Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/09/2010

La fille de l'après-midi, Elodie Frégé

Elodie Frégé, je t'en ai déjà parlé souvent. Avant et après l'avoir vue sur scène, pour le plaisir ; et parfois même elle m'a aidé à faire passer des messages (pas si) subliminaux.

Capture d’écran 2010-09-10 à 00.33.57.png

Alors, quand j'ai reçu l'invitation de Lucie d'Universal à venir l'écouter chanter quelques titres de son prochain album en acoustique, tu penses bien que j'ai fait de la place dans mon agenda. J'ai aussi évidemment proposé à mon +1 préféré (fan lui aussi) de m'accompagner. Cerise sur le gâteau, Lucie me propose d'avoir un créneau pour un entretien avec Elodie. Nous décidons donc de faire une interview à deux, et rendez-vous est pris.

Je reçois l'album, La Fille de l'après-midi, dans la semaine et je manque de temps pour l'écouter comme il faudrait. Néanmoins, j'ai déjà pu entendre le single, la fille de l'après-midi, qui fonctionne bien et me plaît. On y sent une Elodie différente et à la fois on l'y retrouve. Je ne m'attarde pas sur l'album, parce que ma semaine est pleine. Et ce n'est que la veille au soir que je survole d'une oreille l'album de promo.
Là, une chanson se détache : Les Heures Inertes. 

Ca ne suffira pas pour poser toutes les questions qu'il faudrait, mais je fais confiance à notre duo pour trouver sur place. Et puis, on connait bien ses deux albums précédents... On brainstorme un peu dans le taxi qui nous conduit dans le 5ème pour savoir si on lui demande sa marque de céréales favorite ou l'usage qu'elle fait des médias sociaux (au final on n'aura demandé ni l'un, ni l'autre).

On arrive juste à temps, et je l'aperçois à l'entrée du studio, saisissante dans sa petite robe noire asymétrique, perchée sur des Louboutins vernies. Sa beauté est flagrante, et sa gentillesse aussi. Elle nous accueille avec la bise et se présente d'un "Elo, enchantée". 

Quand je l'avais vue sur scène, nous étions peu (grève oblige) et La Nouvelle Eve étant un lieu à l'atmosphère cosy et intimiste, elle m'avait déjà étonnée par son naturel, sa propension à se moquer d'elle et à partager avec son public ; c'est encore plus vrai en tout petit comité. Souriante, elle nous dit de nous installer où l'on veut et s'éclipse pour un raccord maquillage. Là, Lucie nous explique qu'une équipe de tournage voudrait assister à notre interview pour 100% mag et nous commençons à regretter de n'avoir pas mieux préparé... Qu'à cela ne tienne, nous serons décalés un peu et curieux surtout.

Nous nous installons sur la petite scène et indiquons un des sièges rouges à Elodie, pour changer les rôles. Elle s'assied, et nous commençons, éclairés par la caméra d'M6. Nous parlons évidemment de son album, elle nous raconte les étapes de la création (elle a écrit et composé la majorité des titres, aidée par son bassiste Benjamin)(pas Biolay). Son implication s'est étendue à la production cette fois-ci, elle a arrangé certains titres, toujours avec Benjamin. Elle est très heureuse de cette expérience approfondie, elle espère que le disque étonnera, troublera et plaira évidemment.

Quand on lui parle de ses influences elle cite Gainsbourg, Biolay, Sia, Massive Attack... Elle parle aussi beaucoup de Belle de Jour, une petite cousine de sa Fille de l'après midi. Elle aime se plier à l'exercice de l'explication, confesse sans se faire prier et dans un sourire qu'il y a beaucoup d'elle dans les textes de ce 3ème album. Ecrire lui permet de sortir, de canaliser un peu, d'expier. On sent que c'est aussi une jolie histoire de partage...
À la question sur le duo de ses rêves, elle répond Damien Rice et (évidemment) je serai super pour (Damien if you're reading...).

Finalement, nous aurons été beaucoup plus sérieux que prévu durant cet entretien, et on sent Elodie très investie dans cet album. Nous mettons fin à l'interview juste après qu'elle ait évoqué ses envies d'apprendre (dans le désordre) la poterie, la peinture, le piano... et pendant qu'elle file se changer nous sortons retrouver William pour patienter avant le showcase.

Installée dans les fauteuils rouges, je découvre le mini documentaire en noir et blanc signé universal où Elodie parle de l'album, puis le clip de la Fille de l'après midi (très réussi).

