Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/11/2010

Pourquoi j'ai aimé Monsters

Capture d’écran 2010-11-29 à 21.30.22.png Demain sort dans les salles un OVNI des salles obscures, Monsters (aucun lien avec Monstres et Cie de Disney). Avec le club 300 Allociné, je suis allée le voir au Forum des Images. Et dans les conditions que je préfère (oui, je m'habitue à cette chance...) : sans avoir rien vu d'autre que l'affiche dans le métro, sans avoir rien entendu, sans autre chose que l'envie diffuse de me poser sur un fauteuil rouge pour me laisser prendre dans le brouillard qui habille l'affiche.

Et, une fois sortie, j'ai laissé passer quelques jours avant de venir te donner, à tête reposée, mes bonnes raisons de ne pas rater ça.

Lire la suite

23/09/2010

Les Petits Mouchoirs de Guillaume Canet

Capture d’écran 2010-09-23 à 00.59.52.pngImagine une bande de potes, une maison au bord de la mer, un mois d'août pas comme les autres, plein de bouteilles de vin... Tu vois? Bon.

Alors ce film de Guillaume Canet, il est chouette. Ok, il est un peu facile et je ne suis pas fan de tous les acteurs ; mais on sent qu'on touche à l'intime dans ce film là. À ce difficile équilibre de présence et d'indépendance, de souvenirs et de petits arrangements que sont les belles amitiés. Une alchimie. Et le courant entre les acteurs marche. On y croit. J'y ai cru à leurs coups de gueule, leurs liens noués, dénoués, renoués.
Avec ces histoires de mouchoirs qu'on met par-dessus les vilains secrets, par-dessus les déceptions...

Lire la suite

07/09/2010

And then consented to be wrecked

Dimanche soir, j'ai fait un crochet par l'UGC du bas de la rue, comme cela m'arrive parfois depuis que je suis encartée. Le risque est moindre quand il s'agit d'illimité. S'il y a justement dans les quinze minutes un film qui me dit, hop, je fonce, et d'ailleurs s'il me dit juste un peu j'y vais quand même. Ainsi, j'ai souvent de jolies surprises sur grand écran. Parfois pas.

Et ce dimanche, la jolie surprise n'était pas sur grand écran... Le Bruit des Glaçons, le dernier Blier est (comme on s'en doute à la bande annonce) vraiment mauvais. Surjoué, maljoué parfois, truffé de mauvais goût (notamment une scène implicite de sexe avec un mineur). Bref, je ne le conseille pas. Et puis, ça m'apprendra la patience, puisque le film que je voulais voir (et que je n'ai tjs pas vu) se jouait à une heure de là...

En revanche, la BO du film est très chouette et elle était là ma jolie surprise (parce que je ne transige pas en surprise)(mais tu le sais déjà)(bref). Elle mêle du Ravel et du Cohen, avec un zeste de Nina Simone... Je te laisse avec mon coup de coeur pour Leonard.

20/07/2010

Inception

Inception-Affiche-Teaser-France-376x500.jpg

Inception. Je ne savais même pas ce que ça voulait dire avant de voir le film. Il faut dire que j'attendais beaucoup des sous-titres mais en fait le mot est traduit par "inception" (pas super useful donc).

 

Heureusement, le film tournant presqu'exclusivement autour de l'inception, j'ai compris de quoi il s'agissait (j'étais drôlement concentrée, t'as vu)... Que je croyais, parce que depuis que me voilà reconnectée, j'ai pianoté sur magic google et ce que j'y ai trouvé comme définition c'est "commencement, début". Ahem.


Merci Christopher Jonathan James Nolan (oui tout ça), je suis perdue avant même de terminer mon intro...

Bon, on va faire avec ma définition après avoir vu le film plutôt, l'inception c'est "planter" une idée chez quelqu'un, une idée qui va faire son chemin et être acceptée par cette personne comme la sienne, jusqu'à devenir une obsession.

 

Tout un programme.

Lire la suite

02/07/2010

El secreto de sus ojos (Dans ses yeux)

Image 3.pngAu cinéma on va passer un bon moment, retrouver des acteurs qu'on aime, découvrir des paysages et des ambiances, se dépayser, se faire raconter une histoire...

