Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/11/2010

Pourquoi j'ai aimé Monsters

Capture d’écran 2010-11-29 à 21.30.22.png Demain sort dans les salles un OVNI des salles obscures, Monsters (aucun lien avec Monstres et Cie de Disney). Avec le club 300 Allociné, je suis allée le voir au Forum des Images. Et dans les conditions que je préfère (oui, je m'habitue à cette chance...) : sans avoir rien vu d'autre que l'affiche dans le métro, sans avoir rien entendu, sans autre chose que l'envie diffuse de me poser sur un fauteuil rouge pour me laisser prendre dans le brouillard qui habille l'affiche.

Et, une fois sortie, j'ai laissé passer quelques jours avant de venir te donner, à tête reposée, mes bonnes raisons de ne pas rater ça.

Lire la suite

24/11/2010

If it's all, how would I know ?

Sans rien du tout personnage bleu*, ce morceau de Mika que mon iPod m'a rappelé ce matin (merci le mode aléatoire) me plaît beaucoup, pour commencer cette journée ensoleillée.

Et pour avoir un truc à fredonner qui soit plutôt enjoué aussi, parce que je fais une cure de Philip Glass en ce moment et si c'est parfait pour bosser, c'est pas exactement super gai.

Bonne journée !

*Le peuple des Navys qui dit "I see you" pour dire je t'aime et j'ai foi en toi et plein d'autres trucs chouettes...

12/11/2010

Si on se dit pas tout comme au cinéma...

La version n'est pas terrible, mais j'adore cette chanson, et je serai ce soir à L'Olympia pour le Prix Constantin, pour le quel Arnaud est nommé. Je t'ai déjà parlé de son album, La Reproduction, qui tourne dans mon iPod sans faillir.

Mais je n'ai jamais vu Arnaud en vrai ou en interview alors je ne sais pas si le bonhomme me plaira, mais cet album, je l'aime et cette chanson, c'est ma préférée.

08/11/2010

You don't know what it's like

Voilà. Ca c'est un duo. Et c'est encore à Taratata qu'on le doit...

Profite, ces deux-là sont parfaits, alors tu ajoutes deux guitares, tu montes un peu les micros et et hop, tu te prends une déclaration du bout de la voix rocailleuse de l'un et voilée de l'autre, comme si de rien n'était. Le pied.

06/11/2010

I wanna talk to you 'bout myself

My Girl sans papier de mars sur la porte d'un vieux monastère au milieu de nulle part, déjà, c'est presqu'un choc culturel pour ceux de ma génération, mais en plus June et Lula nous la rende harmonique leur Girl...

Merci Taratata pour m'avoir fait découvrir ces deux allumées là.

(y'a les pompiers à la fin mais c'est un 911 enregistré so don't panic!) 

01/11/2010

You wanna be tough, better do what you can

Pour fêter l'arrivée du mois de novembre, le tout petit jetlag national de l'heure d'hiver (qui coïncide avec le redoux des températures et du ciel bleu, comme par hasard), je te propose de découvrir deux joyeux allumés : Pomplamoose. Ces deux-là se sont choisi le nom français de pamplemousse mais l'on écrit comme on le prononce à l'anglaise... Ca te laisse entrevoir leur sens de l'humour. Mais, si leur reprise de Beat It t'impressionne (comme elle m'a impressionné) et que tu fouilles un peu, tu verras qu'ils n'ont pas que l'humour dans leur sac. Elle a une voix étonnante et ils jouent de toutes sortes d'instruments.

Ils décident de faire des clips mixant musique et pédagogie pour YouTube, i.e. ils nous montrent tout ce qu'on entend... Je préfère leurs covers déjantées à leurs compos mais personne n'est parfait, hein !

Joyeux novembre.