Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/08/2008

Point ciné du moment

Dernièrement, je suis allée me dépayser au cinéma. Allez je t'emmène, en route !

Image 1.pngBack Soon (pas d'étoile), ce film ne m'a pas plu du tout, montrant une Islande déjantée, désenchantée et aride. Si, comme moi t'as plutôt une envie de vacances en Isalnde au départ, ne va pas voir ce film, c'est l'antidote assuré !! Je n'ai donc pas passé un bon moment,  pas accroché avec l'histoire ou les acteurs et n'ai plus du tout envie d'aller en Islande

Image 1.pngLes 7 jours**** Ce film bouleversant nous entraîne en Israel, pendant la guerre, au coeur d'une famille qui pleure la perte de son fils/frère/mari, véritable pilier de la famille tombé trop tôt. Durant les 7 jours du deuil traditionnel (Shiva), la famille s'entasse et les rancoeurs renaissent, enflent, éclatent. Dans la maison du défunt, cette fratrie s'affronte sous le regard d'une mère qu'on ne sait pas comment qualifier. Vibrant, dur et parfois drôle, à ne pas rater !

Le dyptique de Wayne Wang que j'ai vu dans la foulée un dimanche aprem, nous offre deux portrait de jeunes femmes chinoises aux Etats-Unis, on peut les voir indépendamment l'un de l'autre et peu importe l'ordre si 'lon veut voir les deux. Cependant, je suis ravie de les avoir vu dans l'ordre suivant, j'ai bien aimé le 1er et vraiment aimé le second.

18959774_w434_h_q80.jpgLa princesse du Nebraska**, très esthétique, très coloré, l'histoire d'une jeune pékinoise débousollée, enceinte qui vient avorter aux Etats-Unis avant de retourner étudier au Nébraska. Ce film est beau, mais ne m'a pas touchée. Des cris, des larmes, des amours contrariées, mais comme de loin. Insolite : le portable de l'héroïne est véritablement un des protagonistes du film.

18959739_w434_h_q80.jpgUn millier d'années de bonnes prières***, très beau film, tout en pudeur, ces non-dits entre un père inquiet venu de Pékin voir sa fille, si loin de lui depuis qu'elle vit aux Etats-Unis.
Loin de lui autant que de la tradition qui lui est chère... Quelques scènes cultes du père allant à la rencontre des voisins de sa fille ! A noter aussi, une envie d'aller au Thaï qui me démange depuis, à les voir se cuisiner des petits plats bien appétissants...

18948378_w434_h_q80.jpgWall-e***, bon je partais déjà conquise, Pixar & Disney j'adore (Toy Story et Némo sont parmi mes films d'animation prefs) et je n'ai pas été déçue. Wall-e est un petit robot débrouillard super attachant qui nous met en orbite autour de la Terre ! Une fois de plus les génies de Pixar n'ont pas démérité, on voit littéralement battre le coeur de cet amas de ferraille, on partage ses rires, ses trouilles, on lit toutes sortes de sentiments dans ses yeux où raisonnablement on sait qu'il n'y a rien. Mais ça marche, ça marche super bien, le rire, les larmes tout y est. Un vrai bonheur, à ne pas louper ! je regrette juste d'avoir été privée de Presto (le court métrage habituel des studios pixar) qui avait l'air si bien (grrrr) merci UGC !!

18949328_w434_h_q80.jpgLe premier jour du reste de ta vie****, j'adore. Vraiment. Ca me touche. Fort.
J'ai souri, pleuré, ri franchement aussi, l'enfance résonne partout dans ce film où la BO est d'anthologie, où les acteurs sont bons, justes et beaux, tous les 5. Ce que j'ai aimé entre autre, c'est que Rémi Bezançon ne cède pas à la facilité, chaque personnage a ses faiblesses, ses moments où il est injuste et émouvant, humain quoi, avec tout ce que ça comporte de noir et de blanc. Eric en parle très bien, alors je te laisse le lire plutôt que d'en refaire une tonne sur le même mode.
Je suis allée le voir deux fois déjà et je sais d'avance que le DVD viendra bientôt occuper une place dans mon étagère. J'attends aussi impatiemment que la BO soit dispo sur Itunes... Evidemment, je te le conseille vivement.

