Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/09/2009

Week-end à Barcelone, mon citybreak !

photo-espagne-haut.jpgOu comment j'ai décidé de faire d'une pierre deux coup : 1/me réconcilier avec l'Espagne en un week-end, 2/réussir un citybreak à Barcelone.
Je t'explique, l'Espagne et moi ne nous sommes jamais rencontrées "comme il faut".

Pourtant, on avait tout pour bien faire : une même idée de la fête, un même amour pour la grasse mat' et la plage. Ajoute à ça, un côté vacances même en plein hiver et une musique dans l'accent qui fait chanter toutes les syllabes et illuminait ma salle de lycée en terminale.
Parce que les étincelles entre le pays de corrida et moi ça a commencé avec l'apprentissage de la langue, cet idiome coloré et lumineux. C'est entre mon transistor (mecano en tête) et le collège que j'ai appris les rudiments qui me restent.

Bref, ma première fois en Espagne j'attendais un coup de foudre, une reconnaissance mutuelle, le truc où tu sors des abords de l'aéroport et tu te sens arrivé, revenu presque, à ta place en somme. Mais rien.
Je n'ai rien senti d'autre que le soleil qui chauffait ma peau et la cerveza qui pétillait en bouche (c'est déjà pas mal, tu me diras). C'était un grand hôtel à la Manga, ou mes parents fêtaient les 50 ans de mon père, ou avec ma sœur aînée nous avions bronzé, golfé et dansé avec les américains le soir... Le peu d'espagnol que j'ai utilisé se bornait à la commande du petit dej, auprès de Jesus notre serveur, et celle du soir au bar à tapas de l'hôtel. Loin de l'image d'une Espagne pittoresque j'étais en plein mirage (agréable mais tout de même) à touriste.

La seconde fois, c'était en mars dernier, pour le boulot. Je passai deux jours à Valencia. Au programme, test de voitures et grosse soirée de présentations de toutes les nouveautés SEAT. Nous sommes arrivés sous la pluie, avons pris nos chambres dans un hôtel excentré de 40 étages et avons silloné en bus quelques endroits à voir avant d'investir l'endroit réservé à la soirée surplombant le port... Cet endroit magnifique et le tour en voiture du lendemain m'ont fait regretter de ne pouvoir mieux en profiter.

Me voici à l'aube de mon 3ème séjour en Espagne et là, pas question de me rater... Barcelona, me voilà !!


Déjà, j'y vais avec mon équipier préféré des week-end qui luminescent. Ensuite, nous avons choisi Barcelone.
Si, tu sais, la ville où tout le monde te dit "Comment, tu ne connais pas Barcelone ??? Mais c'est une ville fa-bu-leuse"...
Ben, personne n'en doute les gars et c'est bien pour ça que nous allons voir ça de plus près !

Image 1.png

crédit photo : MorBCN (galerie Flickr)


Ce qu'il nous faut, c'est un vrai break avec le quotidien parisien. En premier sur la liste, on trouve donc un hôtel central pour ne pas passer le week-end dans les transports et être libre d'explorer la ville converse aux pieds et sac american apparel à l'épaule ou diesel en bandoulière.

Nous avons choisi le Claris Hôtel, parce qu'en plus d'être idéalement situé, cet hôtel a une terrasse pourvue d'une piscine qui se prêtera parfaitement au délassement d'une fin de journée de découverte, un mojito à la main. Aussi, pour si on est super en forme le dimanche matin, il y a une salle de sport et un sauna, de quoi se tonifier le citybreak à Barcelone ! (et se déculpabiliser pour les cocktails chatoyants et autres tapas gourmands que nous ne manquerons pas de tester...) Autre avantage de taille, si l'on s'y prend à l'avance on peut booker une chambre dans ce luxueux hôtel pour une centaine d'euros la nuit. Aaaah, je nous vois déjà petit-déjeuner sur la terrasse au soleil (parce qu'il fera beau, bien sûr).

Au rayon des immanquables d'un week-end à Barcelone, il y a trop de monde.
Il faut donc être fort et faire des choix pour arriver à peaufiner notre programme d'apprentis citybreakers.
Avant toute chose, notre premier conseil c'est d'acheter une Barcelona City Card qui s'avèrera utile tant dans les transports que dans les musées (et aussi dans les magasins si par hasard on en croisait dans cette capitale du shopping...)

Puisqu'il faut bien commencer par se dégourdir les jambes, une balade pittoresque dans les allées du Mercat de la Bocqueria (qui ouvre à 8h) avec la pause déj à la terrasse du Barcentral, un bar à tapas réputé pour ses poissons et coquillages arrivés directement des étals du marché voisin. A deux pas des boutiques de Las Ramblas, nous profiterons ainsi de l'effervescence du marché.

