Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/03/2012

Because a vision softly creeping

Le fait que je n'ai pas envie de faire de ce blog une tribune politique ne m'enlève pas le devoir droit de faire une exception.

Je ne vais pas revenir sur l'aspect sensationnel des récents évènements dans le sud ouest de la France (ni sur le fait qu'il ne s'agit que de la partie émergée d'un iceberg que nous feignons tous n'avoir pas vu...). J'ai simplement envie de rappeler qu'à la base on n'est pas là pour s'entretuer. Et que si Dieu existe, de quelque bord qu'Il soit, je pense que maintenant c'est le bon timing pour ranger Sa chambre, et envoyer au coin ceux qui le méritent. Et s'Il n'existe pas ou s'est lassé de réparer nos horreurs erreurs, qu'un homme s'avance (avec ou sans rose à la main) et soit de taille à nous montrer un autre chemin.
Parce que ça suffit.

Et aussi faisons-nous du bien et taisons-nous un peu, pour voir.

Commentaires

Salut à toi !
oui je reviens toujours et encore...
Celle - ci mérite une place dans le top 10 de mes cinquante dernières années...
j'adore ce texte...
... in restless dreams I walked alone...
bon weekend !
Doume ;o)

Écrit par : Doume | 27/10/2012

Les commentaires sont fermés.