Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/05/2009

Comment on a luminescé 44h durant au Festival de Cannes 2009

On se souvient qu'après le fiasco de l'édition 2008, j'étais rentrée fâchée contre Cannes et le Festival, après cinq jours de pluie et de loose absolue devant la télé ça se comprend aussi...

Mais je ne m'avoue pas vaincue si facilement. Ainsi, juste avant de partir pour la Turquie, j'ai réservé les billets pour un week end express à Cannes parce que c'est important de savoir se donner des rendez-vous pour se sevrer du Club Med.


Seulement, il n'était pas envisageable de se rejouer le séjour précédent (genre pas du tout), il a donc fallu agir et apprendre des erreurs commises en 2008 :

  • Ne partir que 2 jours comme ca, si la météo est capricieuse, on aura de quoi occuper les journées avec la rue d'Antibes et nos potes du Sud
  • Choisir le premier week end du festival et non le dernier : moins de nostalgie dans l'air, plus de soirées, plus de dynamisme partout
  • Préparer un peu avant de partir : se rencarder sur le programme, sur quoi faire et comment le faire (du coup on est parti avec de quoi remplir facile cinq jours... c'est le risque!)
  • Ne pas oublier de croiser tout ce qu'on a pour que la météo soit clémente, et de saison (même si ya plus d'saison ma bonne dame), et mixer allégrement maillot de bain, biafine et pull en cachemire dans le sac de week-end.
IMG_9030.JPG

Et on a fait carton plein !! Grand soleil sur les deux jours qui nous ont paru démultipliés par tout ce qu'on a fait tenir dedans, si regarde...
On a casé en un week-end : de faux mojitos en terrasse du Grand Café, un dîner avec Copine et Coloc, deux petits déj en terrasse au soleil, deux journées de farniente, un tour à la VitaminWater Beach, une brochette de people allant de la it girl Paris Hilton à Johnny en passant par notre spécialiste nationale du marouflage (j'ai nommé Valérie Damidot)(sisi) et en voisinant Rosanna Arquette sur la VitaminWater beach, des verres d'alcool, du TER (Nice Ville, Nice Ville 2 minutes d'arrêt), du Taxi (Au Negresco, s'il vous plaït, ahah), de la plage design, la #BDS 4 juste le temps de boire un punch et de prendre 3 photos de parasols bleus, de la côte de veau qui déchire et du dessert de fou chez Vincent et Nicolas, de la négociation en tous genres (matelas, lunettes, clopes...), de la soirée über VIP, du cirque, de la marche (bien trop loin) avec ou sans talons,  une couverture twitteresque de nos moindres vannes en soirée, des bains dans une mer gelée et du "on est bien tintin" à l'ombre de la crème solaire de la Roche Posay,... Même pas eu le temps de profiter de accréditations toutes fraîches ni de voir un film !
On ramène des bonnes couleurs, du débrief, des photos et des chaussures mortes.

Côté style et mode, on se note bien que le violet et le all purple look, ce n'est plus une tendance appuyée c'est un raz de marée. Sinon, bonne nouvelle pour celles qui aime voyager léger : plus la peine de s'embarrasser de sous-vêtements pour les week-end sur tapis rouge pailleté, le nec plus ultra c'est de venir nature, à la fraîche, nue sous sa jupe courte donc.

Bref, je ne sais pas qui de Ken Loach, d'Ang Lee, de Pedro Almodovar, de Jacques Audiard, de Lars Von Triers, de Johnnie To ou des autres remportera la palme d'Or, et surtout je n'y peux pas grand chose. Ce que je peux en revanche, c'est nous octroyer celle de la réconciliation consommée !
Vivement Cannes 2010.

Commentaires

Non, ça c'est juste parce que tu es faible... (rhoooo) Trève de conneries, ça n'aide pas à choper QUE des clopes si on va par là

Écrit par : Mathilde | 22/05/2009

Ouais enfin on se notera bien que le côté nature, ça aide aussi pour choper des clopes... Vivement 2010 oui !

Écrit par : Eric | 22/05/2009

Moi je dis que le terme "luminescer", là, il est faible. C'etait plus proche de l'irradiement.

Écrit par : Barbara | 25/05/2009

Ouéé :]

Écrit par : Mathilde | 25/05/2009

Les commentaires sont fermés.