Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/05/2010

Born HIV Free, c'est aujourd'hui

 

BornHIVFree_logo.jpg

Hier matin, invitée par Ogilvy PR, j'ai assisté à la présentation de la campagne Born HIV Free lancée aujourd'hui en Europe.

Cette campagne, forte du soutien de Carla Bruni Sarkozy, part à l'assaut du web européen ce 19 mai 2010 pour 5 mois de couverture online. Pourquoi 5 mois ? Pour avoir le temps d'informer correctement, pour toucher un public aussi large que possible, pour récolter le maximum de signatures (il suffit d'inscrire son nom sur le site), pour devenir "inévitable". Born HIV Free entre dans la lignée des campagnes de lutte contre le Sida, à sa manière.

Lire la suite

06/05/2010

Pas Encore LOL Project

On est jeunes, on est beaux et pourtant, on n'est pas encore exactement LOL...
Mais on se soigne ! Si, regarde (et lis aussi, le pas encore LOL project est tout expliqué).

Image 2.png


Et je précise qu'aucun des participants n'a été martyrisé durant le projet...
Pire, à un moment, j'ai cru voir quelques sourires, mais je ne balancerai pas, on est potes de presque LOLitude !

16/03/2010

À plusieurs c'est meilleur

4mains.jpgIl y a fort longtemps, quand je balbutiais mes premières fautes de frappes sur le world wide (à dire la tête penchée sur le côté comme chacun sait) web, sur les coups de 2004 quoi, je lisais quotidiennement une sacré liste de blogs. Qu'ils soient perso, dédiés au décryptage des campagnes de "buzz", ou spécialisés culture / mode / médias...
À l'époque, on voyait fleurir plusieurs blogs collaboratifs, même je me souviens avoir participé à quelques uns:  potinblog à l'initiative de Fred de Mai ou de l'astroblog lancé par Greg, par exemple.

Depuis, le nombre de blogs n'a cessé d'augmenter, j'ai bossé et/ou trinqué avec pas mal de blogueurs, certains sont devenus des vrais amis de tous les jours (y compris un que je n'ai jamais eu dans mes fichiers) et j'ai surtout continué de les lire eux.

Aussi, chaque furetage de nuit m'apportait son lot de liens nouveaux à suivre (mes préfs sont tous en colonne de droite, sauf oubli) que j'ajoutais à mes amis et aux blogs ou sites qui m'apportent mon info quotidienne généraliste et totalement particulière. Mais ma lecture s'est faite plus aléatoire, suivant plus facilement les liens postés sur twitter et FB que mes vieux Netvibes et Google Reader plein de poussière.

Et jusqu'à ces dernières semaines, cela faisait bien longtemps que je n'avais pas découvert de blogs/site qui me donne envie de guetter chaque jour une nouvelle note. Quelques URL qui me font penser que, oui, décidément, à plusieurs c'est meilleur.

Lire la suite

23/02/2010

Le chemin qui menait vers vous, aventure littéraire

Tu sais, ces moments où tu te sens comme un frisson à l'intérieur.
Ces instants où, confusément, tu sais que quelque chose s'écrit, là. De grand. pour toi et les tiens. Où tu sais que ce qui se joue l'air de rien, l'air de d'habitude, c'est une page qui se tourne. Littéralement.

Des moments comme ça, on en vit tous. Ils ont une saveur tout à la fois inédite et familière. On les savoure. On en profite.

Si je devait me souvenir là au débotté, il me reviendrait d'abord ses yeux, ce jour-là. Juste après sa voix, cette nuit-là. Aussi, la lumière par cette fenêtre cette fois. Bien sûr, les rires au-dessus de ce piano. Et cette cave enfumée pleine de musique. Et j'en oublie forcément...

Au lot s'ajoute désormais ce mercredi 3 février 2010. Le soir où William et Olivier ont présenté leur ebook à quelques happy few dans un café du 6ème. Leur projet commun, c'est Le chemin qui menait vers vous, le premier ebook interactif en appli dans ton iPhone (iPod touch).


IMG_0702.JPG


Sur le "qui sont-ils" les infos officielles font référence (
William, Blüpan), sur le pourquoi du comment leur expert en RP a tout bien dit mieux que je ne le ferai, je te laisse donc lire.

Là où j'ai des choses à te dire c'est sur le reste.
Et, avant de commencer, il faut que je t'avoue que je suis forcément subjective parce que les deux dont il est question sont parmi mes plus chers.

Lire la suite

05/11/2009

J'ai rendez-vous avec des vampires

true-blood-affiche-min1.jpgCe soir, grâce au Club 300 Allociné, j'assiste à la projection des deux premiers épisodes de la saison 2 de True Blood. Elle a lieu au cinéma Max Linder dont on m'a vanté l'acoustique au top, avec une partie de l'équipe de la série. Ensuite, on ira boire du O nég en culot au Hard Rock Café.

