Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/01/2011

Le Discours d'un Roi

le discours d'un roi,colin firth,geoffrey rush,helena bonham carter,tom hooper,golden globes,oscars,the king's speechC'est le premier film que j'avais très envie de voir cette année. Sans avoir vu la bande annonce ou une interview de promo. Juste de confiance, pour l'affiche simple et efficace, pour Colin Firth, et pour Geoffrey Rush. Grâce au club 300 d'Allociné, j'ai pu assister à l'avant-première du Discours d'un Roi de Tom Hooper mercredi soir.

Confortablement installée dans la salle 500 du Forum des images, j'ai aimé chacune des 118 minutes. Quand je suis sortie du forum les yeux humides, la gorge un peu nouée et avec le sourire, j'ai su que la barre étaient bien haute pour les prochains films de ma cuvée 2011...

 


le discours d'un roi,colin firth,geoffrey rush,helena bonham carter,tom hooper,golden globes,oscars,the king's speech

Alors ? Alors forcément Colin Firth est parfait. Juste, émouvant, beau. Bon c'est quand même -pour toujours- le Darcy de Pride & Prejudice (mon Jane Austen préféré et le feuilleton mythique de la BBC avec une BO extraordinaire) alors il part avec un avantage certain quoi qu'il tourne...

Mais il excelle à donner vie et sentiments à ce futur roi effrayé par son destin, par l'idée d'être dans la lumière. À aucun moment je n'ai vu un homme qui joue le bègue, en revanche, j'ai vu clairement un homme avec des choses à dire qu'il n'arrive pas à faire sortir. Un homme qui ne se fait pas confiance pour relever les défis de sa vie, un homme pour qui la famille et l'honneur veulent dire beaucoup de tout. Y compris beaucoup de souffrances.

le discours d'un roi,colin firth,geoffrey rush,helena bonham carter,tom hooper,golden globes,oscars,the king's speech
Et la famille royale d'Angleterre est un parfait puit pour toute sorte d'histoires fabuleuses (the Queen de Stephen Frears ou The Tudors pour ne citer qu'eux). L'histoire de George VI m'était inconnue. Le cadet bègue de Georges V appelé à régner après l'abdication de son aîné qui choisira la femme divorcée qu'il aim au trône qui l'attendait.

Sans spoiler l'histoire du film, je peux te dire que j'ai trouvé que tout était bien choisi, filmé et réalisé. Un casting très juste avec un Geoffrey Rush sublime en soigneur de voix et d'âme. Un homme de théâtre fondamentalement bon. Un homme de confiance.

C'est aussi une histoire d'amitié, celle que l'on voit naître entre Lionel et Bertie (George VI). Une histoire d'amour profond entre le futur roi et sa femme. Jouée par Helena Bonham Carter, jolie comme je ne l'avais jamais vue, touchante et étonnante dans son rôle de femme aimante, solide et effacée derrière le destin de son mari. Une mention spéciale pour l'archevêque qui remplit son rôle à merveille, incarné par Derek Jacobi.

le discours d'un roi,colin firth,geoffrey rush,helena bonham carter,tom hooper,golden globes,oscars,the king's speech

Enfin, c'est une histoire de destin. Comme on n'en fait plus aujourd'hui dans la vraie vie. De ces hommes faillibles qui accédaient au trône par le "droit divin" et qui y restait jusqu'à leur mort. Un destin de privilèges et de décorum mais aussi de devoirs et de responsabilité envers le peuple et la nation. Comme dans The Queen de Frears, j'ai trouvé que l'on ne nous sert pas une morale toute faite. En évoquant cette tranche de l'histoire de la cour d'Angleterre via les difficultés d'élocution du Roi, on nous montre un homme qui se bat pour être entendu et rester humain, bien plus qu'une apologie ou une critique de la monarchie. C'est l'histoire d'un combat.

 

La musique signée Alexandre Desplat (qui a un palmarès impressionnant d'ailleurs) joue aussi un très grand rôle dans ce Tom Hooper, notamment dans la dernière scène renversante où on passe sans transition du combat de George VI contre son handicap au fond même de son discours en ces jours sombres de l'Histoire. 

Les Golden Globes ont déjà récompensé Colin Firth et la liste des nominations du film aux Oscars doit tenir sur un A4 rempli... Et même s'il devait passer à côté des statuettes dorées (ce dont je doute), je ne saurai trop te conseiller de ne pas rater ce grand film.

 

------------------------------------------------------

En savoir plus :

La fiche wikipédia du film
L'article du Guardian
Le site du film (en VO)
La page Facebook

Le trailer officiel

Commentaires

En revanche, quand tu dis que Colin Firth est beau, c'est sous le coup de l'émotion non ?

Écrit par : Eric | 07/02/2011

Même pas ! Ce n'est pas le film où il est le plus mis en valeur, mais je trouve qu'il dégage un vrai truc, et qu'il en devient beau à mes yeux. Et puis c'est Darcy. Et Darcy EST beau, par essence. (bon ok, je suis pas objective)

Écrit par : Mathilde | 07/02/2011

Je plussoie, un jolie film émouvant

Écrit par : nanou | 12/02/2011

Les commentaires sont fermés.