Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/08/2011

Oh well, whatever, nevermind

À la base, Nirvana, c'est pour gueuler un coup des paroles qu'on devine plus qu'on entend sur des ryhtmes devenus cultes. Et l'ombre de la blondeur meurtrie de Kurt aussi.

Puis un soir, un concert à l'Alhambra pour découvrir le premier album de Yodelice, entre deux compos du chanteur, il attrape sa guitare tête de mort pour l'une des plus belles cover que j'aie entendu.

Il nous fait entendre Smells like teen spirit comme jamais. Et c'est cette version-là que j'ai envie de te faire écouter en ce vendredi gris souris.

I'm worse at what I do best and for this gift I feel blessed
Our little tribe has always been and always will until the end.

Hello

With the ligths out it's less dangerous, here we are now, entertain us !
I feel stupid and contagious, here we are now, entertain us...

Commentaires

J'adore cette version (no news inside) !

Écrit par : Eric | 13/08/2011

Superbe !

Écrit par : In Cold Blog | 13/08/2011

Chronique d'un amoureux de Paris, à lire et à voir sur Parisperdu.
Amicalement,

Pierre
Parisperdu

Écrit par : Pierre | 15/08/2011

Muscletech, on est d'accord, c'est un bijou cette version :)
Eric, ce n'est donc (toujours) pas cassé ! #mickey
InColdBlog, pas mieux ;)
Pierre, serait-ce de la pub ?

Écrit par : Mathilde | 16/08/2011

Les commentaires sont fermés.