Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/02/2008

Plein de choses à dire

952e568cf3373d51f1b9318b9e4d4678.pngMais il se passe un truc bizarre, je ne sais plus trop comment te les écrire toutes ces choses.
Tu vois, à force de décharger ici les trop-plein, les trop-vide aussi d'ailleurs, je n'ai presque plus rien à coucher sur mes carnets de notes.
Ceux qui, quand je les reprends calmement, voient naître une chanson, une nouvelle, le début d'un autre roman (inachevé hein, ils le sont tous pour le moment je n'arrive à finir que les petits formats).

A force d'être au bureau un peu trop, de ramener du bureau à la maison, de ne pas vouloir rater tel ou tel film, d'avoir l'épaule douillette et l'oreille attentive, d'entretenir une relation coupable avec Joan, de vouloir dérouler la liste, de m'intoxiquer sans vergogne au Latte et à la presse people (que je lis différemment depuis que c'est devenu une activité de groupe mais j'y reviendrai une autre fois)...

Depuis tout ça, je n'ai plus le temps de m'ennuyer. Là, je t'entedns penser : "c'est chouette de ne pas s'ennuyer", bah pas si sûr. Parce que c'est de l'oisiveté et de l'ennui que je tiens la plupart de mes textes, mes lignes de proses les plus inspirées.

Non, que je ne prenne plus le temps de réfléchir, de prendre du recul, d'analyser, non, ça, ça va je le fais toujours trop assez (on ne se refait pas paraît-il), simplement, le fait de venir marteler le clavier ici à chaque coup de gueule, coup de coeur, ça fait que ça ne déborde plus. Enfin plus autrement que quand j'en parle aux gens dans ma vie (ils se reconnaîtront, et du coup merci!).
Et je ne sais pas encore comment apprivoiser ça.
Alors je réfléchis (je te le disais, une vraie tare...), je fais une toute petite pause et comme je n'ai pas encore la solution, je me contente de poster ici les musiques qui tournent dans ma tête. Tu verras, je serai revenue avant d'avoir pu te manquer ! 

Commentaires

Vivement demain soir...

Écrit par : L-tz | 12/02/2008

ouééé

Écrit par : Mathilde | 12/02/2008

C'est marrant, je me suis dit hier que je rêvais de passer un week-end à m'ennuyer. On va le mettre dans la liste.

Écrit par : Eric | 12/02/2008

Les commentaires sont fermés.