Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/09/2010

And then consented to be wrecked

Dimanche soir, j'ai fait un crochet par l'UGC du bas de la rue, comme cela m'arrive parfois depuis que je suis encartée. Le risque est moindre quand il s'agit d'illimité. S'il y a justement dans les quinze minutes un film qui me dit, hop, je fonce, et d'ailleurs s'il me dit juste un peu j'y vais quand même. Ainsi, j'ai souvent de jolies surprises sur grand écran. Parfois pas.

Et ce dimanche, la jolie surprise n'était pas sur grand écran... Le Bruit des Glaçons, le dernier Blier est (comme on s'en doute à la bande annonce) vraiment mauvais. Surjoué, maljoué parfois, truffé de mauvais goût (notamment une scène implicite de sexe avec un mineur). Bref, je ne le conseille pas. Et puis, ça m'apprendra la patience, puisque le film que je voulais voir (et que je n'ai tjs pas vu) se jouait à une heure de là...

En revanche, la BO du film est très chouette et elle était là ma jolie surprise (parce que je ne transige pas en surprise)(mais tu le sais déjà)(bref). Elle mêle du Ravel et du Cohen, avec un zeste de Nina Simone... Je te laisse avec mon coup de coeur pour Leonard.

Commentaires

grosse ambiance dans ce titre de Léonard.

Écrit par : Doumé | 07/09/2010

c'est aussi ça qui est chouette avec ce cher vieux Léo ;)

Écrit par : Mathilde | 10/09/2010

Les commentaires sont fermés.