Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

You'll always be surprised

Yann Destal je l'avais découvert en première partie d'Élodie Frégé il y a quelques années, c'était l'hiver, c'était la grève, c'était à la Nouvelle Ève.

J'avais trouvé sa performance remarquable, fiévreuse et habitée.
Ses aigus purs et clairs ; ses graves frémissants et sourds. J'avais frissonné de haut en bas sur cette chanson-là, restant le souffle coupé une fois la dernière note plaquée sur sa guitare. À l'époque , elle n'était pas disponible en ligne. Elle l'est aujourd'hui, et ce sera la dernière chanson que je partage avec toi pour 2011.

Accroche-toi et ne te laisse pas destabiliser par les contretemps et l'apparente mièvrerie. Attends. Attends le cri primaire. Primal. Déchirant.

Les commentaires sont fermés.