Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/10/2010

LOHEEM, la jolie découverte de mon samedi soir

Loheem.jpg

Ce soir, invitée par Laurent et Thien, j'ai vécu mon premier concert acoustique en appartement. Avec un chat qui mange tranquillement ses croquettes, quand assis sagement (qui en tailleur, qui adossé au mur, tels les enfants sages un soir de veillée) nous n'avions d'oreilles et d'yeux que pour la jeune femme à la guitare. Le premier titre résonne et je découvre en même temps la voix (sublime), l'univers (pop, folk avec un rien de country qui vibre) et les titres s'enchaînent, alternant l'anglais et le français mais racontant la même histoire.

En trois briques (pour rester dans le ton de la discussion de bord de mur à 3) je dirais de LOHEEM : touchante, vibrante, extra.

À écouter fissa, partout où tu pourras. Je te laisse pas comme ça va, tu n'es pas perdu, regarde : sa page Facebook, sa page Noomiz, et des titres à écouter plus bas pour te faire ton idée sur cette fille qui choisit aussi bien ses reprises (Bad Romance en acoustique, au top) que ses baskets adidas montantes grises et roses.

Crédit Photo : Benjamin Rinaldi*

------------------------------

*Et dédicace à celui qui se reconnaîtra : ça ce confirme, TOUS les photographes s'appellent Benjamin (ok, presque)

29/10/2010

Presque

Il s'en est fallu de si peu. C'est vrai quoi. Ca s'est joué à rien. Un cheveu, bon ok deux. Mais quand même, pendant ces dernières semaines, il a failli m'arriver tellement de choses. Quelques chemins que je n'ai pas pris, d'autres qui soudain me font de l'oeil. Et la vraie vie par-dessus. Celles de tous les jours, avec les pauses déj et les réunions qui sautent ou qui s'ajoutent en un ballet incessant.

Tellement de trucs que j'ai failli faire que je ne pouvais décemment pas te laisser comme ça, sans rien te dire. Allez, viens, je te raconte !

Lire la suite

18/10/2010

You give it all but I want more...

Je n'arrive pas à décider si j'aime mieux quand on entend le chanteur ou non.
(comprenne qui pourra)

07/10/2010

I see you're doing fine

C'était l'époque du bac, du permis, du premier job de vacances (2 mois derrière une caisse chez Leclerc...). Ca fait un petit bail du coup. Et, si je me suis lassée de pas mal de choses (de gens aussi d'ailleurs) de l'époque, certaines notes de musiques, certains lieux, certains parfums marchent toujours aussi bien. Et écouter ce standard de Texas, c'est un peu comme réchausser mes 18 ans, et (ré)viser pour la vie d'après qui s'annonce.

05/10/2010

Look at me, I am old, but I am happy

Viens on se fait les années 70 partout.

01/10/2010

Vers d'autres ciels, vers d'autres ports

Une envie de douceur symphonique. Et comme disait Oscar (Wilde) "the best way to get rid of a temptation is to yield to it".