Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/11/2008

On my way to London

mosaic9159898.jpg

Ok, je n'arrive pas à tenir un rythme de parution optimal en ce moment... Mais est-ce à penser qu'il se passe rien de follichon ? Que juste je travaille et parfois je dors ? Ben pas que non.

Regarde, ce week-end par exemple je serai à Londres, avec Elise. Ce sera notre deuxième week-end de filles dans la capitale anglaise (voir mes précédentes notes sur Londres : 1, 2, 3, ...)(oui ok j'y vais souvent mais j'adore aussi).
On va en profiter pour faire chauffer les CB en livres sterling, pour se régaler du carrot cake de L'Orangery, pour faire un bisou aux Kemeriens qui vivent à Londres et pour saluer le King évidemment. Deux jours qu'on va savoir remplir par des balades, des pubs, l'expo d'Annie Leibovitz à la National Portrait Gallery... Que du bonheur quoi. Hâte.

Du coup, je te laisse un petit morceau de l'angleterre à écouter sans modération...

28/04/2008

Londres avril 08 // Face A

1726314868.jpg/// Eurostar

Avec Elise, nous avons un lourd passé commun de voyages en train (des allers/retours pour Cannes, pour Romilly, pour Grenoble...). Et nous avons remarqué ces derniers temps que nos allers étaient souvent chaotiques...
L'eurostar de 9h13 n'a pas échappé à cette nouvelle règle, nous avions dans notre wagon une grosse dizaine de garçons bruyants. Il s'est avéré que ces joyeux drilles partaient à L.ondres enterrer la vie de garçon d'un de leur potes (déguisé en rabbi jacob pour l'occase) et que du coup, ils avaient décidé de passer le week-end dans un état proche du coma. Je ne rigole pas, ils se sont commencés dans le train avec de la vodka et du champagne, le tout accompagné de fraises tagada et de croco de couleurs (jamais de sucres quand tu bois le matin et puis d'ailleurs ne jamais boire dès le matin..).
Epique quoi, mais pas méchants : ils nous ont proposé des bonbons, je pense que juste en respirant pendant qu'un d'entre eux me tendait les fraises en soufflant, j'ai pris 0,5 g d'alcool dans le sang...

Voilà pour l'aller. Le retour quant à lui fut super zen... C'est repues après notre très attendu Burger King, que nous avons fait notre check in, une fois dans l'espace en partance, nous avons sorti nos jolies invitations et sommes allées nous vautrer dans les fauteuils du salon business premier de St Pancras. Le rêve. Conso et presse à dispo, parfait pour notre état de fatigue et comme, heureusement pour nous, nous n'avons pas retrouvés nos joyeux lurons du samedi, le retour fut calme et ensommeillé.

1564848959.jpg/// Bonnes surprises

Londres est une ville que j'adore (ce n'est pas un secret pour toi). Si je l'aime c'est parce qu'elle est une capitale qui respire vraiment, avec ses nombreux parcs verdoyants (merci le microclimat), ses quartiers attachants, sa mode sans limite où je pioche de quoi me faire plaisir tout en restant parisienne...
Bref, Londres, j'y suis allée et je continue à y aller pour plein de bonnes raisons mais ce que je n'attends pas là-bas c'est le grand beau temps avec la chaleur et tout, les parcs bondés, le soleil sur moi toute la journée pendant que l'on marche dans les rues de Londres (en raison d'un "severe delay" sur Hammersmith and City line, on a choisi de marcher, et quelle bonne idée!). J'ai testé pour toi, des heures de balade dans Londres en débardeur et sunglasses sur le nez, c'est le pied !!

1155067791.JPG /// Hyde Park

Le samedi sous le soleil, les pelouses du parc sont pleines, on le traverse pour rejoindre Oxford Street et emballées par une balade impromptue (à venir dans la face B), c'est le coeur léger et les baskets au pied que nous sommes reparties de l'hôtel (idéalement situé à Lancaster Gate) direction Bond Street où l'on a rendez-vous avec Sandrine pour finir le shopping.

Le dimanche, entre les averses, les courageux s'attardent et les autres sont restés chez eux, laissant les arbres aux petits squirells que j'aime et les pelouses aux corneilles énormes et Hitchcokiennes à te faire hâter le pas pour retrouver la circulation de bayswater Road.

865908.jpg/// Nightlife

Dans SoHo, guidée par Sandrine, nous débusquons une table pour trois dans l'endroit prisé du quartier, le bar du chicissime Charlotte Street Hotel. Le serveur nous entend discuter et s'exerce du coup à nous parler gentiment français, quand je me lève il me fera mon cadeau de la soirée en me demandant "Vous étudiez ici ?" (non mon pauvre je n'étudie plus, mais j'adore ce que tu fais...!). Entre le Shiraz et nos discussions super girly, nous casons une séance photos avec lunettes de soleil pour la postérité, au moins nous ne finirons pas dans Heat! Après , une envolée lyrique (ou presque) rapport au vin qui m'avait réchauffé jusqu'aux oreilles : "Purple ears, purple ears..." Hinhin.