Elodie arrive ensuite avec ses musiciens. Touchante, émue, "traqueuse" comme elle dit elle commence avec les Heures Inertes. Suivent Le Pont, la Fille de l'après midi et une autre dont j'ai oublié le titre, sous le coup de l'émotion elle change des paroles et s'y reprend à deux fois. Cette fille est vraiment étonnante, un instant elle est attendrissante à souhait et juste après elle chante si bien qu'on oublierait presque sa fragilité.

Comme tu dois le lire sans mal, je suis cuite à point pour aimer son album désormais. Maintenant qu'elle me l'a expliqué, maintenant qu'elle m'a transmis l'émotion nécessaire, maintenant que le gros de ma semaine est derrière moi.

Je te laisse avec la seule photo presque pas ratée que j'ai prise pour fêter ça, et je te conseille d'écouter attentivement l'album qui sort le 4 octobre, parce que cette fille-là, en plus d'être belle (de jour et de fin d'aprem), elle sait écrire et ça s'entend. 

IMG_1313.JPG

Commentaires

Je ne connaissais pas Elodie Frégé.
Voilà chose réparée et ce n'est pas pour m'en déplaire :)

Écrit par : Fee_Lait | 10/09/2010

Je viens de décider que le titre "Les heures inertes" allait être un carton énorme. ENORME. Dis, on peut garder les images de notre interview trop sérieuse rien que pour nous ?

Écrit par : Eric | 10/09/2010

depuis le temps que je suis le parcours de la belle Elo, j'ai vu peu de papier aussi elogieux !! tu l'as tout à fait comprise
merci pour ça
merci pour elle
meige
une fan depuis....pffffiouuuu

Écrit par : Meige | 10/09/2010

Fée_Lait : joyeuse découverte a toi alors ;)
Eric : je suis d'accord avec tes deux décisions (c'est étonnant)
Meige : merci !

Écrit par : Mathilde | 11/09/2010

Cette fois tu me poses un vrai problème... Elodie Frégé... Non pas que je remette en question le talent de cette jeune femme, bien au contraire. J'aime ce que sa personnalité dégage. Elles est belle, et ce, dans tout les sens du terme... Elle a une âme d'artiste et crois moi je m'y entends. Cependant, bien que ses derniers titres soient très intimistes et les textes assez réussis, je ne suis pas convaincu que ce soit le style qui lui sied le mieux. Je sais qu'elle va me surprendre car son potentiel artistique et vocal est indiscutable.
Mais cela n'est que mon avis...

Écrit par : Doumé | 11/09/2010

Élodie a un potentiel rare. Comme bien des jolies fleurs, elle n'en finit pas de nous surprendre.

Il est des artistes dont on se demande quelles qualités ils ont.
Depuis sept années que je m'intéresse à sa carrière, je me demande quelle qualité elle n'a pas.
J'en suis au stade où je ne remarque plus sa divine beauté, tant ce n'est pas ce qui prime chez elle... et pourtant !

Actuellement, elle construit un solide avenir comme on construit une forteresse. Elle en est aux fondations et c'est pour ça que seuls de rares privilégiés l'ont vue sortir de terre. Attendez quelques années et vous constaterez que c'est du solide.

C'est aussi une artiste qui n'a pas de concurrente. C'est une léo Ferré de classe et de douceur. Elle aurait pu tomber dans la facilité du RnB et sortir un énorme tube, vu toutes ses possibilités. Sa voix enchanteuse sait se faire grave et puissante. Son timbre est d'un charme infini.

Sa féminité dépasse l'ententement.
Comme vous le dites si bien, nous sommes envoûtés dès qu'on engage la conversation.
Et tout ça nous est servi avec une réelle modestie et un humour qui commence à devenir légendaire.

Seul inconvénient si vous allez la voir sur scène... vous serez condamnés à y retourner toute votre vie ! C'est une drogue... douce !

Un fan de la première heure !

