Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/06/2008

C'est moi ou y'a Diego dans Google ?

Image 3.png
Diego Velasquez et son infante en home de Google, on aura tout vu !

14/04/2008

Au taquet

2025211824.gifBon cet après fut très productif...
Tellement, que me voilà déjà rentrée, prête à passer la soirée avec Jack.  Très productif donc, surtout si l'on devait compter les mails échangés ! On a été très bons, parfois drôles, parfois en ligne dans l'embouteillage des toilettes, parfois piégeux rapport aux liens sponsos, toujours beaux et lumineux, bref bons joueurs quoi.

J'avais juste envie de le dire.

Et sinon des trucs intéressants, comme les derniers films que j'ai vu, les pubs du moment qui me débectent, tout ça je te le raconte très vite, dès que l'envie de prendre le temps revient, là je me sauve, j'ai piscine.

Crédit photo : galerie Flickr de martin.jordan 

26/02/2008

Pendant ce temps à Vera Cruz

1110862588.jpgBon, pendant que se prépare une farewell à la grenouille pour Ariel (non, pas la lessive qui sent bon le propre et nettoie tout trop bien, oui je suis fan), pendant que notre Eric Maillard (enchantée monsieur Google) se débat (bien aidé à son insu par ses amis  boulets blogueurs dont je suis) dans les méandres googlesques de l'identité numérique talonné par un homonyme avec qui on ne veut pas faire de tortue, pendant que Mini Boss fête ses 36 ans au Champomy dans le studio surchauffé de l'agence, pendant que ma copine frôle le burning out en attendant ses vacances, pendant qu'on n'en finit pas de se remplir la liste et le sac à mots des chansons, pendant qu'hautetfort continue allègrement de bidouiller  et traficoter son interface genre de rien et du même coup me complique sensiblement la vie de blogueuse, pendant que mes clients se liguent pour me faire des semaines de malade mental ascendant girouette, pendant que ma boite à mouette me regarde de travers parce que j'ai plus le temps de jouer avec elle, pendant qu'on mobilise facebook pour nos jolis petits nombrils....

Pendant ce temps-là, je guigne les prochaines échéances sympas en me les égrénant dans la tête. Je rêve d'un été de 6 mois avec des week-end de 4 jours tout le temps. Je pense à quand on va aller se tester ce karaoké. Je me dis qu'il me manque un shaker pour les homemade Joan Collins, et que tant pis, on va y arriver quand même. Je laisse tourner en boucle la BO de Juno dans mon Ipod. Et je respire.