Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/03/2010

À plusieurs c'est meilleur

4mains.jpgIl y a fort longtemps, quand je balbutiais mes premières fautes de frappes sur le world wide (à dire la tête penchée sur le côté comme chacun sait) web, sur les coups de 2004 quoi, je lisais quotidiennement une sacré liste de blogs. Qu'ils soient perso, dédiés au décryptage des campagnes de "buzz", ou spécialisés culture / mode / médias...
À l'époque, on voyait fleurir plusieurs blogs collaboratifs, même je me souviens avoir participé à quelques uns:  potinblog à l'initiative de Fred de Mai ou de l'astroblog lancé par Greg, par exemple.

Depuis, le nombre de blogs n'a cessé d'augmenter, j'ai bossé et/ou trinqué avec pas mal de blogueurs, certains sont devenus des vrais amis de tous les jours (y compris un que je n'ai jamais eu dans mes fichiers) et j'ai surtout continué de les lire eux.

Aussi, chaque furetage de nuit m'apportait son lot de liens nouveaux à suivre (mes préfs sont tous en colonne de droite, sauf oubli) que j'ajoutais à mes amis et aux blogs ou sites qui m'apportent mon info quotidienne généraliste et totalement particulière. Mais ma lecture s'est faite plus aléatoire, suivant plus facilement les liens postés sur twitter et FB que mes vieux Netvibes et Google Reader plein de poussière.

Et jusqu'à ces dernières semaines, cela faisait bien longtemps que je n'avais pas découvert de blogs/site qui me donne envie de guetter chaque jour une nouvelle note. Quelques URL qui me font penser que, oui, décidément, à plusieurs c'est meilleur.

Lire la suite

09/07/2008

Un week-end "plus t'en mets, plus t'en as" ou comment j'ai survécu à l'Axe Boat 2008