Écrit par : Gérard | 13/09/2010

@ Gérard : Que d'amour ! C'est très beau... Je souhaite à tout les artistes d'avoir de tels fans !!! Je reconnais son talent comme je l'ai expliqué plus haut. Mais la musique est faîtes pour rentrer en phase avec celui qui l'écoute... Et bien que reconnaissant son talent, pour l'heure, je ne m'y retrouve pas. Sans doute, un jour la vie et ses travers surprenants et inattendus me portera jusqu'à elle...
Amitiés
Doumé

Écrit par : Doumé | 13/09/2010

Doumé : on ne peut pas être sensible à tout tout le temps, parfois comme tu le dis, il faut attendre le bon moment, la bonne humeur et se laisser porter et désarmer par une voix, des mots, une mélodie et une présence... :)

Gérard : ouaaa. j'ai trouvé plus fan que moi ! bienvenue alors, entre fans d'Elodie on devraient bien s'entendre ;)

Écrit par : Mathilde | 16/09/2010

J'aime bien ce qu'elle fait :)

Écrit par : Serena | 23/09/2010

C'est une belle visite guidée que tu nous offres là, et c'est vraiment accrocheur ! Je me souviens d'elle à la suite de la Star'Ac, et de son single de l'époque "De l'eau" (ou qque chose comme ça), mais après, j'ai eu l'impression qu'elle avait disparu définitivement des ondes....
Je suis contente de la savoir de retour, elle a une grande émotion dans la voix, et ça me donne envie d'en savoir davantage !
Merci pour ton post très complet !!
A bientôt
bonne journée

Écrit par : amélie | 27/09/2010

je l' adore depuis toujours c'est à dire depuis 2003 ....ellle est formidable et très méconnue ...mais cela va venir .... elle fait partie des " grands ".... je lui souhaite tout le bonheur possible et la plus belle des réussites ... et nous sommes nombreux à attendre que les médias veillent enfin la diffuser ....

Écrit par : fand'elo | 30/09/2010

Mathilde, t'aurais pu jeter un oeil à ton album promo pour citer les titres exacts ! Il s'agissait donc de "Un pont" et celle qui te manque c'était "Con de soleil". Au final, d'ailleurs, y'en a encore 2-3 meilleures sur l'album... Un bijou.

Écrit par : Christophe | 01/11/2010

Oui. Mais finalement, ce n'est pas le titre exact qui compte, si ? Après quelques écoutes, l'album est sublime et pis c'est tout :)

Écrit par : Mathilde | 01/11/2010

J'ai adoré son concert au Theatre Marigny, une vraie performance d'artiste...et j'adore mettre mes mots sur les siens :

http://www.facebook.com/notes.php?id=100001209103398¬es_tab=app_2347471856

Écrit par : Christophe Marmorat | 30/11/2010

Aider les autres , s'aider lui-même !
- Aider les gens à s'unir sur l'Internet .
- En savoir plus et aider les autres à se déplacer consciemment " vers la réussite. "
- Pour fournir une assistance internationale mutuelle et de charité .
- Aider à créer de la richesse pour tous les participants CLUB .
- Être autonome et faire ce que nous voulons !
Un seul paiement pour l'adhésion dans le club de 40 $.Chaque participant reçoit le total de tous les uns après les autres ,
Pour un renvoi d'hôtes - 10 $ une fois que vous appliquer .
Quitter le club à tout moment avec un retour sur investissement ! Faites un don de 2% sera déduite des prix . Nous n'avons pas de qualifications. Vous n'avez pas besoin d'inviter . Pour active d'un emploi que vous obtenez est plusieurs fois plus .Nous n'avons pas de prépaiement mensuel du club . Notre système fonctionne à plein automatique. PLUS Vous n'aurez pas les pertes financières !
L'accès à des produits uniques pour GRATUIT!
Cours d'alphabétisation informatique , constructeur de site , eidétique , et bien utiles
Présentations chaque jour
PROJECT une très grave ! Et tout neuf!
Ne manquez pas le vozvozhnost !Se connecter à notre équipe dès maintenant!
Plus d'informations ici - F-Best.ORG

Écrit par : braicaTarce | 04/04/2012

La cause de la cellulite est une combinaison de différents facteurs : troubles hormonaux , et
régime alimentaire plus riche en graisses et hydrates de carbone , à un manque d'activité physique
et de porter trop de vêtements serrés et des chaussures . La tâche principale - pour améliorer votre métabolisme et entraîner
le corps de produits nocifs du métabolisme .ZenSlim - remède ayurvédique pour la perte de poids
augmente le taux métabolique sans effets secondaires et efface le poids du corps .
Par conséquent , la cellulite Zenslim boritsya perfectionner .

Écrit par : orgaslescakek | 21/04/2012

Les commentaires sont fermés.