Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/07/2009

Une partie de campagne

À peine une heure de train et me voici en pleine campagne, dûment bottée et K-waytée rapport au petit temps de novembre, je crapahute entre les épis de blés pour rejoindre le bois des Brosses à l'abri de la pluie entre les enfants, le petit cheval fougueux et le chien loup.

Campagne.jpg

Un bol d'air dans mes semaines parisiennes -sous aérius malgré tout, on ne se refait pas. Un avant-goût de vacances pour cette escapade entre cousines germaines (et tribu enfantine, chevaline et canine donc).

Dans les allées la terre se mêle aux verts des arbres et buissons et la pluie chante son inlassable chanson sur les feuilles. Nous marchons, bras dessus, bras dessous avec mes cousines, suivant de quelques centaines de mètres leurs enfants à vélos. Heureusement ils sont casqués de couleurs vives et dotés de l'appareil vocal de famille, ainsi nous ne les perdons jamais tout à fait de vue ni d'oreille...

Cyclistes sur herbe.jpg

Et d'un coup je me souviens que cette vie-là a failli être la mienne... C'est fou, comme aujourd'hui je me sens loin de ce coin de France, que j'aime à retrouver le temps d'un week-end mais que je ne me vois plus habiter. Heureusement, je n'ai pas eu trop le temps de penser à tout ça, ni aux chemins de traverses ratés ou évités... Car pour fêter le 14 juillet dignement on a joué au Bluffer (l'un de mes jeux de société préféré), on a ri comme des bossus et surtout on a mangé la meilleure tarte au cerise du monde (celle de ma Tante) !

Cherry time.jpg

Commentaires

romilly.... finalement, on l'aime pas des masses mais on est content d'y retourner pour se ressourcer :)

Écrit par : davidous | 16/07/2009

c'est ça... :)

Écrit par : Mathilde | 16/07/2009

Les commentaires sont fermés.