Un dîner italien à deux pas du Charlotte Street Hotel, chez Zizzi (oui, nous aussi ça nous a fait du profit alors fais-toi plaisir...), avec l'anecdote gore de Sandrine sur cet endroit et ce qui s'y est passé (baaaahh). Un bon repas, des spaghetti with mushrooms & meatballs, exactement ce dont j'avais besoin après l'apéro arrosé et avant une nuit de sommeil bien méritée.
Une pause cigarette, une chanson du soir, le bisou de la bonne nuit et en route vers l'hotel "10 Lancaster Gate, Driver please" 

2095955012.gif/// Expo Vanity Fair à la National Portrait Gallery

Sold out... ca aussi c'est une de nos spécialités pour les expos (tribute to Matisse & Picasso).
On n'avait pas anticipé, et du coup on s'est cassé le nez, ce n'est pas cette fois que nous admireront ces clichés d'anthologie mais l'expo va sûrement continuer à se balader.  Pour se consoler, on est allé se balader du côté de Leicester Square, un rapide tour du quartier chinois (ahlala les canards en vitrine c'est quelque chose, beurk), une perçée chez Gap, un passage chez Waterstones et hop direction St Pancras pour se poser au Burger King et laisser reposer nos petits pieds, puisqu'à défaut de se cultiver, ce week-end nous aurons au moins marché !

/// Côté chiffres 

Un peu plus de 11 miles parcourues à pied
4 litres de coca light en deux jours (ok j'exagère un peu)
19 petits hauts chez Primark (à deux aussi...)
127 photos

En bonus track : les phrases cultes du week-end

"J'adoooore", une version remasterisée par Elise, à dire en courant partout!
"Qu'est ce que j'ai fait de ...?" avec au choix : mon day pass, mon appareil photo, mes lunettes de soleil ; à croire que je mets trop de choses dans mon sac (!!!).

A suivre la face B :
/// Shopping
/// Balades
/// Gourmandises

/// Photos
/// Gossip girls

Ps : les vignettes photos sont de chez Monsieur Google et sois gentil(le) d'excuser les fautes dissimulées dans ce post géant que j'avais très envie d'écrire, sans pour autant avoir le temps de le faire vraiment correctement.

25/04/2008

Un week-end de filles à Londres

1255844382.pngAvril presque fini, à Paris le soleil fait des perçées timide, je croise les doigts pour qu'il se fasse plus rentre-dedans et qu'il me suive de l'autre côté de la Manche jusqu'à Londres. Comme je te l'ai déjà dit, ce week-end c'est escapade express avec Elise.
Et hier soir tard, je nous ai concocté un petit programme, en pyj' assise en tailleur sur mon lit bien encombré entre l'AZ de Londres, et mes guides préférés : Londres autrement, Les pintades à Londres, le Citiz et last but not least mon petit moleskine London.

Résultat de cette soirée cosy à se rêver déjà là-bas ? Plusieurs programmes (pour avoir le choix toujours), des plans B (rapport aux caprices de la météo on sait jamais), de la balade dans Hyde Park sur lequel donne notre hôtel, quelques temples du shopping version UK (Oasis, Topshop, Urban Outfitters, Portobello, Debenhams, Fortnum & Mason, Paperchase, WH Smith, Primark, Selfridges,...), un High Tea traditionnel pour le dimanche dans un de mes endroits préféré de Londres, sur kensington Garden (The Orangery), une virée au pub avec Sandrine, l'expo photo Vanity Fair à la National Portrait Gallery qu'on a très envie de voir, un vrai week-end de filles quoi !! Sans oublier l'obligatoire tour par une maison de la presse et flâner chez Boots... Vivement demain.

Bon we à toi et bon Starbucks à mes tortues.

21/04/2008

London again & again

1252147045.jpgSamedi prochain pas de grasse mat', non plutôt gare du nord aux aurores -pour la bonne cause- et dès 10.36 local time, fouler du pied la Gare de St Pancras, passer charger l'Oyster card pour pouvoir se balader et shopper tranquillement tout le week-end. On n'a pas de programme arrêté mais une to do list sans fin, alors on fera au mieux !
 
Juste, j'annonce, si le seul week-end où je quitte Paris il y fait un temps de rêve (comme scandé partout par météo france), est-ce que madame meteo uk peut s'assurer que, dans un souci d'équité, the sun shines in London too ?
 
PS : bien sûr je te raconterai le we, comme je l'avais fait pour le précédent trip to London ;) 

28/11/2007

Londres, un week-end de novembre

528c1a76e3e657f69666f02af65c4081.jpg
"Encore Londres, pfff", si je t'entends râler...
 bea390ca1ab7d1a6e8df115b3ac0474a.jpg
Alors oui, c'est vrai je radote, mais bon, c'était quand même drôlement chouette, faire les touristes, essayer le 118 118 en version locale pour faire un test conso, déjeuner sur les conseils de Sandrine au Churchill Arms, un des plus vieux pubs de Londres dont la cour aménagée est un resto Thaï à ne pas manquer (attention c'est pas épicé pour les fillettes hein), arpenter les magasins, tester toutes les stations possibles pour rentrer à l'hôtel, presqu'atteindre l'orgasme en dînant chez Burger King, rrire ensemble du fake magique des fameux 60% off chez Gap (merci Raphaël).
 