Soirée cool, chic & scary quand d'autres joueront à la Barbie.

...

...

...

Tu sais, peut-être je fermerai un peu les yeux pendant la projection, mais on ne dira rien, hein?

29/09/2009

Week-end à Barcelone, mon citybreak !

photo-espagne-haut.jpgOu comment j'ai décidé de faire d'une pierre deux coup : 1/me réconcilier avec l'Espagne en un week-end, 2/réussir un citybreak à Barcelone.
Je t'explique, l'Espagne et moi ne nous sommes jamais rencontrées "comme il faut".

Pourtant, on avait tout pour bien faire : une même idée de la fête, un même amour pour la grasse mat' et la plage. Ajoute à ça, un côté vacances même en plein hiver et une musique dans l'accent qui fait chanter toutes les syllabes et illuminait ma salle de lycée en terminale.
Parce que les étincelles entre le pays de corrida et moi ça a commencé avec l'apprentissage de la langue, cet idiome coloré et lumineux. C'est entre mon transistor (mecano en tête) et le collège que j'ai appris les rudiments qui me restent.

Bref, ma première fois en Espagne j'attendais un coup de foudre, une reconnaissance mutuelle, le truc où tu sors des abords de l'aéroport et tu te sens arrivé, revenu presque, à ta place en somme. Mais rien.
Je n'ai rien senti d'autre que le soleil qui chauffait ma peau et la cerveza qui pétillait en bouche (c'est déjà pas mal, tu me diras). C'était un grand hôtel à la Manga, ou mes parents fêtaient les 50 ans de mon père, ou avec ma sœur aînée nous avions bronzé, golfé et dansé avec les américains le soir... Le peu d'espagnol que j'ai utilisé se bornait à la commande du petit dej, auprès de Jesus notre serveur, et celle du soir au bar à tapas de l'hôtel. Loin de l'image d'une Espagne pittoresque j'étais en plein mirage (agréable mais tout de même) à touriste.

La seconde fois, c'était en mars dernier, pour le boulot. Je passai deux jours à Valencia. Au programme, test de voitures et grosse soirée de présentations de toutes les nouveautés SEAT. Nous sommes arrivés sous la pluie, avons pris nos chambres dans un hôtel excentré de 40 étages et avons silloné en bus quelques endroits à voir avant d'investir l'endroit réservé à la soirée surplombant le port... Cet endroit magnifique et le tour en voiture du lendemain m'ont fait regretter de ne pouvoir mieux en profiter.

Me voici à l'aube de mon 3ème séjour en Espagne et là, pas question de me rater... Barcelona, me voilà !!

Lire la suite

02/09/2009

Télex_Grazia, le Street Fashion Show

Comme je t'avais dit, le lancement de Grazia comportait un défilé dans les Jardins du Palais Royal.
J'y étais et si tu veux voir mes photos c'est par là.

3880261287_4a4ce9aa8c.jpg

25/06/2009

Je suis tombée amoureuse

Je ne m'y attendais pas.
Que pouvait-il y avoir de plus sur cette île juste un peu plus au Sud que mon Sud habituel ? J'ai la réponse aujourd'hui, tout, plein de petits riens qui changent tout plus exactement.

Je partais en week-end avec 9 autres blogueurs, loin de Paris et de sa grisaille, loin du bureau et de ce poids sur les épaules. Déjà dans le train on dort un peu, on lit la presse people, on chante et ça sent les vacances. Puis l'embarquement sur le Méga Smeralda avec découverte des chambres et dégustation de fruits frais entre tee-shirts bleus Corsica Ferries.
Un repas gargantuesque à bord, un boeuf improvisé autour du piano et d'une guitare, une lune énorme et orangée qui se rapproche très vite.
Puis c'est le matin, le soleil éclatant, Bastia qui se dessine au loin lumineuse et colorée... et le temps file.

 

eau.jpg

Une eau turquoise et cristaline, une lumière radieuse, des gens adorables (tous les Jean et les aurtres) avec tous l'accent qui chante et roule les mots jusqu'à devenir une petite musique Corse vivante qui berce aussi un peu dans le bus. Deux jours qui en paraissent quatre tant ils sont plein d'émotions, de paysages sublimes, de moments carte postale, de rires, de photos...

 

couchersoleil.jpg

Ce n'est qu'en voyant la rade de Toulon le lundi matin que j'ai su que c'était trop tard. Je suis tombée en amour avec cette île si belle et si changeante, et je rêve d'y retourner vite.

 

moi.jpg

ps: je sais je tarde à te raconter bien, mais c'est encore tellement là que je n'arrive pas à trouver l'info qu'il te faut dans tout ce mélo, là, j'ai fait mon billet énamouré, la prochaine fois je pourrai vraiment te raconter ce qu'il ne faut pas rater du nord de la Corse.

crédits photos : Yannick