Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/08/2011

Mathématique

Les maths et moi ça n'a pas duré très longtemps.
J'ai d'ailleurs abandonné tout espoir que ça revienne durant le dernier conseil de classe  de 2nde où j'étais déléguée. Mes professeurs hésitaient entre L et ES pour moi, mon prof d'Eco soutenant mordicus que j'avais l'âme d'une sociologue, quand le prof de maths a lâché un : "de toute façon, Mathilde ira en L, parce qu'objectivement ES avec son niveau en maths c'est pas la peine".
Rien de grave puisque justement je voulais faire L.
Bref, de toute façon les maths, j'étais sûre que ça ne resservirait pas (comme le compas ou le rapporteur) et que c'était juste pour m'ennuyer et me faire des noeuds dans le cerveau à coups de lettres de l'alphabet qui se multiplient ou se fractionnent avec des chiffres.
Mais, tu vois, je crois que je me suis un peu trompée. L'autre jour, j'ai eu comme une révélation: autour de moi TOUT est mathématique.

Capture d’écran 2011-08-03 à 16.38.22.png

  • Le bracelet orange à mon poignet gauche dit "j'en voeux toujours +++"
  • Pour les soirées, les projections, les mariages, les avant-première c'est à qui sera le +1 de l'autre
  • Quand la bouteille de Saint Estèphe est finie, on commande le verre de +
  • Dès qu'il s'agit de vacances, de bleu de mer, etc. Il en faut toujours ++
  • Pour signer les mails, les lettres, les cartes postales l'affection se compte en + laissés sous mon nom
  • Pour prendre les décisions de grande, je n'ai pas trouvé mieux que le bon vieux tableau avec colonne des - et des +.
  • Quand on veut dire je t'aime un peu vite on tape le "less than 3" <3 sur un coin de clavier tactile et on envoie (attention en dehors des textos ça veut juste dire que c'est cool mais pas de love story à tout bout de coeur numérique).
  • Quand l'addition arrive, je veux toujours la voir en premier, mais je ne sais pas diviser (ni compter en général).
  • Le seul moment où mes neurones se débloquent des soustractions et divisions c'est en période de soldes, et là je suis imbattable pour calculer les -40%.

Commentaires

J'étais comme toi, largué total en maths. Mais je n'ai pas eu ta sagesse. Plutôt que de m'orienter vers les lettres qui me plaisaient, j'ai persévéré en scientifique avec les résultats que l'on connaît... Même aujourd'hui, la géométrie dans l'espace ne me sert pas à grand chose car mon sens de l'orientation est toujours aussi catastrophique ! Irrécupérable.

Écrit par : In Cold Blog | 04/08/2011

In Cold Blog : La géométrie c'est le mal !! Pour le sens de l'orientation je me défends (sauf sur les pistes de ski) et mon gros point fort c'etait les proba, ça m'a valu une note indécente au bac (19). Bises

Écrit par : Mathilde | 05/08/2011

J'adore :]

MAIS J'AI PAS COMMENTÉ HEIN ! (tu m'as pas vu)(je t'ai ni lue ni commentée aujourd'hui)

Écrit par : Folie Privée Copine du Sud | 05/08/2011

Je ne t'ai pas vue !! :)
On pourrait compter les churros chez V&N ?

Écrit par : Mathilde | 05/08/2011

Complètement !

Écrit par : Folie Privée Copine du Sud | 06/08/2011

/o/

Écrit par : Mathilde | 08/08/2011

Les commentaires sont fermés.