Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/03/2008

Tu sais le plus beau ?

1878129643.jpgLe plus beau dans un week end de 3 jours qui se termine le lundi du coup, c'est que justement, le soir d'avant le retour au boulot (celui où on soupire en faisant cuire ses pâtes, et où on règle le réveil en pleurant, et où aussi -private joke- on enlève son joli vernis du week end...) c'est lundi et pas dimanche.

" Et ça change quoi ?", que je t'entends penser. Ben à peu près tout.
Parce que paf, pas de navets du dimanche soir à la télé, mais Jack Malone sur France 2. La série du soir qui va bien, qui me met le sourire déjà et qui m'aide à écrire les dernières brèves qu'il faut pour boucler mon mag de demain (quoi je suis pleine d'espoir?)... parce que ce week-end, entre bouquiner, me pourrir le dos au ciné, chercher des restos ouverts sous la pluie, boire des verres avec ceux que j'aime, parler avec Elise au téléphone plein de la météo mais pas que, et aller gincher au Queen j'ai pas fait grand chose tu vois.

Allez je te laisse, me reste ma lessive à étendre, l'eau des pâtes à faire chauffer et Jack m'appelle... (c'est pas glamour, ça?) 

20/03/2008

Joyeux printemps

Aujourd'hui c'est dans le désordre : l'anniversaire de ma mère, l'anniversaire de mariage de mes parents, le printemps, une journée qui a mal commencé et en plus cette nuit j'ai rêvé que je perdais mes cheveux... Bon on va dire que le soleil qui brille est lui, un bon présage, hein !

Ca va le faire. 

Sinon, toi, ca va ? 

19/03/2008

Et sinon ?

92603133.jpg

Si j'avais le temps j'aurais pu te raconter mon week-end, avec option on écrit sur les murs, on met le pied en Allemagne et on rigole comme des bossus.
J'aurais aussi pu te raconter que mini boss est revenue de vacances avec dans ses bagages une sacrée nouvelle. Tu aurais pu lire entre les lignes que cette nouvelle risque de bouleverser mon quotidien plus que prévu. Et que je ne sais pas encore quoi en faire. Mais je réfléchis, hein.
Je t'aurais raconté encore comment je cuis le riz ces derniers temps.
On en serait sans doute venu à parler de ma Matinale qui, ce matin, a multiplié les clins d'oeil (c'est aussi pour ça que je l'aime). On aurait pu disserter sur comment ca va tout ça, les 65 ans de ma mère demain, ta semaine... Mais non, puisque j'ai pas le temps. Allez, ce n'est que partie remise !

06/03/2008

Les nouvelles stars, du fromage & nous

1255844382.png

Hier, première soirée à la maison depuis super longtemps.
A la maison pour plein de bonnes raisons, parce qu'avec la Miss on voulait se faire une soirée de pré-vacances au soleil (les siennes, hein ça va sans dire), et aussi larver en médisant devant la Nouvelle Star. Avec ce programme alléchant, ma soeur n'a pu résister et est venue partager notre soirée télé !

Imagine un plateau de fromage, quelques échantillons de charcuterie italienne (sur assiette, private joke), du pain croquant, des tomates cerises, du vin blanc pour les filles et un joan collins homemade pour moi (hum trop bon), une télé allumée avec des gens qui chante dedans et t'auras un bon aperçu de notre soirée. Alexandra vit sa première soirée devant la Nouvelle Star, et elle n'est pas vraiment dans le ton, souffrant avec les candidats mignons que le jury ne retient pas, allant jusqu'à nous dire "on s'en fout, qu'ils les prennent pour leur faire plaisir au moins...", arguant même que quand même ils ne sont pas gentils..., bref on a bien rit.
On a failli pleurer aussi, avec la grand mère de Charlène, et on a bien vu que Dédé aurait dû penser à la douche froide portable pour au moins 2 candidates... Ahah, Dédé.