Culturellement, cette ville recèle tellement de joyaux qu'il est impensable de les voir tous en un week-end, loin s'en faut. Cependant, pour tester les performances de mon reflex numérique, et surtout en prendre plein les yeux, voici notre top 3 qu'il nous faudra répartir sur les 2 jours : La Sagrada Familia pour s'imprégner du génie de Gaudi, la Fondacion Juan Miro pour comprendre la portée du travail de ce peintre trop souvent jugé simpliste, et le Museu Picasso pour s'apercevoir de son lien intime avec la ville catalane. Nous avons décidé de ne pas nous lancer à l'assaut du parc Guell parce que nous ne sommes là que pour deux jour et il faut compter une vraie demie journée pour le découvrir.

Le samedi soir, le dîner se fera face à la mer (oui, c'est normal si d'un coup Calogero chante dans ta tête avec Passi) au Bestial où l'on pourra se régaler d'une cuisine catalane à tendance italienne dans une ambiance "before". Une fois sortis du resto, et parce qu'on n'a rien laissé au hasard, tac on est dans Barceloneta LE quartier de la nuit, près du port olympique qui regorge de discothèques et de bars. Pour la question du "où on va aller danser et boire" on se laisse le choix du moment et la magie de l'instant puisque de toute façon c'est le quartier où ça se passe alors Pacha, The Chupito Bar, Jamboree, Cdlc ou que sais-je encore, on te racontera en revenant.

Pour les grands enfants que nous sommes le dimanche sera l'occasion d'un crochet par Tibidabo qui ouvre à 12h ce qui permet la grasse mat' (on est en week-end quand même hein).

Après tout ça, on aura des tas de photos à mettre sur Flickr, des masses de bons tuyaux à partager sur addictrip, on pourra faire les malins en évoquant Miro, Picasso et Gaudi, on aura rencontré le grand-père de Mickey (ahah) et surtout, surtout... On pourra dire "Comment ?? Tu ne connais pas Barcelone ? Mais c'est une ville fa-bu-leuse!!"...

Commentaires

Très chouette bravo, mais dis moi tu es déjà allez à Barcelone non ??? merci de faire un détour par le camp Nou temple du football pour assister à un match Barca - Real de Madrid !!!!

Écrit par : alexandra | 30/09/2009

Ah Barça, Barça Barça, pour moi ct la 3è fois cet été, je crois bien qu'un jour je n'en repartirai plus...
Et dis donc ça c de l'organisation, rien n'est laissé au hasard dans votre city break! Prenez quand même un peu le temps de flâner, c un d trucs les mieux. Et j'espère que tu as révisé ton catalan!!
Pour la Sagrada familia, sache que c 11 euros l'entrée et que dedans ya rien à voir(ben oui c encore un chantier plein de palissades et les visiteurs n'ont que le droit d'aller d'une façade à l'autre entre 2 palissades...) et que pr monter dans les tours c ascenseur payant obligatoire 2euros50 par tour...C un peu l'arnaque franchement. Par contre la cathédrale du Barrio gotico est ma préférée des préférées, surtout son cloître fabuleux et luxuriant, mais tout le monde aime pas les églises, hein.
Et il y a un Topshop près de la plaça Catalunya.

Bon week-eeeeeend!!!!!

Écrit par : Jean-Barça | 30/09/2009

Alexandra, ouep pourquoi pas (mais tu sais moi le foot...)

Jean-Barça, Je note pour ta cathédrale magique et merci du tuyau sur les travax de la Sagrada Familia. Mon catalan laisse à désirer mais je saurai me faire comprendre ;) Pour le shopping, j'en ai pas trop parlé rapport à pas faire ma fille trop hein, mais je suis super prête.
Des bisous

Écrit par : Mathilde | 30/09/2009

Oui, Barcelone c'est FA-BU-LEUX!
très bien fait le site www.addictrip.com , j'y retournerai pour mon prochain week-end!

Écrit par : Sarah | 07/10/2009

Super, je comptais justement profiter des compagnies aériennes pas trop chères pour y faire un tour. Est-ce qu'il fait encore assez beau pour y aller d'ici la fin du mois ou est-ce que je devrais plutôt décaler mon voyage vers mars ?

Écrit par : Elise V. | 14/10/2009

Sarah : je te crois sur parole, et vais aller voir ça au printemps prochain ;) Pour addictrip oui c'est un site très chouette et bien informé !

Elise V. : Je pense que d'ici fin octobre il fait encore beau oui, mais tout dépend de quelle chaleur tu veux, en même temps là je crois qu'il y fait un temps de rêve pour un mois d'octobre :)

Écrit par : Mathilde | 14/10/2009

Les commentaires sont fermés.