21/07/2008

T'es allé au ciné récemment ?

Parce que moi oui... Et ça fait un bail que je ne suis pas venue te parler de mes découvertes (bonnes ou moins bonnes) des salles obscures...

Je vais réparer ça, mais du coup, ca va faire une note super longue (je te mets un peu des images), parce que même avec ceux que j'ai forcément oublié il m'en reste tout de même 15 à débriefer ! T'es prêt ?
On va faire des plus récents aux plus anciens, enfin un peu comme je me souviens, hein.

phenomenes_aff_fr.jpgPhénomènes (pas d'étoile), le dernier-né du petit monsieur au nom imprononçable (Night Shyamalan, en même temps Nuit comme prénom c'était peut-être pas une si bonne idée) à qui l'on doit le très bon Sixième Sens. Je ne sais pas si c'était le but mais le film est drôle, ce qui m'a marqué le plus c'est le générique avec les nuages (c'est dire...). Bref, si tu ne l'as pas vu, ne cours pas hein, en dvd, quand tu seras grippé ce sera parfait, pis au pire si tu ne le vois pas, ben tant mieux !

broken english OK.jpgBroken English***, de Zoe Cassavetes. Aaaah, Melvil Poupaud et New York. Le film partait favori selon mes critères... Et puis, il y a Parker Posey qui nous entraîne dans sa folie douce, dans sa quête effrénée d'amour et de ré-assurance, dans sa spirale d'angoisses si mal contenues qu'elles débordent. Une B.O. super agréable, une ambiance parfois oppressante de tout ce que Nora (aka Parker Posey) se met sur les épaules, des plans serrés sur des visages offerts, des yeux qui n'attendent pas les mots pour se parler. Une jolie fable d'aujourd'hui sur la difficulté de s'aimer soi avant de prétendre aimer les autres.

mesamismesamours.jpgMes amis, mes amours*, adapté du Marc Lévy éponyme. Bon. C'est un Marc Lévy. On n'attend pas de miracle. Mais il y a Florence Foresti (ouééé), Pascal Elbé (re-ouééé), Mathias Mlekuz et Bernadette Lafont pour ne citer que mes préfs. Virginie Ledoyen est sublime et on s'en sert bien (gros plans sur cuisse fuselée...) et Vincent Lindon monstrueux (il ne s'arrange vraiment pas). L'histoire fait la part belle aux clichés en tout genre, les personnages ne sont attachants que grâce au jeu des acteurs, une mention spéciale au stylisme de Florence qui enchaîne les petites robes, toutes plus ravissantes, et qui arrive presque à nous faire oublier cette coupe de cheveux qui est sa signature capillaire... Reste Londres, attachant, les enfants, attachants aussi, l'amitié de ces hommes, chouette, et l'éponge (que j'aime). Ca casse pas trois pattes à un canard mais je suis contente de l'avoir vu.

auboutdelanuit.jpgAu bout de la nuit**, avec Keanu Reeves, Forest Witaker et Hugh Laurie (le docteur House du mercredi sur TF1). Un vrai polar bien noir. Où on ne sait plus bien dire qui est gentil qui est méchant... En même temps c'est du James Ellroy, pas de surprise. Le casting est bien, l'action est rythmée, Keanu est assez peu sobre (le whisky est son ami) mais on l'aime quand même (c'est un gentil). On note qu'Hugh joue bien les affreux  toujours et qu'en grand écran il fait plus vieux mais il a toujours l'oeil qui frise. En bref, film à voir pour les fondus de polars comme moi mais les articulations pètent, les dents volent et les cadavres pourissent, hein.

caspian.jpgLe Monde de Narnia : chapitre 2 - Le prince Caspian***, je n'ai pas vu le premier chapitre. Mais, j'ai profité de la visite de mon neveu pour découvrir ce film sur le graaaand écran du REX. Et j'ai marché à fond. Contre toute attente. j'ai vibré, pleuré, applaudi... C'est une saga bien menée, des combats, de l'émotion, ds enfants doués en tir à l'arc (notamment) des belles images, la morale qui va bien mais pas trop non plus, une belle surprise quoi.

