Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/10/2010

Presque

Il s'en est fallu de si peu. C'est vrai quoi. Ca s'est joué à rien. Un cheveu, bon ok deux. Mais quand même, pendant ces dernières semaines, il a failli m'arriver tellement de choses. Quelques chemins que je n'ai pas pris, d'autres qui soudain me font de l'oeil. Et la vraie vie par-dessus. Celles de tous les jours, avec les pauses déj et les réunions qui sautent ou qui s'ajoutent en un ballet incessant.

Tellement de trucs que j'ai failli faire que je ne pouvais décemment pas te laisser comme ça, sans rien te dire. Allez, viens, je te raconte !


Image 1.png

Donc, dans le désordre, j'ai failli :

* Voir Lady Gaga à Bercy (deux fois). Mais j'ai encore du mal à en parler... L'histoire du concert pour lequel je me suis luxé le pouce sur mon trackpad pour choper nos 4 places, que je rate parce que je pars en WE à Londres et que j'ai tout mixé mon filofax, qui est reporté pour cause de grèves (o//) et qui est recalé pile le WE où je suis (encore) à Londres avec ma soeur et ses filles (damned).

* Ne pas pleurer devant la dernière du cast original anglais de Legally Blonde. Nous ne savions pas que c'était la dernière mais quand à 4 chansons de la fin Sheridan Smith, qui joue Elle, a laissé rouler ses larmes (elle n'a pas pu s'arrêter après ça) tout en continuant le show on a bien soupconné un truc du genre. C'était extra du coup, à base de blagues de dernières et de larmes communicatives sur scène et dans la salle. De toute façon, vraiment, les comédies musicales à Londres, c'est le pied.

* Passer plus de temps à l'arrêt qu'en mouvement dans un tas de cab londoniens. Oui, parce que Londres est en travaux partout, rapport à 2012 tout ça, et du coup je te dis pas le drame pour circuler en bus ou en cab.

* Remercier les grévistes pour une fois, mais en fait non (voir premier point)

* Ne pas me souvenir des jolies choses sur mon portable quand j'étais à Londres l'hiver dernier. Mais, si.  Je m'en suis souvenue.

* Me Londoniser sous la pluie, mais elle (la pluie) a eu la bonne idée de ne sévir que de nuit quand j'étais en train de clubber ou de dormir (merci la pluie).

* Faire chauffer ma CB sur Oxford Street et à Westfield. Sauf que j'ai été super sage finalement. Et que je suis pas peu fière (du coup je m'autorise à éviter tout regain de sagesse pour ma prochaine escapade en décembre).

* Garder mes 4 dents de sagesse. Seulement mon dentiste en a décidé autrement, et si je n'ai pas encore cédé, il finira sans doute par avoir gain de cause, ne serait-ce que parce que c'est lui l'expert des dents. Et qu'il me fait tellement bien les marionnettes avec ses mains gantées de blanc pour m'expliquer la vie de mes dents, aussi.

* Me jeter dans un marathon nocturne de la saison 4 de Brothers&Sisters que je viens juste de récupérer (merci Thomas), mais déjà ce n'est pas raisonnable quand je suis aussi dépendante de mon goodnight sleep. Et surtout, après les 7 premières minutes du premier épisode je me suis dit que j'allais attendre d'avoir digérer l'arrivée de l'hiver, tout ça. Et d'avoir racheté des kleenex aussi.

* Ne pas te dire que je suis en ce moment très remarquée par mes amis. SI. Et du coup, me voilà témoin de mariage de ma Jean-Prèf, qui a manoeuvré habilement, il faut le dire, pour me traîner à Bruxelles ^^. Et aussi, je suis intronisée marraine de fesses d'une qui aime déjà se faire désirer ; mais qui sentira bon le Bébé Mustela et Topicrem de partout, du coup !

* Ne pas voir le dernier film de Zabou : No et moi. Sans le Club 300 Allociné, je ne serais sans doute pas allée voir le film. Si j'avais lu le pitch et dû choisir une séance, c'est sûr je n'aurais pas fait l'effort. Et je me serai privée d'un film beau, bien joué, dur et un peu désespéré. Une empreinte de l'humanité signée Zabou. A voir les jours on l'on se sent bien accroché à son siège et à son bon moral (ne crois pas que je te recommande une overdose de la Compagnie Créole hein).

La voilà ma petite liste de ce que j'ai presque fait depuis qu'on s'est pas vu.

Les commentaires sont fermés.