Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/02/2012

Fatigante, excitante, pas très galante, souriante, énervante, menaçante, parfois changeante, sur la bonne pente, désespérante

Ouais. Aussi.

J'assume tous les souvenirs so '97 que fait remonter cette chanson, évidemment.

14/02/2012

But I'm glad I spent this time with you

En ce moment je conduis et je cours.

Je conduis l'électricité (avec ou sans Uggs) et me prends des coups de jus quoi que je touche : l'ordi, l'imprimante, la poignée de porte, le bouton d'ascenseur, l'étagère métallique, les gens (ceux qui comptent, mais les autres aussi).

Et je cours. Comme d'hab tu me diras. Non, plus que d'hab.
Déjà au bureau dans les nouveaux étages, en général pour tout faire tenir dans une toute petite journée le pro partout et garder quelques oasis de perso. En plus (et pas des moindres comme dirait un de mes étudiants, big up T.) en ce moment c'est la dernière ligne droite avant rendu de mémoire pour les étudiants que je dirige et j'encadre une étude de cas à l'école le soir. Tout ça fait des bonnes journées.

Donc j'ai pas super le temps de tout bien te raconter comme je voudrais, mais ça va revenir. En revanche, j'en profite pour te laisser ma chanson du moment, c'est Lilly Wood & The Prick et j'aime beaucoup.

03/02/2012

Ta peau tes mots... et puis le risque

Zazie ici ce n'est pas exactement une surprise. Et puis cette chanson-là elle est vraiment chouette. Les voix d'Aaron et de Zazie ensemble c'est déjà super joli, mais en plus les paroles et la mélodie me transportent.

Alors je te laisse juger sur pièce. Bon week-end !

Je suis venue te parler des papiers REY

Je n'imaginais pas me retrouver à une soirée pour parler papier. Et pourtant, sur un coup de baguette de ma bonne fée, c'est ce qui m'est arrivé le mois dernier.

Bon, je te raconte vite fait, après un save the date en forme d'orque (que j'avais pris pour une invitation au Marineland, mais non), et une soirée bookée bien à l'avance donc, me voilà tout juste sortie du taxi, sous la pluie, début janvier dans le 4ème.

La soirée a commencé quand j'arrive dans la boutique, je reconnais quelques têtes (notamment Alicia, Bixente et la troupe de Spöka que je commence à bien connaître, big up Jean-Luc) et j'avise des coupes de champagnes dans quelques mains (non, je ne dénoncerai pas) ; bref la soirée s'annonce bien.

Après un petit sas de décompression je rencontre une équipe de fabricants de papier passionnée, ils m'expliquent qu'ils fabriquent un papier éco-concerné, voire responsable et surtout citoyen. Le discours est séduisant, clair et impactant.

Capture d’écran 2012-01-25 à 11.24.18.png

Spöka, à son habitude, n'avait pas fait les choses à moitié et en dehors des échantillons de papiers ils avaient préparé une surprise personnalisée pour chacun des 10 blogueurs invités. Nous étions dans une très jolie boutique de bijoux et autres petites choses réalisés par deux artistes/créateurs, et justement, Spöka avait proposé à l'un d'eux, Arnaud, de relever un défi (en papier.)
Plus exactement en paper design !
Arnaud s'est prêté au jeu et a réalisé, avec des ramettes de papier REY de couleur, des objets totem pour chacun de nous. Chapeau !

photo 2.JPG

photo 3.JPG

Ainsi, Alicia a eu son premier sac Kelly, Bixente des espadrilles bleues à la bonne taille, Gonzague un BB blanc, Ravana une caméra, le Blog en Bois est reparti avec un castor et je ne sais plus qui est reparti avec ce robot orange que nous avons tous lorgné ! Bon et je fais ma fille, mais le plus beau paper design de la vie, c'est moi qui suis repartie avec... La pureté du diamant de papier, c'est tout moi !

photo 1.JPG

Ce qui est sûr, c'est qu'avec cette opé maligne, j'ai prévu d'évangéliser au bureau comme à la maison et désormais, j'imprime sur du Rey. Surtout que du coup, je fais du bien à la forêt. Allez, toi aussi, teste !