Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/01/2016

Mais tu m'embrasses et ça passe, je vois bien

Il faut que je te dise. J'aime vraiment les films de Christophe Honoré (enfin pas tous, je n'ai pas compris Métamorphoses par exemple), Les Chansons d'Amour et Les Bien-aimés notamment sont des valeurs sûres pour moi. Et pas que parce que ces films me remuent, me touchent et me donnent l'occasion de m'attarder sur des acteurs qui me sont chers. Comme la photographie, les décors, le casting, l'écriture d'un film en font l'empreinte visuelle et olfactive ; la musique en est la respiration.

Et j'aime drôlement la respiration d'Alex Beaupain. Cette apparente simplicité qui touche au plus juste, au plus petit, au plus vrai des sentiments. Seulement, le prochain film d'Honoré se fait attendre, alors je suis allée fureter sur YouTube pour retrouver la respiration d'Alex Beaupain.

Et je suis tombée sur cette jolie chansons douce amère sur un clip signé Christophe Honoré qui accueille Camélia Jordana pour donner la réplique à Beaupain. Très connotée cinéma français cette chanson sent la musique de film à plein tube.

Et j'aime beaucoup cet air entêtant, leur jolies voix sur du piano et quelques cordes.
Écoute plutôt.

Bonne semaine !

28/02/2010

L'Arnacoeur, comédie romantique made in France

Capture d’écran 2010-02-27 à 00.10.48.pngJeudi soir j'étais d'avant première au Forum des Images. Une soirée Club300 Allociné, sous le signe de la comédie romantique à la française avec L'Arnacoeur, qui sort en salle le 17 mars.

À l'affiche du film de Pascal Chaumeil : Romain Duris. Mon +1 était donc tout trouvé ma Caro étant juste amoureuse du brun au charme ravageur. Nous nous retrouvons presqu'à l'heure devant le cinema et négocions deux places de choix en faisant bouger les manteaux d'hiver accumulés. La lumière s'éteint, Universal s'étale sur le grand écran de la salle 500 et c'est parti.

Lire la suite

17/07/2008

Tout feu tout flamme

Un des films que j'ai vu le plus quand j'étais petite...
J'aimais la musique signée Michel Berger, Isabelle Adjani sublime comme d'habitude, Yves Montand exubérant, menteur, égoïste, tourbillonnant et pourtant attachant. Cette tribu de femmes de tous les âges toutes folles de lui. La grand-mère si émouvante, dans son amour inconditionnel et Alain Souchon qui joue là encore le transi d'Isabelle (pas trop difficile) quelques années après l'Été Meurtrier autre film culte. Cette saga familiale bordée de rancoeurs, remplie d'amour et pleine de cris et d'envolées au piano... Et le rire d'Isabelle.
C'est gros, c'est facile, ça a vieilli mais j'adore toujours.


C'était le petit revival du jour.