Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/03/2008

Gâtée

1255844382.pngEn général, quand il s'agit de moi et que ma mère ou mes soeurs commence par "gâtée", y'a "pourrie" qui suit de près...

Bon ça veut pas dire que je me décompose hein, ça veut dire juste qu'on me gâte, que j'ai de la chance tout ça.

Et bien, ce week-end, puisque c'était mon anniv, j'ai été super gâtée.D'abord, et c'était pour bien finir la semaine, un déj surprise avec mes soeurs, Big Boss en grande forme qui nous a fait une démo de café volant pas piquée des hannetons (mais si ça se dit encore... un peu), avec au rayons des copines : Agnès et Walkyrie.
Entre une pochette en croco pour me la péter dans 10 jours sur la Croisette (sisi 10 jours, parce qu'avec lui j'ai un espace temps différent), un oreiller anti-allergie avec un taie super jolie, du thé de chez Mariage Frères (mon prèf, le Marco polo), et quelques éléments de design italien rose pour ma maison, on a fêté mes 29 ans à la bière libanaise ! Ensuite l'après-midi se déroule d'urgence en urgence, avec en toile de fond la surprise (initialement prévue pour le déj...) de mes collègues et amis du taf qui aura finalement lieu en fin de journée. Autour d'un "verre de l'amitié", je reçois une smartbox magique dans laquelle y'a un moment de bonheur ! Si, ça existe, même que ce sera l'occasion pour moi de tester la Sultane de Saba. Cool !!

Ensuite, je file rejoindre les amis pour la soirée qui va bien. Samedi matin , un Starbucks de filles avec ma copine, une sieste l'après-midi, un rendez-vous sur le quai de Bonne Nouvelle pour aller dîner avec une brochette de potes pour mon anniv (encore, ouééé!!). L'occasion pour certains de découvrir mon surnom historique, quelques anecdotes drôlement sages sur la petite fille que j'étais (Merci Alex...), et pour tous de se frotter au décryptage de la carte du Queenie qui n'est pas chose aisée... On se notera bien que le service est déplorable et que du coup, on n'ira plus.

Comme le PSG a décidé de gagner ce soir-là et qu'on était tous éclatés de fatigue, on est rentré sagement se coucher et oublier qu'on allait perdre une heure... Là encore très gâtée, je suis repartie avec de quoi embaumer ma salle de bain, de quoi me pavaner sur la plage et du moment de bonheur signé mes Tortues chez Nuxe. Donc, si t'as tout bien suivi, très vite, je te raconte comment j'ai tout bien testé le concept de "se faire du bien et prendre soin de soi" rue Montorgueil...

Allez, c'est lundi, il est tôt, la semaine s'annonce bien chargée. Et il pleut... Bonne semaine quand même !

29/03/2008

Storytellers...

 
Fort. Comme un lendemain de.

28/03/2008

Viens on se parle pas de toutes ces bougies...

138814808.jpg

Christophe Willem en live

C'est à l'intérieur du mythique Studio Gabriel (Michel, si tu nous regardes...), à deux pas des Champs Elysées, que j'ai découvert le phénomène Tortue aka Christophe Willem grâce à Zazoa. Arrivée sur place, j'ai rejoint mes habituels comparses (ceux avec lesquels la tortue prend tout son sens, mais un autre!).

Entre la dégustation d'un nectar pêche des vignes (pour le monsieur), d'un nectar poire d'été (pour l'autre monsieur), d'une coupe de champagne (pour la demoiselle) et d'un nectar pomme & coing (pour moi) et la première partie drôlement contemporaine, on se débriefe sur les évènements marquants de notre semaine : chat sur tapis volant, boulot, misèèère, boulot, soirées à venir.

Enfin, le monsieur bizarre arrête de compter dans le micro, le DJ Mute (véridique....) et leur ami peintre ont laissé la place à l'artiste attendu. Il est comme je l'imaginais. Mais, quelle voix ! Ce gars-là, il sait chanter, je te jure et d'ailleurs je confesse une préférence pour quand il explore ses graves.
Bref, on a tressauté sur son répertoire, applaudi, parlé d'Alain Chamfort, chanté avec lui sur Double Je et Jacques a dit (ma prèf), on a même sauté en l'air !! On a aussi vu l'homme à cheval, et le monsieur de la lessive et le monsieur qui recevait mais sans perruque.

Une chouette soirée, finie avec une salade aux petits carreaux en chansons.

Pour la peine, je te recolle un petit coup de Jacques a dit, parce que je suis partie pour me la chanter dans ma tête toute la nuit...

27/03/2008

Philip Glass

Quand il faut travailler à trouver de bonnes idées et les mettre en mots dès le matin tôt et que la journée qui se profile est longue... Ma solution, c'est mon ami Philip, et comme je suis sans doute pas la seule à maudire le temps, et le fait de ne pas être en vacances pour toujours, je te le prête un peu !
 

26/03/2008

La nouvelle star

964706061.jpg Ce soir, j'ai un programme de fou furieux ! Une fois réglées les dernières broutilles au bureau, je fonce dans le métro, je cours dans l'escalator, je danse dans ma rue, je tape mon code, je re-cours dans l'entrée à en affoler ma concierge, je sors mes clefs en escaladant l'escalier, je tourne deux fois en haut et deux fois en bas en m'essuyant les pieds scrupuleusement sur le paillasson avec un coeur (dans l'ordre merci maman pour le paillasson, merci monsieur météo france pour le temps de m****) et je jette mon sac dans l'entrée. Là, une main qui referme la porte d'entrée derrière moi, une qui sort et étend la lessive de noir qui a tourné cet aprem (merci Candy pour les machines programmables). Ensuite, ça sonne et paf, une complice pour aller s'affaler sur mon cliclac, la nouvelle star tout juste commencée dans la télé, le vin dans les verres et les Tortellinis dans les assiettes (merci Barilla).

Aaaah c'est bien d'être une fille. Et de se faire une soirée télé débilitante avec des gens qui chantent, qui pleurent, qui crient, qui taclent... tout ça quoi ! Bonne soirée à toi aussi. 

Writing home by Jason Hakin

J'adore !

25/03/2008

Reprise

Qui dit week-end de 3 jours dit semaine de 4 jours bien bien remplis !! Mais ça je ne te l'apprends pas.
Aujourd'hui en revanche, je ne l'avais pas anticipé, et me voilà, dernière parmi les dernières, dans l'agence vide, après une journée à courir. Une journée où certains clients ont eu la bonne idée de m'oublier ce qui m'a laissé le loisirs de bosser un peu pour d'autres. Vingt heures vont sonner à l'Eglise Saint Augustin toute proche (qui justement ne les sonne pas les heures, heureusement) et je continue de marteler les touches blanches de mon clavier pour essayer de m'avancer pour demain, Philip Glass me tient compagnie et les notes remplissent sans mal le bureau vide.

Aujourd'hui encore, il s'est passé beaucoup de choses boulevard Malesherbes. Aujourd'hui, j'ai compris que j'avais enfin appris à ne plus parler trop vite (parfois...) et que c'était bien, aujourd'hui s'est joué un petit bout de mon avenir pro. Avenir qui se profile plu rapidement que prévu, mais sans doute pour le mieux. Aujourd'hui aussi, il a plu du riz. Et, ça non plus je ne sais pas bien quoi en faire. Ou je le sais trop bien.