingue non ?

Écrit par : Eric | 02/12/2007

Si, c'est snas doute une question de génération, mais c'est bien dommage de ne pas se sentir concerné.

Écrit par : Mathilde | 03/12/2007

Les commentaires sont fermés.