Parfois, on sent perler une larme, on sent monter l'émotion depuis le ventre jusqu'à se coincer en boule dans la gorge. Parfois, la musique du film est partout dans les yeux des acteurs, dans leur voix, dans les différents plans. Parfois, ce n'est pas une claque qu'on se prend, mais un grand bol de bouleversement.

Dans ses yeux (dont le titre original est tellement plus joli: El secreto de sus ojos, je ne te fais pas l'affront de traduire hein...), est de ces films-là. Viens, je te raconte comment ce film oscarisé à raison a changé mon dimanche d'il ya un mois.

Lire la suite

19/06/2010

When you're strange by the Doors

foto-when-youre-strange-the-poster.jpgAprès plus de 3 semaines sans ciné, je suis enfin allée voir le documentaire de Tom DiCillo sur les Doors, When you're strange.

Et, j'ai bien fait d'attendre.
D'abord, j'ai découvert ce groupe que (ô quelle honte) je ne connaissais que mal. Ensuite, j'ai profité de la voix de Johnny Depp. Enfin, j'ai, une fois de plus, regretté de n'avoir pas vécu ces fameuses années 60, 70 où tout était possible et fou...

Lire la suite

31/05/2010

L'étienne marcel devient le Sex And The City Café

Image 2.pngSex & The City 2 compte une protagoniste féminine de plus, et non des moindres, j'ai nommé Joan Collins, le cocktail fatal de l'Etienne Marcel, un des spot to be du 2ème arrondissement, rebaptisé Sex & The city 2 Café pour l'occase. C'est donc pour fêter la sortie du second opus adapté de la série à succès que l'Etienne Marcel se SATC-ise et propose une plongée dans l'univers de Carrie et ses copines sur une terrasse résolument parisienne. En parallèle, un site/club dédié à la sortie du film est également disponible.

Pour le moment je ne suis pas encore allée voir de plus près, j'ai juste noté le changement de tête du café entre deux courses ce week-end. Les films, déjà fort décriés pour les placements de produits en lieu et place de scénarii, continuent donc de faire la part belle à la pub.
Le seul souci d'un tel martelage (déguiser un de mes QG et squatter le temps publicitaire de spotify) c'est qu'avant même la sortie du film je sature... J'irai voir quand même mon étienne customisé (je suis faible)(et curieuse)(et ça fait longtemps que je n'ai pas vu Joan).

20/05/2010

Festival du Film Cannes 2010

Exercice de style : Abécédaire

A comme Accréditations
B comme (mini) Batman
C comme Culottes (pas de)
D comme Divine Comédie (la villa à la piscine chauffée)
E comme Et revoilà JP Mocky
F comme le café Florian notre nouveau QG sain du midi
G comme Gala le magazine qui sort une édition quotidienne spéciale croisette
H comme Heels et les talons que j'ai failli porter jusqu'au Palm Beach
I comme Invitations (le graal)
J comme Je vais buter le chien d'en face s'il continue d'hurler
K comme pavillon Kodak
L comme La montée des marches
M comme Maema beach pour le jour / Martinez pour le soir
N comme le corner Nespresso
O comme Oh Mon Dieu 
P comme Photocall (parce que Palais des Festival c'est trop facile on est d'accord)
Q comme le Q7 avec chauffeur qui nous a déposé à la maison après le VIP
R comme Restaurants (Chez Vincent & Nicolas, café MOCCA, and co)
S comme les Serviettes qu'on aurait tellement aimé avoir en sortant de la piscine par 10°C
T comme un Tarot du petit matin (et une tortue mouillée)
U comme Uuuuh je n'ai même pas vu UN film
V comme VIP Room
W comme Wagon (oui moi aussi j'ai joué au scrabble...) IDTGV et ses croques et son bar et ses gens chelous
X comme le coefficient de la marée cannoise (un dossier pour Mulder et Scully)
Y comme Y'en a quand même qui n'ont peur de rien (voir aussi à C)
Z comme Z'avaient prévu du beau temps pourtant...