Quoi ? T'aimes pas mon titre ? Tu le trouves overpromising ? Trop long ?...
Et bien, dis toi que c'est pourtant le seul qui me vienne, même si j'ai pensé un moment à "un we bien dans l'axe" rapport à notre pari des titres débiles (celui là aurait valu plein de points!). Bref, oui, j'ai survécu, et ce ne fut pas que facile... Accroche-toi bien à ta souris, je m'en vais te conter mon Koh Lanta à moi, mon week-end Axe Boat Party 2008. (je surjoue un peu hein, bien sûr...)
Des horaires de fous !
Levée à l'heure où blanchit la campagne samedi matin, je traverse Paris endormi, dans mon taxi, du Mika plein la tête (rapport au concert topissime de la veille avec les tortues -1). Eric nous attend devant sa porte, du sommeil encore partout et Mika dans la tête aussi forcément, au complet nous prenons la direction d'Orly Ouest.
Une équipe survoltée...
Arrivés à 7H00, nous faisons étape petit déj et atelier ouvrage d'yeux chez Paul avant de rejoindre nos compagnons de voyage Hall 2 pour l'enregistrement et/ou l'embarquement.
Tout le monde est là : Alexandra from RPCA, aZZed, Sardine, Benjamin & Anne-Laure, Guillaume et Guillaume et... Tiens, mais c'est ça, il manque quelqu'un...
Ah, voilà Raph essouflé d'avoir couru, qui ne s'était pas réveillé ! Dans l'aprem Adrien des ra7or (et ses branches de fleurs volées...) et Serge aka Monsieur Démonte-Pneu veindront compléter notre équipe de grands malades !
Ok donc revenons au matin très tôt Hall2, nous voilà au complet pour l'avion du matin qui va bien. Les "to be tranquilised" sont déjà en état de vol (...) et les autres s'organisent pour les places (qui à côté de qui), les bagages (soute, cabine, liquide, lessive...) bref, le ton est donné ça rigole pas mal dans les rangs (ça balance même rapport à France Gall). Dans l'avion, on feuillette VSD, paris match (ces photos de PPDA... OMFG), closer, public, voici ; que du lourd. On papote aussi puisque nous avons pu nous mettre ensemble Raph, Eric et moi. Un ordre que nous garderons tout le week-end, ou presque !
Une couverture médiatique "allover"
Là avant par exemple c'est c'était une photo dans le taxi Nice/Cannes avec notre chauffeur Monsieur-Je-Joue-Perso-Mais-Suis-Super-Sympa avec qui on a parlé lentilles de contact et club med...  mais en fait je préfère celle de l'avion que je mets là maintenant !
2647419420_b32d4b53ca.jpg
Arrivés à Cannes, photo de groupe devant l'hôtel Corona (baaaaahh) où en fait on ne fera que passer, et direction l'hôtel le Select (qu'on se notera bien d'oublier très vite pour toujours et à jamais parce que c'est quand même juste super la loose) qui a l'unique avantage d'être bien situé. On se change en mode Wonder Woman et hop nous voici en quête d'une plage accueillante...
IMG_7741.JPG
Des guides de chic & de choc
Anne-Laure, Eric & moi prenons la tête du peloton, et nous nous dirigeons tout droit vers la Croisette, espérant trouver une plage pas trop chère ou se poser sur un matelas tout en grignotant un morceau (avec de la place pour nous tous en ce 5 juillet). Très vit, nous remarquons un petit coin de paradis, avec des parasols bleus, des polos bleus, un peu la plage des schtroumpfs quoi avec un nom d'oiseau... Nous faisons connaissance avec Vincent (l'homme que quand tu l'appelles il vient -parfois pas super vite mais qd même- et il t'amène ce que tu veux) et Gérard (le patron qui n'a pas de jeu de tarot...). Si tu passes par Cannes, n'hésites pas ils sont adorables, la tarte aux framboise est extra et les cocktails aussi à priori, juste ne prends jamais de croque monsieur malheureux (ja-mais), vas-y de notre part ce sont des amis maintenant (à partir de 200 Vinnnnncennnnnt on a décidé qu'on était super potes) : Le goéland. Aussi on a le droit d'y chanter sans relâche... et ça c'est chouette !
Farniente & grillades
Pendant que certains bronzent, d'autres jouent à la bouée et d'autres encore dorment en plein soleil (j'ai nommé Homard 1er... et Ecrevisse 2nd qui crama sous son parasol... hinhin). Après toute cette chair grillée, attardons nous sur les neurones, quelques peu fondus aussi à coup de presse people et autres supplément sexe Glamour... On passera la journée là, à dormir un peu, se dire que c'est top toutes les deux minutes et surtout penser à ceux qui sont sous la pluie à Paris.
La soirée sur le bateau Axe
Le GPS de ma tête étant en marche, on m'indique où retrouver l'Axe Boat quand nous nous ébranlons vers l'hôtel pour nous préparer pour la soirée. Une douche, un peu de biafine et deux coups de blush plus tard nous revoilà rue d'Antibes, en rang d'oignons, en quête du Graal, l'Axe Boat 2008, ses flags noirs, ses hôtesses, son second (!) et son champagne. On arrive en même temps que l'apsirateur pour la jolie moquette noire et on s'installe sur le pont, on met l'ambiance, on fait des photos, on fait une Hola non mérité à N. de Magic Garden qui est venu sans sa bonne humeur et qui a dû oublier avec son professionnalisme (pas grave, on a quand même passé une super soirée). L'apéro est rapide, on a une résa dans mon resto pref, Chez Vincent & Nicolas. Une fois le dîner fini, on remonte sur le bateau, il y a du monde, l'open bar me rappelle ma jeunesse et je reprends goût au whisky coca, on danse, on chante, on rêve de débaucher Cut Killer pour nos 70 ans, on se fait 1h de queue pour aller fumer une clope, on fait les sales mômes.
Un moment magique à danser sur le ponton en face du bateau, pieds nus, avec Eric et Alex, en faisant des chorés avec le reste de la troupe sur le ponton d'en face, hum, ça sent les vacances et ça fait un bien fou.
Des reportages extrêmes
Remercie Benjamin et Anne-Laure...
Ps : et oui tu as bien vu Quentin de la star ac me faire un bisou pour se faire pardonner
La suite et la fin, très vite
La nuit se termine dans la boîte che-lou de Daniel Ducruet (l'ex-Monsieur Steph de Monac'), on rigole bien, encore. On rentre à pied (on met 8heures à peu près mais on n'a pas pris la rue d'Antibes...) et zou au dodo. Pour le lendemain on a rendez-vous à la plage avec Vincent et Gérard, on a mis le réveil, on est décalqué mais c'est cool, on joue, on voit Rahan, on se masse, on ne veut pas partir. C'est la plage du bonheur, Damien vient nous dire bonjour, ma soeur passe aussi. On se change direct à la plage, on va choper la navette, puis l'aéroport, l'humeur de retour, l'avion, les au revoirs, les taxis, le dodo. 
Et depuis ? Tous ces mails.... Ces photos... ces vids.... Oué ça ressemble à une colo, mais tu vois en fait, c'est super chouette un week-end en vacances. C'est quand on repart ?
Le coin souvenirs souvenirs
Les vidéos y'a celle-ci aussi
Les photos c'est ici, et , là aussi