5d90a14be3120bab761bfa3bb8ee4607.jpgMesurer du bout du pied l'étonnante fracture de Doris Salcedo au Tate Modern, découvrir bras-dessus bras-dessous cette nouvelle rive de la Tamise où il fait bon se balader (et où le metre carré doit valoir son pesant de lingots).
 
Traverser Londres en bus l'après-midi et cab le soir, un peu honteux d'être si prompts à s'endormir dans cette ville qu'on entendait réveiller par notre fougue légendaire (quoi je m'emballe? non je fais des figures de styles... un peu), grâce à mon zèle se lever à l'heure française et devancer le planning d'une grosse heure qu'on passera à regarder médusés une serveuse assez en forme.
 2fa1e472711ad99bdbc6095cfb99c025.jpg
Toujours super au taquet question planning (mea maxima culpa) débarquer sur Oxford Street une bonne heure avant l'ouverture des magasins intéressants et donc squatter un petit starbucks pour pas changer, et déjeuner sain chez Prêt à Manger (à dire avec l'accent des amis du faux David Blaine) et continuer la balade tranquilous vers Covent Garden... Et repasser par l'hôtel, et Saint Pancras et rentrer chacun en dedans, ayé la semaine est presque recommencée, et visser son casque d'Ipod et dormir cassés en 2 dans l'eurostar. Dis, tu m'en veux pas si je te dis que j'ai rien qu'envie d'y retourner et que même, je te raconterai... encore !
 
cf80a12a144852e6ed08070e58b5c22b.jpgAlors pour les photos de la fine équipe c'est par , vous reconnaîtrez par ordre d'apparition à l'écran : Miss Blablabla aka la main gagnante au Uno Barbie, Blü aka celui qui ne dormait pas dans le train, L-tz aka l'homme qui enlève ses lunettes dès qu'il voit sortir un appareil photo, Eric aka celui qui vérifia de près pour le batracien.
Un gros merci (et un bisou) à nos londoniens d'adoption : Raphaël et Sandrine qui nous ont super bien reçus. A bientôt !
2786465212fb6f7df1c815c869eeaa1b.jpg

23/11/2007

Et Londres.

69ef324559a522650c262404ea723311.gif

Finalement.
Au bout de cette semaine fatiguante, et compliquée (je ne vais pas te reparler des grèves hein, mais on se comprend), après en avoir parlé, rêvé, blogué... C'est là.

Je prépare mon sac, je dors un peu, et hop, j'embarque dans l'Eurostar.
Direction les pubs, les BK, les 60% off chez Gap, les mouchoirs de poche en guise de robes pour sortir, le thé en intraveineuse, les blagues à 2 livres sterling, les tortues de compet...

AH. Chouette.

9797812c85b811ad6519ede540949c8e.gif

 Crédits Photos : Will Pearson

31/10/2007

New London, baby

(Rapport au titre c'est running gag on te dit, j'adore les épisodes abroad de Friends, mais je me soigne)

098581f16111f831d9c981edf88e3fee.png

Eurostar lance un nouveau site évènementiel, à grand renfort de vidéos et de personnal expert, pour nous donner encore plus envie d'aller à Londres, plus vite aussi maintenant on gagne une demie heure en arrivant à Saint Pancras. Pas le temps de m'apesantir, mais comme je suis un peu en boucle sur ce week-end au pays des petits squirells, je pouvais pas ne pas en parler !

Le graphisme est extra, pour le reste je t'avoue que j'ai pas fouiné très loin, on se rend pas trop compte mais aussi, j'ai un métier... 

fc3ed4d6d0e29e456ae3c4f451a0c394.png

 

19/10/2007

London, Baby !!

Nous, bientôt on va à Londres... (faut le lire avec le ton mesquin de la fille qui nargue hein, qu'est super fière tout ça)

Comme eux un peu (sauf qu'on marie personne).
Pour faire la tournée des pubs visiter la ville, porter des mouchoirs en sortie le samedi soir découvrir les us et coutumes, faire de la tortue une discipline anglosaxonne de choix, tout ça.
On part deux jours, fin novembre. Et rien que d'y penser ça rend cette semaine moins lourde à porter.
Et ce sont nos voisins d'eurostar qui vont nous aimer... entre nos blagues discrètes et de bon goût, les poules, les gitans, Boule et Bill, Cléopatre et le Lion, le bandeau, le Uno Barbie, hum on va s'en faire des amis dans le train !! Aussi on va retrouver des potes là-bas qui nous préparent un London Tour des pubs dont on devrait mettre un mois à se remettre ressortir enchantés...
Oué. Partir c'est chouette !

306afb2187522ee404edeae436330b5a.jpeg

 Blü... T'as vu ce qui t'attend...