Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/12/2008

Cinq bougies

Quel souffle.jpg
Joyeux anniversaire ma Violette !

20/10/2008

Soleil, shopping et vélo

Samedi matin, je retrouve Fred dans le train qui rentre là où l'on a grandi. On se réveille en papotant boulot beaucoup et "date" un peu le temps du voyage. Le second arrêt est pour moi, Fred descend au suivant. On se dit "à demain" et je débarque pas du tout chargée (j'avais fait un super effort) sur le parvis de la gare.

Mes parents étant les rois de la commission erronée, mon père n'avait pas eu le bon horaire et j'ai pu finir Voici au soleil en l'attendant (Fred ne m'ayant pas autorisé à le lire avec lui, pfff). Un passage par le bureau de mon père et nous rentrons, avec le pain pour le déjeuner et un bouquet de tulipes pour ma mère (oui je suis sage) on profite du soleil généreux en déjuenant dans le jardin d'hiver et on se fait un café-photos en se racontant les aventures de ces derniers mois.

On profite du beau temps et du terrain, mes parents me montrent les arbres fruitiers qu'ils ont planté et évidemment, je demande où nous en sommes de cette piscine qui joue un peu l'arlésienne et que je suis tellement super pour que je pousse à la roue très fort... Heureusement, j'apprends qu'elle est toujours d'actualité et que juste mon père a quelques soucis de staff donc ça tarde (ouf).

On parle de vacances, de ski, de plage, de Cannes, des amis, des enfants de mes soeurs, de Noël... Je me repose. On pars passer l'après-midi à Troyes et on dévalise les magasins. Le soir, je passe du temps à chercher Puputte et ses petits en vain, et je papote au téléphone avant de m'endormir dans ma chambre si calme. Après la balade matinale d'une heure et quelque à vélo sous le soleil, avec papa et son pote, sur le vélo de Léon (vé-ri-dique)(et c'est pas top un vélo d'ado pour moi en fait) on évite la sieste de justesse en partant à travers champs bottes aux pieds et carottes à la main pour la jolie jument d'à côté.

Le train du retour sera l'occase de papoter encore avec Fred et de me rendre compte que je suis drôlement chargée au retour, à paris une dinette entre filles chez Joan Collins, le sac de Copine qu'elle finit pendant qu'on tisane en choeur et au dodo. Un bon week-end. Au rythme calme mais qui ressource (bien sûr il m'aurait fallu 10 jours de ce régime pour effacer mon teint gris et mes cernes, mais on fait avec ce qu'on a hein !).

PS : sinon, un week-end sans starbucks du tout, c'est nul, je me le note bien pour plus tard.

24/06/2008

Joyeux Anniversaire !

IMG_7686.JPG
Hinhin... 
Et des frites, BORDEL ! 

21/06/2008

Bon anniversaire Elise

Plein de bonheur et comme on se diasit, du soleil, des vacances à gogo, bref, le pied :) Profite bien de ta journée ma bichette, aujourd'hui t'as tous les droits !!

30/04/2008

Merci Starbucks

Si ça continue je vais ouvrir une catégorie spéciale pour les remerciements...
Mais faut dire que là entre la grèle qui vient de s'abattre dans la cour du boulevard Malesherbes et l'échange houleux avec mon banquier (rapport à sa réactivité proche de zéro et son manque évident de fair-play), une bonne nouvelle ça tombe à pic.

Et je la tiens, LA bonne nouvelle, demain mon starbucks est ouvert. Si. Alors je vais pouvoir me vautrer avec un muffin, un latte et de la presse people. Et avec un peu de chance, ceux que j'aime passeront par là en voyant de la lumière. Un bon jeudi quoi. Aaaah.

Vite. 

25/04/2008

Friends, flashback

Ca fait trop de bien de les revoir un peu...
D'autant que les tournages avec fous rires nerveux ces dernières semaines on en a eu notre lot (hinhin)
 

20/04/2008

C'était un test!

2047807599.jpgHier soir, le programme c'était karaoké.
Avec les potes (Miss Blablabla, Blü et Eric), on est donc allé se frotter aux écrans où défilent les paroles, à la cave voutée de circonstance, bref, on s'est laissé aller à pousser la chansonnette à L'Annexe.

Pourquoi avoir choisi celui-là, parmi tout ceux qui existent à Paris ? Déjà parce qu'il est situé dans le centre de Paris, rue Quincampoix dans le 4ème, ensuite parce qu'on n'est pas obligé d'y manger ce qui nous a permis d'aller à la Crêperie Beaubourg, rue Brisemiche (hum trop bon la crêpe au nutella), et enfin parce qu'il était spécifié qu'on pouvait y danser ce qui est souvent une bonne idée pour un samedi soir.

Mais l'Annexe n'a pas réussi son entrée dans mon répertoire spécial bonnes adresses parisiennes. Ok le kitch c'est souvent le deuxième prénom d'un karaoké qui se respecte et ça on s'y attendait, mais le chien qui pue qui se laisse aller dans le vestiaire, les assiettes débarassées encore jonchées de nourriture abandonnées par terre à deux pas de la porte des toilettes des filles, la propreté des toilettes d'ailleurs je préfère ne pas t'en parler... Au rayon purement technique, le petit DJ tout émoustillé par une brochette de filles en débardeur, qui s'évertue à appeler les gens par table avec le détail qui tue "Et maintenant la table à Pascal, la table à Pascal au micro s'il vous plait" !! Au se-cours.

Le Pascal en question, déjà à lui tout seul c'est un monument, de la beaufitude j'entends, hein, lunettes noires d'il y a 10 ans (si tu suis tu te souviens qu'on était dans une cave...), chemise à fleurs (baaaah), treillis monstrueux et une fausse attitude de GO qui se trémousse sur la barre et qui attend la femelle super fort (tellement que les draps s'en souviennent...).

Heureusement, nous étions tous les 4 et on s'est fait plaisir sur quelques merveilles du répertoire de ce karaoké où, tu l'auras compris, on s'est bien noté de ne jamais retourner.  C'est juste après Marie Myriam (encore !!!) qu'on est parti se coucher. Pour le prochain test on n'a pas encore de date, on sait pas encore bien ce qu'on chante (faut dire qu'avec nos histoires de tonalités on se facilite pas la tâche) mais si toi petit lecteur, tu as une bonne adresse n'hésite pas : fais passer !

Et sinon, bon dimanche ! 

14/04/2008

Au taquet

2025211824.gifBon cet après fut très productif...
Tellement, que me voilà déjà rentrée, prête à passer la soirée avec Jack.  Très productif donc, surtout si l'on devait compter les mails échangés ! On a été très bons, parfois drôles, parfois en ligne dans l'embouteillage des toilettes, parfois piégeux rapport aux liens sponsos, toujours beaux et lumineux, bref bons joueurs quoi.

J'avais juste envie de le dire.

Et sinon des trucs intéressants, comme les derniers films que j'ai vu, les pubs du moment qui me débectent, tout ça je te le raconte très vite, dès que l'envie de prendre le temps revient, là je me sauve, j'ai piscine.

Crédit photo : galerie Flickr de martin.jordan