05/07/2008

On va se réconcilier avec Cannes

cannes-9.jpg

Parce qu'il ne faut pas rester sur un mauvais souvenir, parce qu'il y aura le soleil cette fois-ci, parce qu'on n'est pas rancuniers, on passe le week-end à Cannes. Avec une équipe de blogueurs surmotivée, avec quelques VIP secrets en guests, avec des moments de plages, d'apéro, de fête, de clubbing et un bateau. Avec Axe aussi.
Je te raconte quand je rentre., allez file te rendormir, on est samedi bien trop tôt là !
Bon week-end à toi.

ps :  pour mes tortues privées de bateau, je vous aime et vous êtes beaux, on va penser à vous tout le temps et on vous ramène des photos extras :) 

20/02/2008

Tu la connais l'histoire

Eric Maillard (salut Google) l'a eue, l'a refilée au Papa de Charles, l'obligeant à courber sensiblement sa politique éditoriale et à se creuser la tête pour choisir à défaut des armes, ses futures victimes.
Et, paf, voilà comment je l'ai attrappé. Et si la grippe ou la gastro sont encore de saison, c'est de chaîne à la con de blogueurs que je te parle.

De l'obligation de lister (ça va c'est pas trop dur pour moi ahah) 6 trucs débiles et totalement inintéressant que personne n'a envie de savoir sur moi.
Façon la rubrique "tout le monde s'en fout" du public du samedi.

1. Au bureau j'ai plein de jouets : une boite à mouette (tout pareil que la boîte à meuh, mais en mouette, enfin genre parce que c'est pas super réussi) un mini docteur maboul, des balles de jonglages...

2. J'écris toujours d'abord à la main quand j'écris pour moi, je ne sais pas réfléchir au clavier (pour le taf si, bizarre)

3. La chanson qu'on m'a demandé de chanter le plus souvent en karaoké c'est "Fais moi une place" de Julien Clerc

4. Mes genoux et ceux de ma soeur sont montés à l'envers, ça porte un nom scientifique que je ne retiens jamais ma mère nous appelle "les genoux en X"

5. J'étais prise en hypocagne après le BAC mais je me suis dégonflée

6. Petite, j'avais un programme chargé : 3 heures de danse (dès 3 ans) et 8 de piano (dès 4 ans) hebdomadaires. j'ai arrêté la danse classique quand en forçant pour me faire faire le papillon ma prof (débile) a déchiré mon tutu préféré, pour le piano j'ai cessé quand je suis allée à l'internat et n'ai jamais eu l'occasion de reprendre (pas de place chez moi)

 Je pense que tout le monde a déjà reçu son tag pour participer, mais la règle étant de nommer les suivants... hum... On va dire Miss Blablabla, Blü (oué bah tu peux nous parler de mobile), Damien, Ariel (comme ça tu seras obligé de poster un truc sur ton blog...), Naël et Fred de Mai (parce que ça fait longtemps!).

