Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/10/2008

Du vin alsacien dans ma vie

CIVA.gifMon premier souvenir de vin remonte à une bonne dizaine d'années, dans ma Champagne natale, j'assistai à une dégustation de Gewurztraminer vendanges tardives et ai découvert un vin comme j'aime, pas trop sucré, parfumé juste assez pour se souvenir du petit goût qu'il laisse...

Devenue grande, j'essaie d'apprendre à "éduquer" mon palais, attention je ne parle pas d'envie d'œnologie hein, juste une curiosité saine (et modérée blablabla) pour savoir reconnaître parmi toute la gamme de cépages proposés ceux que j'aime, et plus compliqué celui pour l'apéro, celui pour la soirée charcuterie/fromage entre copines, celui pour le dîner aux chandelles, tout ça.

C'est sans doute pour m'aider dans cette quête (hop je chante Jacques Brel) que la CIVA m'a proposer cet été de goûter quelques uns de ses vins (je n'étais pas la seule d'ailleurs). Dans la caisse à bonheur liquide que j'ai reçu au bureau (je te dis pas les envieux) plusieurs bouteilles : des Pinot noir, blanc et gris, du Gewurtz, un crémant d'alsace, un Riesling, et un Gewurztraminer vendanges tardives entre autres. Je n'ai pas tout bu seule, je te rassure...

Déjà, on a bu les Pinot durant les picnics de l'été, et ils sont bien passés ! Pour le crémant et le Riesling, ils furent débouchés à l'occasion d'un pot de départ dans ma boîte et furent appréciés par tous et toutes, les autres bouteilles ont été autant d'occasions de trinquer entre amis.
Me reste le Gewurztraminer, que je n'ose gâcher sans une bonne vraie grande occasion, je crois que celui-là sera celui de la bonne année en décembre prochain, au ski (je croise les doigts) !

Ce qui est sûr c'est que 2008 aura été une grande année alsacienne pour moi !! Toute la partie où j'ai du vin alsacien dans ma vie, je te la refais pas, en revanche, tu apprendras qu'une de mes tortues est alscacienne et que je suis allée fêter ses 25 ans (aïe) en terre jusqu'alors inconnue pour moi et que je sais bien que j'y reviendrais, parce que l'Alsace c'est comme la montagne (sans la rime) ça vous gagne.

Commentaires

Ouéééééééé, l'Alsace, c'est trop la classe !!!

Écrit par : L-tz | 02/10/2008

Ouéééé !!!

Écrit par : Mathilde | 02/10/2008

t'es trop forte en rime ;-)

Écrit par : FdM | 02/10/2008

Je ne peux bien qu'approuver tout ce que tu écris, étant moi-même une alsacienne pure souche :-)

Écrit par : Corinne | 02/10/2008

FdM : oué suis poète c'est pour ça :D

Corinne : et encore j'ai pas parlé de mon amour pour les flammenküche d'L-tz (les meilleures d'Alsace!)

Écrit par : Mathilde | 02/10/2008

Les commentaires sont fermés.