Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/04/2010

Barcelone, citadine en bord de mer

Je suis déjà allée en Espagne. Mais je sais qu'il me manquait quelque chose...
Le petit supplément d'âme, comme dirait France Gall.
Ce week-end, j'ai arpenté les rues de Barcelone et malgré mes souvenirs balbutiants de castillan, que j'ai pourtant pratiqué des années durant, j'ai compris (hashtag inside).

Trois jours à l'heure espagnole ont suffit à me rappeler ce que je n'avais pas su trouver : l'authenticité.
Si j'attendais avec impatience de connaître enfin Barcelone, obscurément, je n'étais pas sûre d'aimer cette ville que tous s'accordait à trouver fabuleuse. Cependant, j'étais ravie de ce break de 3 jours, attendu comme  les bédouins guettent l'oasis.

Et, bien sûr... je suis tombée amoureuse.
De la ville en bord de mer, des mojitos de Roberto, de la culture à emporter de ce week-end, des palmiers et des céramiques du Parc Guëll.

Image 11.png

Barcelone, c'est un mix de tradition et de modernité. C'est l'architecture délirante de Gaudi partout, c'est un vent qui souffle fort pour rappeler qu'à quelques rues de la vieille ville, les plages attendent qu'on vienne s'y vautrer pour une heure ou deux, se perdre dans la contemplation des vagues (où l'on croise même des surfeurs). Une ville, résolument. Des grandes artères à l'américaine et comme des poumons essentiels des parcs gigantesques Montjuïc, Tibidabo qui surplombe et celui où j'ai passé mon samedi le Parc Guell où les céramiques ont poussé à côté des palmiers.

Arrivés en bus dans cet espace vert haut perché, nous sommes soufflés par la vue. Les premiers à se faire remarquer sont les perroquets assortis aux palmes qui caquètent gaiement au-dessus de nos têtes. On se perd un peu dans les allées qui montent et qui descendent. Des souvenirs d'un autre parc sorti de terre en plein urbanisme assumé me reviennent, il faut imaginer sans palmiers et la neige partout et je ne peux m'empêcher de penser à Mont Royal. On paresse, savourant la chaleur du soleil de mars, on a les oreilles pleines de musique parce qu'il faut te dire qu'ici, partout il y a des guitares et des voix dessus. Il y en a pour tous les goûts et ça ajoute au parfum de vacances qui flotte...

 

4474297723_fdb1794af0_b.jpg


Il faut aussi que je te parle du quartier de l'hôtel où immédiatement je me suis sentie chez moi, aussi bien que dans mon 2eme arrondissement parisien. El Born est situé dans la vieille ville, près du quartier de la Ribera. Il abrite notamment le Museu Picasso que nous n'avons finalement pas fait, lui préférant une grasse mat' réparatrice le dimanche (oui parce que le musée est ouvert le dimanche de 10h à 20h), c'est bête il faudra revenir du coup...

El Born jouxte également El Barri Gothic qui te transporte en quelques pas en plein moyen âge avec sa Cathédrale imposante (que je trouve bien plus jolie que la décevante Sagrada Familia où je n'aurai fait que passer) et ses immeubles avoisinants. Je m'etonne presque de voir quelques touristes habillés de notre époque déambuler tant on s'imaginer avoir traversé le temps. Au coin d'une rue un groupe de musiciens improvise quelques chansons pour les badauds. Je les écoute un moment hypnotisée par le violon et le violoncelle. Une jeune fille entame un flamenco pieds nus, une touriste se laisse emporter par la musique et part dans une gigue conceptuelle sac au dos et chaussures de rando aux pieds, les passants sont pris de mouvements d'épaules ou de hanches symptomatiques, tout le monde danse (certains plus en dedans que d'autres). On se croirait dans un épisode d'Ally Mc Beal. Le pouvoir de la musique associé aux vertus des vieilles pierres et du soleil ou un peu de la douceur de vivre catalane sans doute...

4472952204_5856366fb6_b.jpg

Puisqu'on en est à parler de quartier, il faut que je te raconte l'hôtel...
L'hôtel Chic and Basic d'El Born est une vraie tuerie. Il cultive humour et ton complice d'emblée avec son inscription sur la porte vitrée à l'entrée "Si si es un hotel!" (je ne te fais pas l'affront de traduire). Une fois entrée dans le hall design avec de grandes photos, je continue la discussion initiée par mail avec le réceptioniste très sympathique (pour les histoires de check-in et de bagages à stocker). On ne verra pas l'escalier sublime en allant découvrir la chambre puisqu'il nous conseille l'ascenseur. Mais nous sommes au 1er donc, dorénavant ce sera l'escalier (doté de confortables poufs à chaque mini palier). Les chambres se différencient par la couleur projetée sur le rideau de fils devant les portes. dans l'idée, les rideaux de fils j'aime moyen, mais là, une fois qu'on a compris comment passer pour ne pas se les prendre dans la tête c'est une super idée de déco. Comme t'es sage, je te montre l'entrée de ma chambre, la mienne, c'est la jaune.

