Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/01/2007

Inauguration !

Une catégorie de plus pour mon chez-moi virtuel tout rose. Une pour vous faire partager, mieux que dans les listes de gauche et de droite, mes livres du moment ou de toujours. Et aussi mes questionnements existentiels concernant les séries tv pour lesquelles je me damnerai bien. (Update 2009 : la catégorie en question a évolué depuis en plusieurs catégories pour avoir livres, cinéma, théâtre et autres à part)

Je commence donc avec mes livres en cours.

Je viens juste de finir l'Evangile de Jimmy de D. Van Cauvelaert que j'ai beaucoup aimé. Une bonne surprise, ce bouquin est très intéressant quant aux dérives possibles des médias et des gouvernements, le tout romancé à la louche par celui qui nous a offert un de mes livres cultes : L'éducation d'une fée.

Je commence le Bye Bye Blondie de V. Despentes qui s'annonce bien et remuant comme elle sait faire. Le premier et seul autre livre d'elle que j'ai lu et aimé vraiment  : Les jolies choses.

En parallèle, je lis, A Married Man de l'auteur britannique C. Alliott, une écriture simple et une histoire pas trop difficile à suivre en V.O., genre un bouquin de fille dans la lignée des Bridget.

12/01/2007

Le marque-ta-page et moi

medium_logo1.jpgEvidemment j'adore lire. Du coup je lis beaucoup. Fatalement j'ai plein de livres dans mon petit chez moi. Et en bonne névrosée qui se respecte, je ne supporte pas la vue d'une seule page d'un de mes livres cornée. En revanche, j'aime bien casser la tranche des livres en les lisant pour que les pages soient bien à plat. Ce qui fait que souvent je préfère que les-dits livres soient à moi, comme ça je les aplatis si je veux. Bon.

Pour retrouver ma page, j'ai toujours été plutôt partisane de l'instinct. Genre t'as finis de lire tu fermes et tu veux continuer tu ouvres et tu cherches. Puis j'ai été avisée amicalement qu'il existe des trucs spécialement inventés pour ça : les marque-pages. Bien sûr je suis pas si conne, moi aussi j'y avais pensé, glissant tantôt un post- it, tantôt un trombonne, ou encore une photo, une carte postale reçue fraîchement, une fleur cueillie par l'amoureux du moment... bref un peu tout et n'importe quoi. Mon problème c'est que souvent je perds le marque-page.

Et, il est où l'intérêt de prendre un truc pour retrouver sa page si justement le truc on n'en finit pas de toujours le perdre. Nan. J'ai bien réfléchi, et je vous le dis, le marque-ta-page et moi, c'est tout fini.