Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/10/2011

Let me be what I can be and smile

The shape of a broken heart c'est l'album qui tourne en boucle dans ma vie depuis plus d'un mois. Au bureau sur Spotify, à la maison sur la chaîne JVC, entre les deux dans l'iPhone.
Imany, sa voix hallucinante, ses plaintes, sa langueur, son beat imperturbable. 

Et je ne m'en lasse pas. Je te laisse ma préférée de la semaine pour fêter le week-end.

07/10/2011

And just smiling at the sound

Thanks God it's Friday.
Si, tu sais, les semaines où l'été se change soudain en automne. Où le boulot s'amoncelle. Où on peine à trouver du temps pour voir ceux qu'on aime... Ce genre de semaine-là qui se termine juste au moment où on hésite entre soulagement, relâchement, jetage et nausée.

C'est chouette de savoir se souvenir d'être en amour avec sa tribu à ces moments-là, précisément. Obstinément.

Alors, je choisis cette si jolie reprise de Cure de Céline Mastrorelli. Ma première chanson de Cure déjà ça se fête. Et une nouvelle amitié aussi. Alors ça en fait des choses à fêter en cette veille de week-end. Ecoutez-la bien, cette cover de Céline est une pépite et le clip est tout à la fois pétillant de son Sud et amoureux de mon Paris.

05/10/2011

I've been unwise

Hier soir je regardais des vieux Lie to me et j'ai été frappée par une musique de fin d'épisode. Comme les paroles me tournaient dans la tête, j'ai cherché sur Google, et BIM j'ai trouvé.

Et c'est l'occasion d'associer le nom de Johnny Cash à une chanson qui me plait et que je trouve presque un peu affiliée à certaines de Leonard Cohen. Je te laisse découvrir cette balade plaintive comme les country guys savent les faire et je retourne à ce mercredi d'automne.

30/09/2011

Maintenant tu n'as plus peur

Quelqu'un peut m'expliquer pourquoi je n'avais encore jamais entendu la voix hallucinante de Graeme Allwrigth ?! Non parce que le monsieur, il déboite. Evidemment, j'ai commencé par un duo avec Maurane, à qui je suis acquise pour toujours, sur une reprise de Léonard Cohen donc c'était un peu écrit dessus que j'allais aimer. Et BIM. J'ai adoré.
Cette chanson est douce et entêtante. Les voix de Graeme et Maurane touchent droit au coeur (et un peu au sublime aussi presque).

C'est joli hein ?
Bon je te souhaite un bon week-end en été (puisque l'été s'exile en octobre désormais)(y'a plus de saison ma bonne dame tout ça). Moi je finis ma journée, je file dans un bus, je saute dans un train et je vais passer le week-end auprès de mes ânes à la campagne.

12/09/2011

You're on in five, it's time you rise or fail

C'est mon deuxième lundi de rentrée. J'ai assimilé septembre, la pluie et le frais un jour et la canicule du lendemain. je n'ai pas encore totalement débronzé. Et comme je viens de découvrir (merci spotify, encore) un nouveau groupe qui me plait, je te laisse une captation sur scène de Beirut même si ça sature un peu et que ça hurle au début (les fans sont là) je trouve ça chouette de les voir en vrai plutôt qu'une pochette d'album.

Je te souhaite un joyeux lundi et te dis à très vite pour que je te raconte un peu ma vie et mes lectures.

23/08/2011

It's a go, I'll let the feeling flow

Tu sais, je penserai à toi depuis la plage. Même si je vais pas t'envoyer de carte. Je te laisse avec des notes d'avant à (re)lire au cas où tu t'ennuies. Parce que, comme Nirvana à ses heures, je vais m'unplugger allègrement dans les prochains jours. Mais je m'en voudrais de te manquer.

Alors viens, on voyage dans le temps. Un jour je t'ai parlé de Liberté(s), ici, et le sujet est toujours un enjeu, même si j'ai appris à trouver mon équilibre en jouant la funanbule des libertés particulières. Je t'ai raconté un bout de mon enfance de vraie fille aussi. Et une anecdote de l'ancienne agence avec mon Gringo.
J'ai reçu Mary Ann in autumn à mon anniversaire et que je me le gardais pour les vacances (je le commence demain /o/), tu te souviens quand j'ai appris que Michael Tolliver était vivant ? Je te laisse encore quelques infinitifs à conjuguer avant l'hiver....

Bref, on se dit rendez-vous en septembre, en automne, les pieds bien enfermés dans les converses. En attendant, je vais me laisser dorer et prendre le temps d'écouter pousser mes cheveux. A bientôt !

18/08/2011

Peu à peu je te regagne un peu du terrain perdu

Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai toujours eu l'impression que cette noyée de Gainsbourg était celle à laquelle Reggiani répondait avec sa Maumariée (que j'aime tant). Pourtant rien à voir, aucun lien.
Reste l'eau.
Et deux de mes Serges inévitables.



16/08/2011

You know how the time flies

On est mardi 16 aout, il fait un temps à croire qu'il fait beau l'été à Paris. Le bureau est vide à l'exception de quelques égarés. On se grille les épaules derrière les vitres comme sur la terrasse. On pense avec un pincement d'envie à ceux (tous ceux) qui sont en vacances là tout de suite.

Alors, j'écoute la voix sublime d'Adèle et je souris, malgré la tristesse qui dégouline de ses chansons. Le sourire, il me vient parce qu'elle a une putain de voix sublime (excuse my french).

Et tu sais quoi ? Dans 6 dodos à moi la plage, la mer, la grasse mat'... Doit y'avoir un peu de ça dans mes sourires aussi !