18949833_w434_h_q80.jpgSeuls Two*, Eric & Ramzy au départ j'aime beaucoup. Je suis fan de leur Tour Montparnasse Infernale et donc presque conquise d'avance. Presque. Eux sont drôles quoiqu'il arrive, mais le film est faiblard. Je n'ai pas réussi à accrocher vraiment, j'ai pris quelques gags à la suite des autres mais je n'ai pas eu l'impression de regarder un film...

18936231_w434_h_q80.jpgLa personne aux deux personnes*, là encore quelques gags sympa mais rien de plus, et surtout pas de quoi faire un film... L'association Auteuil -Chabat était prometteuse et elle l'est toujours, mais faudra attendre un autre film plutôt. Y'a des fois où je suis drôlement contente d'avoir la carte UGC quand même...

 

sex and the city.jpgSex & The City le film**, OK. on peut dire plein de mal de ce film... Que c'est trop facile, que les stylistes ont totalement craqué, que que que. Mais ces quatre filles là je les aime bien, pense-tu je les connais depuis longtemps, six ans j'ai suivi leurs déboires et leurs succès, le Mr Big j'ai attendu qu'il rappelle Carrie presqu'autant qu'elle. Alors les retrouver, telles qu'au premier jour aussi foldingues et sapées toujours aussi clinquant ben ça me va. Que Carrie soit toujours aussi Carrie ne m'a pas surprise et évidemment la BO a joué un rôle important, bref, j'ai versé ma larmichette, j'ai souri, j'ai vibré et c'est toujours ça de pris. Mais bien sûr, loin de moi l'idée de te le vendre comme le film de l'année, hein, on s'est compris.

uncontedenoel.jpgUn conte de Noël (pas d'étoile), je confesse une certaine difficulté à entrer dans l'univers de Desplechin, cependant les castings et les sujets me donnent toujours envie de voir. J'ai vu. J'ai été déçue. Je n'ai pas compris. Toute cette haine, que cette famille se balance à la gueule, ces malaises individuels qui font le malheur de tous et chacun. Cette violence même pas rentrée, cet avilissement d'un amour qu'on pourrait décider de donner ou de reprendre pour le bien des autres. Je n'entre pas dans cet univers et tu sais quoi, je crois que je préfère.

indie.jpgIndiana Jones & le crâne de cristal***, Vu à Cannes et en VO (oui, on a lutté alors je souligne) et ce fut le pied de retrouver notre Indie, bon pied bon oeil, avec son fils et sa femme historique, avec la musique qui résonne encore longtemps après, avec la quête toujours en fil conducteur... Ah, Indie, c'est quelqu'un quand même, et ses aventures faut pas les rater ! En bonus, le 4ème opus est truffé de références aux trois précédents pour les fans avertis.

2jours à tuer.jpgDeux jours à tuer**, je mets deux étoiles mais c'est pas vraiment mérité. Je m'explique, ce film m'a bouleversé la première fois que je l'ai vu, non que j'ai été surprise, tu sens le drame arriver et tu t'y prépares. Non c'est la scène ultime entre Albert Dupontel et Pierre Vaneck qui m'a cueillie. Et le flashback sur la petite famille heureuse... je me suis laissée attendrir. Cependant, si le casting est bien, si l'image est soignée, le film est inégal. J'ai apprécié mais e ne suis pas sûr d'être l'une des seules.

tupeuxgarderunsecret.jpgTu peux garder un secret*, un ode au placement produit. des montres, des lecteurs MP3, des chaussures, des pizza... Tout y est. Ce qui m'a fait rire, c'est le concept de l'agence de pub (un peu de vécu...) et j'aime beaucoup Arditi même quand il n'a pas un grand rôle. Pour le reste un film de filles à faire tourner dans la machine à DVD un verre à la main et des ragots frais en vrai, genre on le laisse en fond et c'est très bien.

cleaner.jpgCleaner***, J'ai adoré. Encore un polar noir, mais traité différemment, Eva Mendes est sublime comme d'habitude, Samuel L. Jackson et Ed Harris sont super justes et bien. L'histoire est troublante, nébuleuse, un gros secret à tiroir.  De rebondissement en rebondissement on se laisse embarquer dans cette fable amère où tout tourne encore une fois autour du pouvoir , de l'argent... Un très bon polar.

