Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/10/2007

Romain Libeau's Day !

16f9d356d67886db6916c2b745fdc2b6.jpg

Toute ta "tribu" de vieux nouveaux amis se joint à moi pour te la souhaiter bien bonne...
Ta journée d'anniversaire !! Gros bisous et à très vite.

Happy Romain Libeau's Day !!

21/10/2007

Pour Léon

J'ai 16 ans quand tu débarques dans ma vie d'ado. Tu bouleverses mon univers et je découvre le bonheur de te voir me tendre tes petits bras potelés pour que je t'emmène, je découvre le plaisir d'aimer un plus petit que soi, moi l'éternelle petite dernière, me voilà grande pour toi. Et quelle joie, quel bonheur de te regarder devenir grand à ton tour.

Regarde ce que j'ai retrouvé...
Des photos de toi, de nous, que j'avais punaisé au mur de mon appart' à Troyes, qui sont parmi mes préférées de toi petit, quand tu n'étais pas encore le roi des mangas et le fou de rugby que tu es devenu!

025040a120c274a19c21fdc468428620.jpg

 

l'oeil noir de famille... 

 

 

 

 

   acfa5963bb74fd2045512b40571e5582.jpg            

 

 

ton pas décidé

 

 

 

 

dd8b612c52eb00c0882933ec77a1ec40.jpg

 

une aprem dans le jardin 

 

 

 

 
Comme tu as grandi.
Profites bien mon coeur.
A très vite, et cette fois je n'oublierai pas les cookies...
Mathildou.

On me confirme en régie

2f4b467a7e84b876050d5d02506395e7.jpgQue l'hiver est là et bien là.
Comment j'en suis sûre ? Les maillots, les tongs et autres crèmes solaires sont bien sagement remballés tout en haut de l'armoire, et à leur place fleurissent écharpes XXL, gros pull, gants et manteaux de toutes les couleurs. Oui je m'amuse bien les dimanche soir... En plus ayé j'ai mis le chauffage mais pas de gaité de coeur, on est octobre je rappelle et pourtant on culmine à -3 au petit matin (ça promet). Et c'est toujours un petit peu déprimant le fameux ménage d'hiver des placards (adieu biafine, bonjour magné B6).

Heureusement, j'ai fêté cet aprem les 12 ans de mon Léon, rires et calins à gogos, des commérages en cuisine avec Alex, faire le GPS pour certains, l'allociné pour d'autres (la routine...). Bref, un week end passé en éclair, avec les amis le soir, le matin, tout le temps, des Latte, des croissants, des nouvelles plaques, un match de finale au pub rue du Jour avec une paire d'Eric, et Jack Malone sur france 4 qui présentement attend que je finisse mon tri et cette note pour que je daigne le rejoindre... Ah, Jack.

Bonne semaine à toi aussi. 

20/10/2007

Vivement la sortie du dvd

La pied à l'étrier

Un spécial Tribute to ...

Petit débrief de mon vendredi.
La grève, encore, des bagarres aux stations de vélib que je dépasse à pied puisque pas de bus, pfff les gens sont fous et les grévistes font chier. Du taf ras le nez, trop de choses, trop de monde à gérer, un déj avec ma soeur.

Le soir, les corrections d'orthographe du petit, les langues qui fourchent, la soirée : file de droite file de gauche chez Maxims, un cheeseburger et plein de frites cuites ou pas (!!).
Heureusement on se prépare le week-end qui va bien, à Londres, et je te raconte pas l'épopée que je vis pour tenter de régler les billets réservé par temps de greve.... Ca m'occupe un chouille du coup et ça m'énerve aussi. y'a plein de dents dans le caniveau !!

Dîner avec les amis : Miss Blablabla, Romain Libeau et sa mèche, et Eric qui nous rejoint après un direct expérimental. Les absents  avaient des bonnes raisons :  Blü au foot, Ltz au rugby, Zoé en soirée cocoon. Eric (Ltz) nous rejoindra à l'hôtel Coste pour le verre de la consolation de "pas de soirée maxims parce que trop trop de monde". Une rencontre du 3ème type avec une tentative de clone d'Angelina Jolie... Chercher un taxi longtemps, rentrer, papoter, boire un pisse mémé et au dodo. C'est pas tout ça mais le samedi matin y'a starbucks !

19/10/2007

L'hécatombe

Après Scarlett et Rhett, après Ally et Larry, après Jen et Brad, après Flavie et Benji, après Cécilia et Sarko... On a les références qu'on peut, hein...
Un couple mythique du PAF se sépare : Thomas Hugues et Laurence Ferrari.

Pfff y'a déjà plus de saison, mais alors là, c'est le bouquet... 

London, Baby !!

Nous, bientôt on va à Londres... (faut le lire avec le ton mesquin de la fille qui nargue hein, qu'est super fière tout ça)

Comme eux un peu (sauf qu'on marie personne).
Pour faire la tournée des pubs visiter la ville, porter des mouchoirs en sortie le samedi soir découvrir les us et coutumes, faire de la tortue une discipline anglosaxonne de choix, tout ça.
On part deux jours, fin novembre. Et rien que d'y penser ça rend cette semaine moins lourde à porter.
Et ce sont nos voisins d'eurostar qui vont nous aimer... entre nos blagues discrètes et de bon goût, les poules, les gitans, Boule et Bill, Cléopatre et le Lion, le bandeau, le Uno Barbie, hum on va s'en faire des amis dans le train !! Aussi on va retrouver des potes là-bas qui nous préparent un London Tour des pubs dont on devrait mettre un mois à se remettre ressortir enchantés...
Oué. Partir c'est chouette !

306afb2187522ee404edeae436330b5a.jpeg

 Blü... T'as vu ce qui t'attend...

18/10/2007

La grève, un divorce et un anniversaire

Entre les grèves de m****, l'annonce de la séparation à 13h, celle du divorce dans la foulée, on attend pas la suite mais on sait qu'on l'aura... Trop de communication tue la com' non ? Bref c'est un autre débat. Entre ma journée, remplie de taf, commencée le Latte à la main marchant vivement dans un Paris ensoleillé avec des airs d'exode, tout le monde en surface, en rollers, en vélib, en trottinette, en baskets, en scooter, en vélo, en voiture (beaucoup trop de monde d'ailleurs)...
 
Avec tout ça j'en ai presque oublié qu'aujourd'hui il y a un an, je travaillais encore pour le Grand à la chevelure cirée au baranne et aux phrases restées dans les annales ! Dans ces derniers jours de citronnade (difficiles les derniers jours, attendris, rageurs...) j'ouvrais ce petit chez-moi virtuel en pleine brume émotionnelle. Pas sûre de le garder, pas sûre d'assumer non plus, j'avais inventer un pseudo qui n'a pas durer plus de quelques jours. Et là, le temps me manque pour le bilan qui monte aux lèvres ausitôt que je pense "un an". Ce que je peux dire vite, sans trop voler du temps dont j'ai besoin pour finir ma journée char-gée (oui en deux mots, parce que tu vois cette journée là elle en vaut deux, au moins!) : c'est que vite après le "un an" dans ma tête y'a collision entre "déjà!" et "seulement!"...
 
Alors, puisque c'est ici je viens livrer trop, un peu, beaucoup de moi. Puisque c'est d'ici que sont parties quelques jolies rencontres. Pour ça et le reste.
931e950f02dd2c3d8bd2bcaa23f53205.jpg