4472947754_cd77e71735_b.jpg

La chambre est petite, on ne va pas se voiler la face, elle ne doit pas excéder 10m2, mais tout est ingénieux. Et drôle. Oui, surtout drôle. Déjà elle nous accueille avec un Welcome Pack dans lequel se trouvent un guide des meilleurs adresses barcelonaises des employés de l'hôtel, des chupa chups, un mode d'emploi de la chambre avec explication de la télécommande des lumières pour faire correspondre l'ambiance colorielle à son humeur (et d'expliquer que le bouton n°2 ne sert à rien mais il était joli alors ils l'ont laissé...), des messages sur la douche pour penser à ne pas faire couler trop d'eau tout ça. Aussi, cette chambre ouvre sur un jardin lunaire avec des globes de lumière donnant sur l'étage inférieur. Bref, c'est une chambre immaculée Do It Yourself où les meubles, la lumière, la douche sont modulables à l'envi. Extra.

Image 1.jpg

L'hôtel propose aussi un coin lounge, où le principe est le même : y'a un frigo avec de l'eau à dispo, une Nespresso et des capsules et rien du tout room service (enfin tu peux commander des trucs et aller les récupérer à la récepton quand même hein). Pour l'accès Wifi gratuit c'est aussi dans le lounge aux canapés super huge que ça se passe. Il ya aussi une mini salle de sport avec quelques machines et un White Bar que je n'ai pas testé. Mais cet hôtel, je l'adore c'est bien simple et je te le recommande. parce qu'en plus de tout ce que je viens de t'expliquer il est vraiment idéalement situé pour un week-end sans métro. Le seul bémol : pas vraiment de rangements dans la chambre pour les fringues et une isolation phonique pas du tout optimale.

Sinon, l'Espagne, c'est aussi la fête. Et comme il se trouve que ce we je soufflais une bougie de plus, on a fêté ça Passeig del Born (notre quartier à Barcelone donc, on l'aura compris). En revenant de la plage le samedi après-midi, on a croisé la route d'un resto argentin super design, après un coup d'oeil à la carte, décision fut prise de dîner là le soir. Bon choix, le resto est super joli, le service agréable et on a très bien mangé. Une fois le dîner terminé, nous partons faire la tournée des bars du passage donc et commençons par celui qui m'avait tapé dans l'oeil le premier matin, rideau fermé Creps al Born. Là, nous savourons des mojitos de compète (merci Roberto) et profitons de fumer en intérieur (plus du tout l'habitude). Après un passage éclair par El Tropical (aucun intérêt), Pitin (bondé), El Cactus Bar (déco top mais gens aux mines d'enterrement) on va boire un faux mojito à la fraise (en fait au sirop, baaaah) chez Musclor, El Bar Musical. Mais très vite, on regrette Roberto, la sublime Belinda (et même Grignata et Manolo les seconds couteaux du bar), on repasse donc une tête et Belinda nous dégotte une super place au bar, face à Roberto (mon décolleté se souvient encore de tous ces ratés de shake développé couché...) et on finit la nuit (tôt)(avec un demi verre abandonné) sans quitter le bar de nos nouveaux meilleurs amis espagnols. C'est donc bien en forme qu'on regagne l'hôtel où l'on tourne une visite guidée qui restera privée (ne pas se voir quand on boit, c'est la règle pourtant, on le savait). On se promet de revenir pour enflammer les dancefloors la prochaines fois.

Image 2.jpg

Pour des raisons évidentes, je vais passer très rapidement sur les 9h d'attente dans le terminal pourri d'Easy-fucking-Jet le lendemain pour cause de déprogrammation subite de notre vol, à un moment on a cru que nos prières pour rester toujours avaient été entendues, alors on a vite essayé d'expliquer à qui de droit que oui, rester toujours, c'est une super idée mais là, comme ça, c'est pas possible. Je ne mentionnerai pas que la connasse du guichet ne s'est même pas excusée et qu'on n'a JAMAIS réussi à joindre le service client. Voler sur Easy Jet pour moi, c'est fini.

