Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/05/2011

Festival de Cannes, quelques jours au bord des marches

cannes,festival du film 2011,chez vincent et nicolas

La semaine dernière, à l'heure où je t'écris, j'étais vautrée sur un canapé avec option trivial pursuit genius. Après avoir squatté les fat boy de la Villa des Inrocks et encore après le transat avec vue, à deux pas d'une des piscines surprises des toits de la Croisette, sur la Terrasse UGC, les Ray Ban dûment chaussées, j'apprenais avec Fred comment passer l'un des premiers niveaux d'Angry Birds (suis vraiment pas douée mais je m'accroche). Cannes, mai, une journée ordinaire se termine. Le festival toute cette pression... Pour tout comprendre de l'univers impitoyable de cet événement mondial du cinéma, regarde les dessins de Pénélope sur le site d'Arte.

Cette année, pas d'accréditation donc pas de montée des marches, mais vivre au bord des marches c'est sympa aussi ! Surtout quand on a des potes qui gèrent les badges des villas et autres bateaux.

Sur les lieux de l'année je ne m'étais pas trompée la villa des Inrocks était une tuerie avec ses cocktails audacieux. La villa Schweppes, installée sur la plage du 3.14 fut un des autres places to be.
 

photo(11).JPG

Au rayon des mauvaises nouvelles, j'ai réalisé que j'étais vieille en dinant dans un endroit que j'aime beaucoup (en général), le Mocca Café, seulement les soirs de week-end durant le Festival, l'ambiance sonore fait passer le Queen pour un salon de thé calme. Heureusement, le samedi, nous sommes allés chez Vincent et Nicolas mon resto préféré de Cannes.

En bref, j'ai rencontré plein de gens très sympas autour des cocktails chamarrés du Café le Porto (face au Palais, reconnaissable à ses serveurs en polos roses), j'ai retrouvé des potes, j'ai pris quelques photos, j'ai découvert qu'un homme se cachait derrière Madmoizelle (et j'ai oublié d'éviter sa caméra une fois qu'j'avais bien testé la framboise à la vodka), j'ai beaucoup trop trinqué et surtout, surtout, j'ai croisé Anthony LaPaglia (Jaaaaack Malone). Une édition 2011 réussie, où la pluie n'aura pas trop empiété sur le soleil, même si au jeu du gros nuage j'ai perdu ma journée de plage. 

So long Cannes, I'll be back ! 

photo(15).JPG

Merci Fred pour les Inrocks ;)

Commentaires

Le Mocca Café est donc un endroit infréquentable : il travestit totalement la réalité ! Tu n'es pas (du tout mais alors pas du tout) vieille.

;)

Écrit par : François | 22/05/2011

On va dire qu'il est infréquentable les week-ends et durant le festival en tout cas ;)
(mais merci...)

Écrit par : Mathilde | 22/05/2011

Les commentaires sont fermés.