Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/12/2007

Le Hardware & moi...

La semaine dernière, un peu par hasard, beaucoup grâce à lui, je suis allée chez Heaven. L'occasion de découvrir que Microsoft ne fait pas que des logiciels, loin, très loin de là. Seule fille parmi les geeks présents (Damien, le Papa de Charles, Charles Underscore Liebert, Mry & DamDam entre autres) j'ai découvert ébahie tout un monde parallèle... On a testé des positions de relâchement de la main pour constater que les souris microsoft sont faites pour être parfaitement adaptées à notre position de repos. Il existe aussi des versions tout-en-une de la souris chez Microsoft, juge plutôt et prends des notes : pointeur laser, télécommande (pour quand tu mates des dvds ou pendant tes présentations .ppt), clé usb et aussi accessoirement, souris.

Ils font aussi des webcams plutôt très chouettes, j'ai la mienne que je n'ai pas encore testé par manque de temps mais je m'y mets dès que je retrouve un rythme normal et que les colis arrêtent d'exploser en bas de mon bureau.

Sinon, et sans transition, ça m'a rappelé, une chronique que j'avais écrite pour une émission pilote de Sud Radio, où j'officiais en tant que madame billets d'humeurs (pourquoi je sens que l'humeur de la chose ne t'étonnes pas ?), chronique qui m'a valu un franc succès dans l'agence au citron à mon entretien d'embauche... Je ne résiste pas à l'envie de te la faire lire, attention, ça date de ma vie d'avant le web 2.0 (oct 04), va pas t'imaginer des choses hein ! L'exercice imposé c'était de mixer le célibat et internet pour m'intercaler comme il faut entre les sujets de l'animateur chef...

"Vous m’avez proposé de vous parler du célibat… mais tout le monde en parle, et mon boulot c’est plutôt de parler de ce dont personne ne parle, alors, me demander de préparer une chronique sur le célibat, c’est presque contre nature !

Comme je suis consciencieuse, j’ai essayé, je me suis renseignée sur le célibat d’aujourd’hui. Bref, je voulais trouver l’angle révolutionnaire, celui auquel personne n’avait pensé… Manque de pot, on assiste à la naissance d’émissions de télé réalité et autres parutions spécialement dédiés aux célibataires.

Prenons l’exemple de Culture Solo, c’est un nouveau magazine dédiés aux célibataires, qui en est à son 4ème numéro, Mais ce qui me fait doucement rire, c’est qu’en couverture des 2 premiers numéros, ils nous ont collé Jennifer Aniston (très mariée je le rappelle à Brad Pitt) et Paris Hilton (connue comme une célibataire chronique… !). Dans la série ne nous mouillons pas trop, j’adore !

Quant au Bachelor, ou Marjolaine, ce sont autant d’exemples d’émissions confrontant célibat et vie de couple parfois violemment.
Alors pour éviter de virer pathétique, j’ai pensé à Internet, à cet eldorado portable truffé de sites de rencontre pour trouver l’Homme ou la Femme de sa vie. Mais, si j’avais su, moi, qu’en poussant ma conscience professionnelle, j’allais me découvrir non plus, célibattante heureuse, mais célibataire perdue.

Parce qu’Internet, c’est super, ça va vite et on y trouve tout. Enfin, en principe, ça va vite. Parce qu’il faut que je vous explique, j’ai pris Internet à la maison, pour travailler mes recherches, et comme je n’y connais rien, j’ai pris le moins cher, le modem en kit à brancher soi-même.
Sauf que soi-même en l’occurrence c’était moi, et ça m’a pris 3 heures rien que pour déchiffrer la notice, aussi fournie que celles des surprises kinder. Bon une fois le modem dûment installé et branché, j’allume mon ordinateur, en attendant, que quelque chose se passe.

Mais rien ne se passe. J’appelle donc la hot line et je me tape d’entrée 20 minutes de lettre à Élise en attente pour tomber sur un petit monsieur très gentil mais qui a l’air de me prendre pour une sombre idiote quand je lui expose ma détresse, et lui de me dire «vous avez cliqué sur l’icône ?»… heu, quel icône…

Donc là, on a tout repris ensemble, il m’a tout expliqué, et enfin, après une heure à 1€34 la minute, le world wide web m’ouvrait les bras.
De nouveau seule, je tape l’adresse du site qui m’intéresse et sur la page d’accueil, une publicité vante le dernier gommage corps sublimant de chez Machinette, aussitôt je le veux, je clique donc dessus.
Sauf qu’une fois encore rien ne se passe. Je re clique, attentivement. Toujours rien, ah…si la flèche du curseur se déguise en sablier, super, du coup je clique frénétiquement une quinzaine de fois et soudain sur mon écran s’ouvre successivement 17 fenêtres sur le fameux gommage…

Ok donc, le gommage, j’ai plus envie de l’acheter, le modem je l’ai rendu, l’ordinateur est puni à la cave et à part André le mec de la hotline, j’ai rencontré personne. La seule différence c’est que maintenant, je voudrais bien rencontrer un mec, avec un ordi, un modem, une baigoire géante et de la patience … Alors si ça vous dérange pas, je vais prendre quelques notes pendant la chronique suivante, ça peut pas me faire de mal."

Commentaires

Je suis en train de tester la souris pointeur laser-télécommande. Mes contacts professionnels sont très impressionnés lors de mes slides shows. La classse américaine, quoi.

Sinon, tu es contente de toi ? Titrer "hard(ware)", écrire que tu testes des "positions de relachement" et mêler le papa de Charles à tout ça... Que va penser la maman de Charles à la lecture de ton compte-rendu de soirée Microsoft chez Heaven ? :)

Écrit par : Jean-Christophee | 07/12/2007

Papa de Charles > D'abord la maman de Charles, elle m'adore alors elle me fait confiance, et telle que je la connais, même elle va se gausser de cette associatoions d'idées. Sinon, oui je suis contente de moi et de toi avec ta classe américaine ;)

Écrit par : Mathilde | 07/12/2007

Les commentaires sont fermés.