Pas la peine de s'apesantir non plus sur toutes ces chips, tout ce turron, tout ce qu'il a fallu déployer d'énergie pour garder le sourire et que j'oublie la fête annulée avec les amis à Paris pour fêter mon grand âge, et la sieste parisienne qui me tendait les bras pour effacer les stigmates de la nuit barcelonaise. Nous avons fini par rentrer sous la pluie, à Paris la nuit était bien entamée et on était déjà lundi.
Le retour, c'était le drame donc mais ça n'a pas émoussé mes impressions du week-end. Et je peux te dire que Barcelone et moi on va se revoir. Vite.

-------------------------------------------------

>> Mes adresses

Chic & Basic El Born
Princesa, 50
08003 Barcelona,
España
tel: 932 954 652

Morelia
Pl. Comercial, 7
Born, Barcelona
tel: 932 680 491

Creps al Born
Passeig del Born, Barcelona

Patisserie Bubo
El Born, Barcelona

>> Les remerciements

Addictrip (merci pour le WE et merci Caroline pour la préco de l'hôtel)
Intissimimininimi (sans toi ça n'aurait pas été pareil)
Le monsieur de la météo (tu as assuré mec)
Roberto (pour tes mojitos) et Belinda (plaisir des yeux)
Mon frère Mickey (pour les rires, les chansons, les sans déconner et le reste)
Easy Jet (naaaan tu y as cru?!!! SANS DÉCONNER !! Easy Jet je les remercie plutôt pas du tout en fait)

>> Les infos pratiques

- Les guides qui vont bien : Serious Guide (une nouvelle collection extra avec légendes drôles inside et qui dépoussière les guides de voyage) et Lonely Planet comme d'hab

- Les quelques mots indispensables (avec une dédicace)

Bonjour = Bunos Dias /Hola
Au revoir = Adios
À bientôt = Hasta Luego
Merci = Gracias
S'il vous/te plait = Por favor
Je cherche ... = Busco ...
C'est pour manger = Es para comer
L'addition = La cuenta
Attendez = Espera
Bien sûr = Claro que si
Voulez-vous coucher avec moi = universel...
On ne paye pas les mojitos parce que c'est son anniversaire = No pagamos los mojitos por que es su cumpleaño

>> Fashion Alerte
On a un gros GROS souci de stylisme à Barcelone en revanche, et, si la déco et le design sont tops ,pour les fringues et l'élégance on repassera... Au panthéon des fashion faux-pas les plus vus ce week-end, le pantalon où tu peux faire tes besoins dedans (existe en jean, en tissu souple, en uni et en imprimé et est unisexe). Seule consolation (?) ça ne va à personne.

Commentaires

Je ne regrette donc pas d'avoir attendu d'être au calme ce soir pour parcourir ce billet qui m'a bien fait voyager. Ta plume est toujours aussi enchanteresse et on sent entre ces lignes l'accomplissement, la concrétisation d'une longue attente.
Merci donc d'avoir apporté un peu de soleil en cette fin de soirée, ça me rappelle de très bons souvenirs ibériques.
Du coup je me programme un petit WE en Espana dentro de un ratito... et bon, je ferai gaffe à la compagnie pour voyager.
Enfin sache que quand tu t'ennuies 9h durant dans un aéroport un jour normalement festif, toute ta timeline est prête à essayer de faire de ce moment quelque chose de moins pénible.
Bref, welcome back !

Écrit par : Olivier S | 02/04/2010

Merci :)
Pour la TL à la rescousse le souci c'est plus mon forfait hein... ^^

Écrit par : Mathilde | 02/04/2010

Ahah j'avais oublié les seconds couteaux du bar (Doris inside). Et hop, j'ai revoyagé là du coup.

Écrit par : Eric | 04/04/2010

Revoyager c'est toujours bien /o/

Écrit par : Mathilde | 04/04/2010

Vous pouvez avoir une guide PDF de Barcelone complètement gratuite: toute l'info indispensable, attractions, plages, musées,...
Visitez cette guide avec cette entreprise qui vous offre location appartement Barcelone, Barcelona Checkin!

Écrit par : Location Appartement Barcelone | 21/06/2010

Hello,

Es-tu retournée à Barcelone ? J'ai le sentiment que la ville a changé... en mieux :) !

Écrit par : Achat appartement Lille | 03/12/2012

Cette ville est tout simplement fantastique, mais dernièrement, la crise à fait que de nombreux commerces ont fermés !

Écrit par : Les meubles de daphnée | 04/12/2012

Achat appartement : oui j'y suis retournée et l'ai trouvée telle que je l'avais laissée (ce qui est déjà pas mal)
Les meubles : ok c'est possible ma dernière fois date d'un peu plus d'un an.

Écrit par : Mathilde | 04/12/2012

Les commentaires sont fermés.