Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/02/2008

C'est dur d'être une fille. Parfois.

1010851884.jpgCette semaine, en plus de mon taf, des amis, des impôts bref de la vraie vie de tous les jours, j'ai eu une piqüre de rappel de féminité. Mais genre une vraie ! Tout ça grâce aux agences de buzz et à leurs clients qui se soucient de ma condition féminine, et de comment je gère tout ça... "Tout ça quoi ?" T'entends-je penser. Bah tout ça. Rester une fille avec tout ce que cela comporte de paradoxes et de subtilité...

Genre, garder la ligne quand tu passes la journée devant ton ordi avec un abonnement des familles au Cojean d'en bas et que tu sors tous les soirs de temps en temps avec tes potes en choisissant l'option dîner sur joan collins sans oublier les frites. Et là, par exemple, tu te dis que c'est perdu d'avance et qu'il n'y a pas de solution... Et ben si.
Même que je l'ai dans mon sac et sur mon ordi la solution, parce qu'Oenobiol que je pratique de mai à septembre chaque année pour me préparer au bronzage intensif que je n'ai jamais le temps de choper tellement mes vacances sont courtes mais je m'égare, bref Oenobiol s'est associé avec des médécins spécialistes de la nutrition pour nous concoter Oenobiol Diet. Des capsules magiques et le simili coaching qui va bien avec les capsules qu'elles drainent bien.
Une opé signée Bonnie & Clyde (Fred, quand même ça va que je t'aime hein, j'aurai pu mal le vivre...). Allez j'avoue, j'ai pas encore testé, mais les beaux jours arrivant (oui je suis pleine d'espoir) drainer c'est toujours une bonne idée !

Genre, à force de pas voir le temps passer et se moquer des plus âgés, oublier que moi aussi je prends de l'âge... Si. J'ai des rides. J'ai bien revérifié. Et l'anniversaire qui approche n'arrange rien, j'en suis pas à me rêver botoxée du front aux doigts de pieds, mais bon, ça me plaît très moyennement que "le temps s'écrive sur mon visage" (pour citer le sage Yves Duteil).
Bref, je suis vieille, ça commence à se voir et je ne suis pas pour... Alors dans le rôle du héros masqué, j'ai l'honneur de te présenter Biotherm et sa première gamme dermobioticTM (prolongateur de jeunesse quoi) au pur silicium.
Je peux respirer désormais, parce que grâce à Buzz Paradise, me voilà heureuse détentrice de toute la gamme "rides repair" et puisqu'il faut bien commencer un jour, hop, ça y est, moi aussi je vais être collante de jour comme de nuit (les fans de foresti comprendront) mais au moins je serai plus ridée. Na.

Genre, c'est pas parce que j'ai dépensé deux yeux et trois bras en vêtements et autres accessoires indispensables ces derniers mois (c'était les soldes aussi, monsieur le commissaire) que j'ai pas en plus envie de dessous chics (hop salut jane birkin). Envie, oui. Les moyens, plus. Mais Playtex, la marque qu'on assimile à nos grands-mères, fête cette année les 40 ans de son modèle phare, l'inénarrable "coeur croisé". C'est l'occasion pour moi de céouvrir le style rétrochic des nouveaux modèles "coeur croisé divine". Résultat des ensembles super mimi, décalés ce qu'il faut, contre toute attente : presque classe.

Les commentaires sont fermés.