Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/11/2010

Pourquoi j'ai aimé Monsters

Capture d’écran 2010-11-29 à 21.30.22.png Demain sort dans les salles un OVNI des salles obscures, Monsters (aucun lien avec Monstres et Cie de Disney). Avec le club 300 Allociné, je suis allée le voir au Forum des Images. Et dans les conditions que je préfère (oui, je m'habitue à cette chance...) : sans avoir rien vu d'autre que l'affiche dans le métro, sans avoir rien entendu, sans autre chose que l'envie diffuse de me poser sur un fauteuil rouge pour me laisser prendre dans le brouillard qui habille l'affiche.

Et, une fois sortie, j'ai laissé passer quelques jours avant de venir te donner, à tête reposée, mes bonnes raisons de ne pas rater ça.


Capture d’écran 2010-11-29 à 21.23.38.png

Parce que tu t'en doutes déjà un peu, mais ça va mieux en le disant, vraiment, je trouve que c'est un film très réussi. Un qui te transporte.
Au Mexique, bien sûr (quelque soit l'heure...), mais pas que. Tu traverses avec les deux anti-héros cette zone infectée, un bout de jungle, des paysages dévastés, tu trembles, tu retiens ton souffle, tu en prends plein les yeux...

Capture d’écran 2010-11-29 à 21.22.59.png

Parce que les acteurs sont très justes (et beaux aussi ce qui ne gâche rien) et qu'on ne te sert pas d'emblée l'histoire d'amour ou la partie de jambes en l'air pour justifier un peu de violons. Whitney Able est solaire, lumineuse et mystérieuse, bouleversante quand ses yeux se brouillent de peur ou de tristesse, sublime. Scoot Mc Nairy, lui, incarne le héros malgré lui typique : bourru, homme à femmes, un peu artiste sur les bords (la galerie flickr de son personnage existe en vrai d'ailleurs !) et pas du tout adapté pour la socialisation avec ses pairs, un peu cassé dedans, mais gentil au fond et courageux aussi.

 

Parce que le film oscille en permanence entre les genres et finit par ne rentrer dans aucune case. Pas vraiment film d'horreur, pas film de science-fiction pour les puristes, clairement pas une histoire d'amour et encore moins un documentaire. Ce n'est pas une émission de tourisme ethique futuriste non plus, et pourtant, on a comme une féroce envie de Mexique en sortant, plutôt sans créatures luminescentesmais quand même.

Capture d’écran 2010-11-29 à 21.23.19.png

Parce que c'est de la soft SF donc, mais qu'il y a ce petit quelque chose venu d'ailleurs qui permet de prendre le recul nécessaire pour ausculter notre société, le recul agissant comme une anésthésie locale... Puisqu'à mon sens, Monsters n'est pas gratuit, le message est toujours un peu le même : on n'est pas tout seul, sur terre où dans l'univers, et on ne peut pas circonscrire ce qui dérange dans une zone et prétendre que ça n'existe pas ou qu'on a pris le dessus (comme dans District 9). Que ce qui vient de loin (ou de tout près) et qui est différent n'est pas qu'à jeter, qu'on a sans doute à apprendre sur leur gestion de la vie en communauté ou de l'énergie (comme dans Avatar).
Que l'attaque peut être une défense et qu'on ne sait pas combien de temps encore on sera les rois sur terre, somme toute...

Capture d’écran 2010-11-29 à 21.35.51.png

Parce que finalement, on ne sait pas dire pourquoi, c'est du domaine de l'inexplicable mais ça marche. Et ça nous rappelle la magie d'un cinéma qu'on ne décortiquait pas, qu'on n'explicitait pas, qu'on vivait dans son fauteuil.

Dont on chérissait le souvenir et les émotions qu'il avait fait remonter, presqu'à notre insu.

------------------------------------------------------------

En savoir plus

> Le site du film (extra)
> La page Facebook
> Une interview du réalisateur sur The Scotsman

Capture d’écran 2010-11-29 à 21.25.33.png

Commentaires

Rhaaaaa cool !
Même si y a ni zombie ni serial killer cinglé, je pense aller voir.
D'ailleurs je me tape District 9 ce soir en dévédé.
Strucdefou.

Écrit par : Barbara | 30/11/2010

Ben ça va sans doute être un peu calme pour toi, mais tu me diras si tu as aimé (District9 devrait être plus ton genre, je pense). On est trop raccord du ciné, copine !
Des bises en attendant les vraies de janvier !

Écrit par : Mathilde | 01/12/2010

Cool Léon aussi veut aller le voir !!!

Écrit par : alexandra | 01/12/2010

Voila une tres jolie critique de film, bien alimentee aussi me semble-t-il. J'adore le cinema et j'avoue avoir beaucoup plus savoure les films quand j'ai arrete de tout lire sur eux avant d'aller les voir. On a beau dire, etre vierge ca a parfois du bon :o)

Julien

Écrit par : Ecrivaillant ! | 28/12/2010

Les commentaires sont fermés.