2soeurs.jpgDeux soeurs pour un roi**, Nathalie Portman, Scarlett Johanson et Eric Bana.Voilà qui te permet déjà de te faire une idée de la température moyenne de ce film en costume qui reprend l'histoire (également dépeinte avec succès dans la série the Tudors) des soeurs Boleyn et du roi d'Angleterre. Un film chouette à voir. Une histoire compliquée, bien jouée.

heuredété.jpgL'heure d'été (pas d'étoile), aucun intérêt pour ce film qui étale des vérités sans émotion, sans tentative de résolution des problèems qui se posent, c'est une addition de moments qui n'arrivent pas à se fondre en une histoire. C'est surtout l'occasion de se moquer de la tête de Juliette Binoche en blonde...

17/07/2008

Tout feu tout flamme

Un des films que j'ai vu le plus quand j'étais petite...
J'aimais la musique signée Michel Berger, Isabelle Adjani sublime comme d'habitude, Yves Montand exubérant, menteur, égoïste, tourbillonnant et pourtant attachant. Cette tribu de femmes de tous les âges toutes folles de lui. La grand-mère si émouvante, dans son amour inconditionnel et Alain Souchon qui joue là encore le transi d'Isabelle (pas trop difficile) quelques années après l'Été Meurtrier autre film culte. Cette saga familiale bordée de rancoeurs, remplie d'amour et pleine de cris et d'envolées au piano... Et le rire d'Isabelle.
C'est gros, c'est facile, ça a vieilli mais j'adore toujours.


C'était le petit revival du jour.

21/06/2008

Tu joues avec moi?

Parce qu'il n'y a pas de raison que je joue seule à chercher mes films préféré et que je suis partageuse. Parce que ça faisait longtemps qu'on s'était pas fait une petite chaîne. Pour toutes ses bonnes raisons je passe a mes voisins ! Il s'agit donc sur le modèle de ma note précédente de lister son top 10 des films.
Les heureux qui vont devoir trancher dans le vif de leur culture ciné sont :

Monsieur Dream parce que c'est tout sa faute ;)
Eric parce qu'il a reclamé
Miss Blablabla parce qu'on a failli se faire un ciné dimanche dernier (ahem)
Laurent parce qu'il aime les knacki au barbecue...
Alexandra parce que je suis curieuse de connaître son top
Cyrille parce qu'il est en Corse quand je bosse
Damien pour le challenge dans sa ligne éditoriale marketo-marketeuse
Will parce que le voilà de retour de vacances et qu'il le vaut bien
Eric L-tz parce qu'il a un nouveau scooter (!!)
Nael parce qu'en attendant le shot tagada c'est toujours ça de pris, et hop, to you Naël !

Hop, remuez les acides de fruits jusqu'au pointe, secouez vos mémoires d'éléphant ou de poisson rouge et armez vous de courage... Qu'on les connaisse vos 10 films préférés !

20/06/2008

My favorite movie(s)

Je n'arrive pas.
 
A n'en choisir qu'un.
Déjà le petit top qui suit m'a demandé 3 jours et 2 nuits (bon ok je surjoue)... Et c'est à la manière du héros de High Fidelity que je te présente (let me introduce...) mes 10 films préférés (et dans le désordre sinon j'y passe encore 3 jours)

La nuit nous appartient, le plus récent de ce classement, que j'ai aimé parce que c'est un vrai bon polar et que la relation familiale y est tendue et dense juste ce qu'il faut pour sentir la gorge se serrer.

 

Je vais bien ne t'en fais pas, encore une histoire de famille, servie par Mélanie Laurent dont j'aime la grâce tout en légèreté (sans tomber dans la fragilité) et en beauté diaphane. La BO est extra.

