Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/06/2008

J'aurais dû faire chat

Image 4.pngComme métier j'entends.
Pour passer la journée à dormir ou jouer sans oublier de bien m'étirer.

A défaut de pouvoir switcher d'espèce, j'aurais pu faire plagiste. C'est vrai, plagiste c'est tentant, le soleil, la mer...
Bon, ok tu te tapes des marques de bronzage improbables, à moins d'exercer sur une des plages naturistes de Pampelonne (mais c'est pas vraiment ma came). Donc les marques de maillots improbables je prends contre l'assurance d'une tête moins pleine de trucs chiants à ne pas oublier, pour une vie à arrêter de pallier aux manques des uns et des autres, pour une impression (relative, j'entends bien) de liberté...

Je changerai bien quoi. Mais comme c'est pas franchement dans les plans de là maintenant tout de suite, je me cherche des échéances sympas avant septembre, parce que tenir jusque là pour mes semaines de vacances ça va être un peu trop long, surtout si l'été ne se décide pas à inonder Paris de soleil, tous les jours y compris le we. 

ps : pas de panique, hein c'est le mood grognon du lundi au soleil, une bonne nuit de sommeil, une grosse tortue (asap) et le smily mood revient.

Commentaires

Te bile pô car les plagistes sur le peu de plages naturistes qu'il reste à Pampelonne ne font pas ou plus de nudisme ...conclusion même si tu taffais sur ces toutes p'tites parcelles de plage = MARQUE DE BRONZAGE OBLIG' ;-)
Bise

Écrit par : 1fillecommeca | 09/06/2008

Ah lala un mythe s'effondre!! Merci pour l'info, bise

Écrit par : Mathilde | 09/06/2008

Quand tu veux pour la tortue !!

Écrit par : L-tz | 09/06/2008

On avait dit mercredi, non? Je te dois une bougnat en plus ;)

Écrit par : Mathilde | 09/06/2008

Les commentaires sont fermés.