Une parenthèse sur l'émission : la bonne surprise pour moi, c'est Lio. Je partais avec un gros a priori, et j'ai été surprise : jolie, douce, posée, juste en restant gentille avec les candidats, elle est la voix qui tempère les propos tranchés de Philippe Manoeuvre (putain faîtes qu'il ôte ses lunettes), de Mathieu aka Sainclair (qui ne manque pas d'humour son "il a 17 ans, putain faut que je change de métier" après le passgae d'un petit folkeux plein de potentiel) et qui éclaire les tirades érotico-suggestives obscures d'André Manoukian. Bref, le nouveau jury me plaît bien.

Entre temps, au dessus de ma petite table en couleurs, ça grignotte, ça papote, ça nicasse... Une fois l'émission finie, on fait chauffer la tisane, et on sort les albums photos. On rit encor, on s'extasie devant les petits de mes soeurs, on se raconte les histoires de famille, dont une anecdote que je découvre sur mon amour pour les fraises tagada qui me faisait en voir partout (des fraises, donc), même dans les bitoniaux de fermeture de porte de la CX de mon père (!!!). Puis on se souvient que c'est la semaine, que demain c'est taf taf et que du coup faudrait songer à dormir. On reste encore à papoter 3 heures dans le couloir (comment ça on est bavardes ?!!) et hop tout le monde au dodo.

Une bonne soirée quoi !

02/03/2008

Le George, Paris

Samedi midi en bonne compagnie, un déjeuner dans un de mes restos favoris, avec en cerise sur le gâteau, le café pris sur la terrasse sous le soleil...
152968360.jpg
 Vivement cet été !

28/02/2008

La série noire

Les mauvaises nouvelles, t'as remarqué comme elles t'arrivent par grappe ? Comme quand l'averse d'été menace, d'abord tu vois la couleur du ciel et tu t'alertes un peu, mais tu gardes l'espoir de sauver tes chaussures légères et ton brushing. Puis tu reçois une goutte sur l'épaule et tu scrutes ce ciel qui hésite, un instant seulement, et d'un coup c'est le drame, les gouttes tombent dru et c'est à la hâte que tu dois courir t'abriter... Tu vois ?

Bah, pareil.
Sauf qu'en lieu et place des gouttes, des nouvelles. Toutes colorées en nuances de gris, de gris clair à clairement foncé trop proche de noir. De juste dommage à franchement triste en passant par totalement révoltant. Des nouvelles qui ne me touche pas toutes. Mais toutes touchent ceux que j'aime. 

Et c'est de fin d'amour qu'il est question toujours...
Rupture, perte, désenchantement, réveil douloureux.
Je ne pourrai être là comme il faudrait pour chacun, mais je pense. Fort. Et je saigne avec vous. Avec toi, pour son manque de classe. Avec toi, parce que je  t'aime de trop loin mais toujours aussi fort et que je sais qu'elle te manque déjà. Avec toi, parce que c'est dur de voir trébucher sa petite soeur et d'être impuissante. Avec, quoi... 

26/02/2008

Ah... bah ca va marcher moins bien


Pfff !!! Mon blog est tout cassé...
 
update : ça a l'air de s'être remis, je croise les doigts. 

25/02/2008

C'est lundi

Comme j'en parlais il n'y a pas si longtemps, ce we j'ai pris le temps de m'ennuyer. Et c'était bien chouette.
 
Interdiction d'allumer l'ordi avant dimanche soir (et là c'était pour le boulot), des heures à bouquiner en intérieur le samedi aprèm puisque le temps ne me permettait pas de le faire place René Cassin, des vieux Sex & the City dans la machine à dvds, des coups de fil à rallonge avec des amis loin ou moins, un cadeau de noël tout en couleurs, un brunch de blogueurs le dimanche, un film français au ciné le samedi midi.
 
Mais aussi un we à ruminer. Pour en arriver où il faut. Il m'en aura fallu du temps.
Et tu sais quoi ? Même pas mal.