14/02/2008

Knacki, la soirée qui blackboule tout

5f71cb345c788dd02544ba47ce20c0eb.jpgUne soirée sur une terrasse à la vue imprenable. une terrasse que j'ai décrit il y a des années dans une de mes nouvelles. Sans même imaginer qu'un jour de février, une nuit en l'occurence, je pourrai profiter de la vue une coupe de champagne à la main, bien accompagnée. De cette terrasse, la vue est en vrai un peu plus hallucinante que je l'imaginai : on y vois tous les endroits à touristes : du sacré coeur illuminé, au grand palais, sans oublier l'arc de triomphe, le tout sous la lumière clignotante d'une tour effeil de l'heure pile totalement luminescente.

Le plaisir de revoir ceux que j'aime : L-tz (qui m'a sauvé du vilain méchant cafard), Ariel (trop bien que tu sois venu et courage pour tout à l'heure), Miss3B (ouéééé) et Blü (tout juste revenu de Barcelone), Will, Nora (promis je t'écoute et je pro-fi-te), Damien (l'élu à l'agenda impraticable même juste pour un apéro...), Cyrille (qui me snobe au bar), Damien (sans son cheval), François de Montpellier (merci pour les clopes!), Raphaël d'Ogilvy One Interactive qui m'a tout bien expliqué l'appli facebook pour blackbouler tes potes et tout, Eric Maillard qui recevait (luminescent, et au passage, bonjour monsieur Google), ma Soeurette (merci pour les clopes aussi!), Lucile, Naël, Romain, Charles, et tout ceux que j'oublie (edit : hop le jour s'est levé et je me souviens de Manu aussi, et mry, et Richard  dont on attend les photos évidemment !).

Bref, en plus de découvrir les nouveaux parfums (fromage et barbecue) knacki ball et d'essayer la choré du petit gars de la pub sur la sublime terrasse, ce fut un bon moment, à blackbouler les potes anonymement dans l'urne magique, à découvrir le blog (j'ai plus l'adresse en tête mais j'update ça au plus vite! edit : done!) de l'opé, tout ça.

Pour finir, et pour éponger un peu le bon chamapgne, on s'est retrouvé chez Pizza Pino avec un cafard un peu trop affectueux... Me voilà rentrée, et prête à rejoindre Moprhée.
Bonne nuit et joyeuse saint valentin à toi aussi. 

18/12/2007

Soirée Buzz de Noël au Paradis

Ce soir, 20h dans les locaux de Buzz Paradise dans le 10ème, un buffet vins & fromages (m'en fous je conduis pas le taxi du retour...), une brochette de blogueurs(euses) en goguette, un sapin (hein dis, c'est vrai Greg).

Bref, comme un Noël, et même si on est sage on pourra jouer à "notre" messe de minuit... 

2230bc9386c7f98cc9444abcead8f28c.gif

 

12/11/2007

Disco Queen

Ce soir. Avec le Queenie en première partie de soirée pour le total look, parce qu'on n'a même pas peur de se pourrir pour la semaine... Rendez vous demain pour les photos au réveil derrière le bureau de la soirée ! A ce soir les gens, fais toi beau (belle).

15/10/2007

Monsieur Slim : le concours !

276b02370c403e85317072b9b61ea452.png

Notre célèbre Monsieur Slim fait encore parler de lui ! Et là où il aurait pu proposer une formation en accéléré sur le Petit Larousse Illustré ou son copain Robert (rhooo je rigole), Romain Libeau fait un acte charitable ! Avec les revenus publicitaires qu'il a perçu grâce à son blog et à ses lecteurs, il a décidé d'offrir à ces derniers (comme dans l'histoire de rendre à César ce qui appartient à César tout ça) un Ipod Shuffle dernier cri.

Attention, il convient de gagner ce très très bel objet qui, si vous savez l'apprivoiser repassera également vos chemises...
Pour les modalités de participation au concours, tout est .

Mais nous si cela avait été Romain Libeau le sujet et pas la Tektonik, nous on aurait gagné haut la main... je dis ça, je dis rien, hein. 

PS : Romain ta banner elle marche pas sur mon blog...