Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/04/2011

Et soudain tout le monde me manque

et soudain tout le monde me manque,film français,michel blanc,mélanie laurentEt soudain tout le monde me manque est le second long métrage de Jennifer Devoldère. Le premier, Jusqu'à toi, m'a laissé un bon souvenir. 

Je l'avais choisi comme ça, hasard de programmation des séances et de mon samedi. Je savais que j'y retrouverai une histoire romantique sans prétention et Mélanie Laurent. Ce que je ne savais pas c'est que l'histoire serait aussi douce, rêveuse et fraîche.

Alors, quand Ogilvy PR m'a proposé d'assister à l'avant-première du second long métrage de la réalisatrice et scénariste, je n'ai pas hésité longtemps avant d'accepter. Et j'ai drôlement bien fait !


Côté casting, cette fois-encore j'ai retrouvé Mélanie Laurent, et pour lui donner la réplique que des acteurs qui me plaisent : Michel Blanc, Florence Loiret-Caille (qui incarne Chloé dans Je l'aimais, le roman de Gavalda adapté à l'écran) et Géraldine Nakache. On note aussi la présence de Manu Payet (étonnant de justesse) et le magnétisme de Guillaume Gouix (la nouvelle coqueluche du cinéma français qu'on verra dans le prochain Woody Allen notamment).

et soudain tout le monde me manque,film français,michel blanc,mélanie laurent

Quelle est l'histoire de ce film alors ?! Et soudain tout le monde me manque parle d'une famille pas facile. Des gens qui s'aiment mais qui ne savent plus bien comment ni pourquoi, deux soeurs qui se partagent un père qui ne pense qu'à son boulot et au golf. Qui ne sait pas parler de sa vie ou de la leur sans créer un drame ou un tremblement de terre. Et qui va leur apprendre qu'il va être papa de nouveau, sa dernière femme étant enceinte.

C'est une histoire de pudeur, parfois mal placée. Une histoire d'oedipe pas réglé et d'égos déréglés. Une histoire juive aussi, pour ne rien arranger... (et je sais de quoi je parle ^^)

Une histoire de père et de filles.
Un père qui a lâché sa passion, le jazz, pour écouter le sien (de père) et reprendre l'affaire familiale de textile. Un père qui ne sait pas comment faire et quoi vivre avec ses filles une fois qu'elles grandissent. Qui n'est pas vraiment un être sociable en général. Les relations humaines ne sont clairement pas son point fort. Et comment transmettre à ses "héritières" ce qu'on ne maîtrise pas ?

et soudain tout le monde me manque,film français,michel blanc,mélanie laurent

Mélanie Laurent est lumineuse et un peu lunaire dans le rôle de Justine. Tantôt fonceuse tantôt flippée, toujours en colère après ce père qui lui a tant manqué mais dont elle assure ne pas vouloir aujourd'hui. Justine se cherche dans les bras des hommes de sa vie, et essaie de radiographier sa version de l'homme la vie idéale. Florence Loiret-Caille est très juste en fille aînée cannibalisée par son désir de maternité et son mari, incarné par Sébastien Castro, mérite une mention spéciale car il réussit la prouesse de faire sourire à chacune de ses interventions, juste avec LE ton. Michel Blanc campe un Eli tout à la fois agaçant et touchant, incapable de dire un truc gentil (même s'il le pense) et pourtant très attaché à ses filles.

et soudain tout le monde me manque,film français,michel blanc,mélanie laurent

Ce film laisse la porte ouverte à la libre interprétation de chacun sur l'avant, pourquoi Eli et les mères de ses filles se sont-ils séparés ? Comment un père peut-il passer à ce point à côté de ses enfants ? Quels liens a-t-il (ou n'a-t-il pas) noué avec sa fille ainée ?... Sur l'après aussi. J'ai aimé cette liberté-là, et aussi que Jennifer Devoldère mène la période qu'elle nous montre de main de maître. 

Il ne se passe pas grand chose dans ce film, les gens souffrent de ce qu'ils ne se sont pas dits, ou se protègent en ne disant pas des choses et à l'arrivée tout le monde se manque. Ca m'a donné envie de dire plein de choses à mon père. À ma mère et à mes soeurs aussi. Et d'envoyer des cartes postales...

---------------------------

Sortie du film en salle le mercredi 20 avril 2011
La BO du film est très sympa (j'ai reconnu un titre de Regina Spektor)
Pour ne rien manquer de l'actu du film, la page FB

Commentaires

Ca a l'air top!! Hâte de pouvoir le voir, en France ou sur le web (chuuut)

Écrit par : Bao | 19/04/2011

Bao, je ne dirai rien ;) (et oui c'est vraiment chouette)

Écrit par : Mathilde | 19/04/2011

Les commentaires sont fermés.