 

Beignets de tomates vertes, le film auquel je ne m'attendais pas, vu par hasard durant un baby sitting, vrai coup de coeur, histoire d'amitiés à l'américaine, je marche à fond.

 

History of violence, aaah Viggo. Bon et pas que, l'histoire aussi, la direction photo du film est très travaillée, un grand moment de cinéma.

 

Rencontres à Elisabethtown, une histoire d'amour qui commence pour rire, murit au téléphone et termine en road-mélo-trip, la midinette en moi en redemande.

 

The fisher king, avec ma cousine il est un de nos 3 films cultes (accompagné par Angel Heart et l'Alsace et la Lorraine) pour la BO (Hit the road jack, so don't you come back no more no more no more...) et l'émotion. Encore une jolie histoire de lien.

 

Big Fish, le Tim Burton de ma liste (tout le monde a un Tim dans sa liste, non?) pour le côté barré bien sûr, pour cette relation père-fils rugueuse et pas si simple, pour le romanesque de tous les plans...

 

Les chansons d'amour, encore une BO qui tourne dans mon Ipod, un Louis Garrel bouleversant, une histoire toute simple et les larmes qui roulent sur mes joues.

 

Un coeur en hiver, mon premier film préféré d'ado (avec Treesome) j'aime les dialogues, le violon, le piano et la contrebasse tout le temps, le trio interprété par Daniel Auteuil, André Dussolier et Emmanuelle Béart encore naturelle... Je ne l'ai pas revu depuis des années, je ne sais pas comment il a vieilli.

 

L'été prochain, le film que j'ai le plus regardé avec ma mère (y'a eu Le vieux fusil aussi) avec une grande famille recomposée, Claudia Cardinale magistrale en mama et Philippe Noiret confondant de mauvaise foi, une Fanny Ardant amoureuse et sublime, Jean-Louis et Marie Trintignant bien barrés, une fresque familiale déjantée et rythmée à l'ancienne.

T'as vu comme j'annonce un Top 10 et qu'insidieusement je t'en colle plus. Et pourtant si tu savais, mon désarroi d'avoir oublié le Woody que j'aime (Match Point), notre film de tortues (La cité de la Peur), au moins un Lelouche (La belle histoire)...

19/06/2008

La question qui tue

On me l'a posé ce soir. Et un passage d'un livre de Pennac me revient, un moment où Malaussène le héros demande à sa boss, livrophage devant l'éternel, de lui citer un seul livre qu'elle a aimé pour qu'il ne démissionne pas. Elle reste coite bien sur. Le coup du livre entre tous les livres ce n'est pas très fairplay...
Mais je m'égare, la question à laquelle je n'ai pas pu répondre c'est "quel est ton film préféré?"
C'est un crève coeur pour moi de n'en choisir qu'un...
Beaucoup me viennent en tête pourtant, que j'aime ou que j'ai aimé pour plein de raisons différentes, mais cette histoire de préférence colle une sorte de flou qui me laisse sans voix.

Toi, tu répondrais quoi?

Ps: dès que je fais la mise au point, je te dis lequel je préfère d'entre tous hein!

24/03/2008

Il y a longtemps que je t'aime

961162149.jpg J'avais très envie de voir ce film. Et je n'ai pas été déçue. Un beau film, de belles prestations d'actrices, le tout oscille entre larmes et sourires, violence et douceur, non-dits et partage... A ne pas rater.

Le générique de fin n'aide pas à arrêter les larmes qui roulent, Dis quand reviendras-tu de Barbara visité par Jean-Louis Aubert, émotion garantie...
Je n'ai pas trouvé la version d'Aubert mais en voici une par Nilda Fernandez, savoureuse elle aussi. Et ce serait dommage que tu ne l'aies pas dans la tête, moi je me la chante depuis que je suis sortie du ciné.


ps pour Luminou : malgré la pluie, tu vois, on a bien fait de sortir

23/03/2008

Une fournée de films, une !

  • Au cinéma...

1358590066.jpgEnfin Veuve**, drôle et attachant, quoiqu'un peu téléphoné.

