Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/01/2011

Des infinitifs à conjuguer

souffler doucement.jpgEt je commence par un verbe bien de saison, tout autant que les flocons, les moufles et les teintes entre taupe et kaki d'OPI, souhaiter.

Alors, comme les années précédentes (2010, 2009, 2008, 2007 pour si tu veux un pêle-mêle en mots) je te souhaite une belle année 2011.
Les numérologues se frottent les mains rapport aux palindromes à foison de cette année numériquement réfléchie, pour la crise on ne sait pas bien où on en est de la fin du début ou du début de la fin, la planète continue de se réchauffer en nous icerbegisant nos hivers, etc.

Avant de retrousser nos manches pour se construire la meilleure année (planète, économie, démocratie...) possible tous ensemble ; je te souhaite, à toi, d'être heureux.
Genre vraiment heureux. À l'aise dans tes pompes et dans tes choix. Avec ta famille, tes amours, tes amis. De te surprendre et te retrouver où tu ne t'attendrais pas. Et d'aimer ça !

Entre autres, parce qu'en plus de ça, je nous souhaite de ...


3540638926_47176c6002_b.jpg

Particulariser
Comme L'Oréal le crie aux cheveux cassants pointes sèches, j'ai assez envie de dire STOP au "tout groupé". Ce qui fait plaisir (pour le texto de bonne année comme pour le reste) ce n'est pas d'avoir été dans le répertoire de la personne qui clique sur "envoyer" pour spammer son bon jeu de mot de l'année assorti de smileys de circonstance. Non.
Ce qui compte, c'est le petit mot perso, la petite touche particulière qui te fait penser que tu es quelqu'un/e pour celui/celle qui a pensé à t'envoyer ce souhait-là, à toi.

Serrer (se)
Verbe réfléchi, réciproque et sans doute d'autres choses encore, 
je ne suis plus super forte en grammaire expliquée je crois... Ce que je sais, c'est que se serrer c'est toujours bien.Pour se réchauffer, pour dire ce qu'on ne sait pas mettre en mot, pour montrer qu'on est là... Et puis se serrer fort, même sans réfléchir, sans chercher à savoir pourquoi, pour le plaisir.


Retarder
Depuis le temps qu'on nous dit que l'ère du fast est has been et qu'il est temps de repasser au slow motion... Profiter du temps qui passe au lieu de râler, courir, anticiper et essayer de contrôler tout tout le temps. Cesser de pousser pour voir jusqu'où on s'aime mais laisser venir et lâcher un peu, juste le temps que les autres puissent montrer. Aussi.

Foncer
Parce qu'on n'est pas à un paradoxe près (après le slow) et qu'il faut se lancer dans la vie pour la vivre. Et se lancer des défis, qu'on est libre de relever ou non. Se lancer dans la poursuite de ses rêves et au lieu d'une barre super haute, si on en mettait plusieurs... one step at a time.

Respirer
Ca c'est mon souhait surtout, mais ça peut te servir aussi, j'aimerais bien respirer pour voir ce que ça fait de ne pas être en apnée, parfois. Et pour chanter.

Capture d’écran 2011-01-10 à 21.59.32.png

crédits photos : bEbO  1 - 2 - 3

Les commentaires sont fermés.