Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/12/2007

Les semaines se suivent

d82329da52e573b463b57d05f074f262.jpgEt toujours, l'évier se remplit de tasses sales, et à un moment donné toujours on retrouve, mini boss, ka ou moi les mains dans la mousse et l'eau chaude, de trop de mal à voir s'entasser les tasses et autres mugs dégueux, les couverts jetés en travers, les restes de ceux qui déjeunent développement durable mais n'iraient tout de même pas jusqu'à laver leur assiette...

La femme de ménage vient le mardi et le jeudi soir, et crois-le ou non, entre temps c'est beyrouth dans notre coin cuisine. En dehors du fait que ça fait très moyen si un client s'y aventure, juste pour le respect de soi je trouve ça nul. Du coup, je lave.

Et commencer la matinée comme ça, c'est tout à la fois : râler sur ceux qui n'ont rien retenu de leur éducation dès qu'ils sortent de chez eux, me vider la tête (oui parce que la vaisselle, le ménage ça me soule dans l'idée mais quand je fais je trouve ça destressant), écouter couler le café, ...

Et ce matin, ka & mini boss par le bruit d'eau alertées, arrivent, l'une s'emparant d'un torchon et l'autre nous servant le café, une scène qu'on aurait pu voir se jouer dans la cuisine de mon enfance, ou dans les leurs. Alors, merci maman. D'avoir su m'apprendre et d'avoir fait en sorte que je n'oublie pas.

Commentaires

Quand je lis ça, j'ai l'impression qu'on bosse au même endroit... Je crois pas en avoir vu un seul nettoyer sa vaisselle, ça me rend fou...

Écrit par : L-tz | 13/12/2007

Si on bossait au même endroit on se serait déjà croisé devant l'évier du coup ;) ce serait sympa !!!
Bisous

Écrit par : Mathilde | 13/12/2007

Les commentaires sont fermés.