Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/01/2008

Québec sous la neige

d98093a83358382fb9a62d1b9f785d3b.jpg
Pour les derniers jours de notre périple outre-atlantique, nous sommes allés découvrir Québec. Invités et reçus (comme des rois) par Steph et ses parents (merci encore).
Le 31 décembre en fin de journée, nous avons donc paqueté* nos affaires et chargé le char* de Mélodie et nous sommes partis, Fiesta (notre ballon de bienvenue que nous avons gardé en pleine forme jusqu'au bout et qui coule désormais des jours heureux rue Saint Vallier avec la parka orange d'Eric) bien calé entre nous à l'arrière, la tête pleine de mots pour trouver des chansons avec et fredonner pour passer le temps entre Montréal et le village de Steph (inutile de te dire qu'on a épuisé tous les "vacnces", "neige", "froid" et chanteurs québécois qu'on avait en stock).
 
Pendant ce temps (à Vera Cruz?!!), Steph s'est mise aux fourneaux pour nous cuisiner un peu de l'orignal chassé par son papa (sisi que même j'ai gouté et le caribou c'est bon). Une fois les panses dûment remplies, nous allons jusqu'à Lévis en char* attrapper le traversier* de 22h30.
 
01a9d9983ee96c542befe0510fc6ada3.jpgLa traversée rappelle le Titanic (oué je sais c'est moche mais c'est comme ça, le concept de la glace brisée en surface, des -8 000°C ambiants sur le pont...), et on tombe sous le charme avant même d'accoster. C'est magique, enneigé juste ce qu'il faut, éclairé comme avec des bougies, la ville à flanc de falaise, la haute silhouette du Château de Frontenac qui se détache dans la nuit largement étoilée...
 
Une fois débarqués, on s'enligne* vers le spectacle du 400ème (anniversaire de la création de la ville de Québec dont les festivités débutent justement en ce réveillon) et traversons des petites rues charmantes qui font penser à l'idée qu'on se fait du village du Père Noël. Evidemment, avec la neige, si jolie mais qui glisse, et mes pieds rois de la cascade je donnerai à voir aux Loulous une de mes fameuses chutes "à l'arrêt"...
Revenons à notre spectacle du 400ème, comme nous avons trop tardé la place déborde de monde, nous nous réfugions alors dans un pub où nous serons servis juste à temps pour trinquer avant la fin du décompte. Nous entendons résonner les premiers pétards du feu d'artifice annoncé, et nous voilà dehors en t-shirt pour fumer et admirer les belles roses, jaunes et bleues qui fusent (Mélo : tout de même 126 sec c'est un peu court, mais rapport au froid valait mieux...).
 
Changer d'endroit, se choisir un bar avec option piste de danse (en moonboots oui oui glam'attitude) dans la Grande Allée de cette ville qui semble bien bouger la nuit. En chemin, toute emmitouflée dans mes 4 tours d'écharpe et ma parka je croise avec douleur des filles aux jupes ultra courtes, jambes et bras nus les talons noyés dans la neige... Des anglaises sûrement!

Après Titanic, on jouera les Cendrillons pour ne pas manquer le dernier traversier de la nuit, celui de 2h30.
Québec... A refaire. L'été pour voir les terrasses et tester tous les bars de la Grande Allée si prometteuse.
 
fc637c46606ebf4b573918e652b53d34.jpgLe lendemain, petit déj de bûcheron, balade à raquettes (top, d'ailleurs il paraît que je marche beaucoup mieux avec les raquettes que sans, n'est-ce pas ?) dans l'érablière des parents de Steph jusqu'à leur cabane à sucre (so typique) où les garçons goutent l'eau du bûcheron (gin, eau chaude et sirop d'érable) quand nous nous contentons d'une bière. Une visite aux skidoo, mais pas le temps pour un ride, ce sera pour la prochaine fois, un retour de nuit en raquette où on joue à se faire peur.
Et la soirée danse en ligne où Eric excellera, où la Molson Ex dansera avec moi, où Bob Sinclar viendra chanter la Love Generation... La soirée qui sent déjà la fin des vacances.
 
Hum, c'était trop court bien !!
981e805fef89dc9dc345402cd0beb911.jpg

Commentaires

ça donne trop envie...

Écrit par : L-tz | 08/01/2008

L-tz > Oué t'as vu, et encore, là t'as pas l'accent des gens, t'as pas les fous rires de partout tout le temps...

Écrit par : Mathilde | 08/01/2008

Les commentaires sont fermés.