Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/02/2014

Un été à Osage County, misery loves family

Il ne faut pas se fier au titre VF de ce film, Un été à Osage Coutny mais plutôt à la baseline qu'on peut lire sur l'affiche originale Misery loves family. C'est une des jolies surprises cinéma de mon mois de janvier et tu vas pouvoir aller découvrir ça par toi-même dès mercredi prochain en salles.

August-Osage-County-movie-poster.jpg

Déjà un film au casting duquel on trouve Meryl Streep, Julia Roberts (sans Lancôme et sans diktats)(pardon,je m'égare), Juliette Lewis, Ewan Mc Gregor, sans oublier Margo Martinsdale et Chris Cooper dont on connait au moins les visages à défaut des noms..., ça sent le gros film.

august-osage-county-ms-kb-01-600-370.jpg

Ensuite, un film qui parle d'une famille de névrosés, de psychotiques qui se soutient, se déchire, s'use et abuse ; ça me rappelle l'univers de Douglas Coupland (auteur dans mon top 10) et ça m'attire forcément.

august-osage-county-ms-jr-01-600-long.jpg

Au rayon des acteurs dont on va entendre parler cette année, ce film compte Benedict Cumberbatch (qu'on peut notamment voir dans la nouvelle version de Sherlock Holmes de la BBC ou 12 years a slave en salles en ce moment) qui balade son air rêveur et sa tête des années 50 au milieu des fous de cette maison sublime d'Oklahoma.

20131220171629august_2.jpg

On trouve de tout dans cette fresque familiale au vitriol. De l'Amérique profonde tarée, au sens littéral, des secrets explosifs qui n'auraient jamais dû s'ébruiter, des bassesses et des mensonges, de la culpabilité, des résidus de complicité ou de l'absence de celle-ci et forcément de l'amour aussi.
De l'amour surtout. Mal exprimé, mal vécu, mal vieilli, malheureux, mal en point.

Il y a des actrices et des acteurs fabuleux, donc. Dans des rôles auxquels ils ne nous ont pas habitués et servis par des dialogues bien écrits. Et on comprend les nominations de Meryl Streep et Julia Roberts aux Oscars 2014.

On assiste à de jolies scènes et des vraiment vilaines. En tout cas, rien qui laisse indifférent. Et ce sentiment d'étonnement qui subsiste durant toute la projection parce que je n'aurai su m'attendre à ça, et que je sais déjà qu'il me faudra un peu de temps avant de décider si j'ai aimé ou non. Au cours du dîner qui a suivi, en bonne compagnie, j'ai su qu'Osage County m'avait plu. Et m'avait collé une envie furieuse de prendre la route, l'été, aux États-Unis.

Ce film, je sais déjà que je vais retourner le voir à sa sortie.

august-osage-county.jpg
Un été à Osage County, sortie le 26 février 2014

16/02/2008

En vrac comme d'hab

Dernièrement au rayon de mes lectures..

b06bcbc3eb755c732ed9ca47cc4aa427.gifMonstres Invisibles, Chuck Palanhiuk ****
Difficile de rentrer dans cet opus. pourtant je suis fan de tous les livres que lu de Chuck (oui parce qu'on est intimes maintenant) Survivant, Fight Club, Berceuse... Mais une fois passée la difficulté, sûrement dûe aussi au fait que j'étais en vacances de l'autre côté de l'atlantique et pas super assidue, c'est comme d'habitude une grosse claque. Vraiment top. C'est dingue comme il arrive à camper une réalité totalement paralèlle, une folie qui devient presqu'ordinaire. Le style est remarquable, cet homme-là sait écrire pas de doute.

 

cfdb2141cc45b1be10ffb42abe0bb930.gifHey Nostradamus, Douglas Coupland ***
D'actualité, son roman commence apr une fusillade dans un lycée au Canada. Je commence à bien connaître Douglas aussi, et il ne me déçoit pas avec cette histoire à 4 voix. Triste, cynique et sans concession. Troublant.

 

 

 

17bd43857c84e7ab365528e22ba94076.gifLe rasoir d'Ockham, Henri Loevenbrück **
Invitée à la signature de dédicace d'Henri pour la sortie de ce dixième thriller, j'ai eu le plaisir de repartir avec mon exemplaire. A lire vite, puisque juste une semaine après j'étais invitée de nouvau aux 10 ans d'édition dudit Henri (qui nous doit toujours une chanson). Je ne suis pas fan de thriller au départ, d'où le peu d'étoiles attribuées. Mais l'intrigue est prenante et le livre se dévore littéralement. Merci Romain de m'avoir fait découvrir Henri !

 

fbf3d08133e560c53f6ba08e89d6faf6.gifFalaises, Olivier Adam ***
Olivier Adam c'est aussi Je vais bien ne t'en fais pas, et un recueil de nouvelles que j'ai adoré Passer l'hiver. Ce troisième livre d'Olivier je l'ai lu entre Paris et Montréal. A dire vrai je ne me souviens plus très bien de ce que j'en ai pensé, juste qu'il m'a ému. Aux larmes.

 

 

4ec364b8c86fd3fd5821ac6d50773339.gifMalavita, Tonino Benaquista****
Cet auteu-là c'est les yeux fermé, toujours étonnant, jamais dans la facilité. Malavita c'est le nom du chien de cette famille italo-américaine pas comme les autres qui s'exile en France. je ne saurai que trop de le conseiller. Et tous les autres aussi : Saga, Quelqu'un d'autre...

15/02/2008

Beatles' day

Eleanor Rigby.
Déjà j'adore cette chanson, et le livre éponyme de Douglas Coupland m'a bouleversé. Et Marie Colmant portait ce matin dans ma matinale un pull que je veux (tout de suite), qui m'a mis en mode beatles dans ma tête pour la journée.