 

 

 

 

1249970646.jpgJuno****, j'ai déjà dit tout le bien que je pense du film et de la BO je crois, mais vraiment, c'est top.

 

 

 

 

1599758355.jpgPS : I love you***, unh vrai film à filles, qui marche, BO sympa, glandes lacrymales en action et Denny Duquette en prime !

 

 

 

 

565903887.jpgLes animaux amoureux*, une séance avec mes neveux, ma nièce et leur maman, sympa pour le moment ensemble mais rien de neuf dans ce film/docu.

 

 

1219551133.jpgLe tueur**, un film par défaut (une séance complète pour celui que je voulais voir) et une belle surprise, Gilbert Melki juste et touchant, Mélanie Laurent dont j'aime décidément le jeu evanescent mais terriblement présent. Une histoire bien barrée... A suivre, Grégoire Colin : prometteur.

 

779401687.jpgLes 3 Brigands**, une séance avec Lulu et Alex, un dessin animé adapté d'un livre que les petits adorent, un conteur à la voix prenante, une histoire simple mais super chouette.

 

 

 

1957856817.jpgNotre univers impitoyable*, pas de grand intérêt pour cette histoire où il n'y en pas vraiment.

 

 

 

90440828.jpgParis***, une très bon moment avec le dernier Klapisch,Romain Duris moins sexy que d'hab mais tellement bon dans ce rôle un peu dur, Juliette Binoche vraiment jolie et juste elle aussi très touchante. Le film se perd parfois dans des clichés, mais l'intention est là, la photographie est à couper le souffle et la distribution est réussie. Sinon, je n'aime pas Julie Ferrier.

 

 

2146599342.jpgLes liens du sang****, un vrai polar comme je les aime, Guillaume Canet sublime, Cluzet tête à claque au grand coeur. A voir pour les amateurs du genre.

 

 

 

1506374270.jpgTaken*** (encore un hasard d'abonnée UGC, quand mon film est complet je me rabats)Un vrai film d'action, comme j'avais oublié que je les aimais !! le truc où tu sautes sur ton siège, tu chouines au moment des bons sentiments, et où tu jubiles quand seul, Liam Neeson éclate tous les gros méchants !!

 

 

1318987056.jpgBienvenue chez les Ch'tis**, j'en avait trop entendu de bien je crois, j'ai été déçue, pourtant c'est drôle et émouvant aussi mais je suis ressortie avec un goût de "c'est tout?". A noter la performance pitoyable de Zoé Félix qu'on a rarement vu si mauvaise.

 

 

1445495366.jpgModern Love*, pourquoi ? Pourquoi nous font-ils des "comédies romantiques" où rien ne tourne comme il faudrait ? Si je vais voir une comédie romantique j'attends la fin qui va bien, pas le truc pourri qui retopmbe comme un soufflé après avoir rebondi trois fois où il ne fallait pas. Pfff.

 

 

1446527247.jpgRendez-vous à Brick Lane***, du Bangladesh à Londres. De l'enfance à la vie de femme mariée (contre son gré), cette histoire est lucide et porte un regard à la fois dur et empreint de douceur sur ceux qui essayent de s'intégrer en travaillant à conserver leur racines. Un Londres que je ne connaissais que très peu. A voir.

 

1985397233.jpgAugust Rush***, un bon film de dimanche aprem par ce temps, si on est une fille, tout ça...

 

 

 

  • Dans mon lecteur DVD...

 

2123302101.jpgInterview***, un huis clos entre séduction, mensonge, attendrissement deux étrangers exposent leurs blessures et leurs réussites... Sienna Miller est enfin sortie de la page 22 de Voici pour moi, elle excelle dans son rôle de petite fille malheureuse et garce à la fois. Steeve Buscemi confirme l'idée que je m'en faisais, un regard, une présence... dommage que le monsieur se fasse si rare.

97774431.jpgReign over me***, sortez les kleenex une vraie belle histoire d'amitié où une fois les mots "the end" à l'écran on ne sait plus bien qui a sauvé qui... très belle performance d'Adam Sandler qui sait donc fait autre chose que des navets !