Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/03/2008

Contaminés !

On les avait prévenus.
C'est traître, tout le monde succombe, Joan Collins déborde de charmes (pleins de grains...) ! Ils se sont laissés tenter et plus si affinités.
Dans un souci évident de discrétion et pour préserver leur vie quotidienne, ils sont ici incognito. Voici donc les dernières victimes du Joan sur mardi soir, qu'on appellera (par ordre d'apparition à l'écran) John Ross Junior, Bobby, la bien connue de nos services Joan Collins et Sue Ellen.

724867402.jpg
554612065.jpg
1685528567.jpg
187367054.jpg

Hey, vous savez quoi ? J'adore ce que vous faîtes.

09/01/2008

En vrac mais essentiel

bad053e7e1984ef5578c207e7b4c8693.jpgUn anniversaire d'une que j'aime aujourd'hui, plein de bonheurs petits et grands pour ta nouvelle année personnelle ! Et tu sais quoi, pour l'occase je scrute ma magic 8 ball et elle nous prédit plein de Starbucks, pas mal de magasinage (on reste des filles hein), un zeste de joan, une disco queen (mais pas la version sur canap') et un petit tour par chez notre souris préférée... Plein des bisous gros. Et vivement le trinquage officiel en plus on a trop de verres à boire : à notre messe de minuit, à la bonne année, à ton anniv, plus à ma raison mystère que je te la dirai vendredi (teasing...).

Au rayon des messages persos, y'a aussi une pensée pour Copine du Sud, un juke box portable (avec que des chansons rigolotes) de chez Jean Coutu pour celui qui luminesce, un bisou pour BB Charles et ses parents, un gros gros bisous à Jean-Trop Loin qui manque, un moral perché sur l'Everest pour celui qui se reconnaîtra (que son blog il a disparu...) et un coucou à celui qu'on le voit presque plus jamais mais on n'oublie pas.

Sinon, une découverte bien sympa autour d'un Joan Collins hier soir, un pot de filles où ça papote sévère. Où on refait le monde un peu (mais pas trop parce qu'aussi on parle famille, vacances, chiffons), où les mamans ont les oreilles qui sifflent un peu, où les souvenirs de Sainte Croix à Provins se font plus vivaces... A refaire.
Décidément les blogs c'est parfois des vraies rencontres.

11/12/2007

C'est Noël dans mon quartier la nuit

5b896a47c9a90054b69c69157cc3f2fa.jpg


Et il aura fallu une soirée Joan Collins & croque frites avec Alex (tu vois là si t'avais un blog à toi, j'aurai pu te linker...) et Eric pour m'en rendre compte.
Au moment de bifurquer -une fois n'est pas coutume, pas là où il fait noir et froid et peur, mais juste où il fait froid- au coin des rues Etienne Marcel et Montorgueil, paf, la révélation, c'est illuminé de bleu et la rue me fait une hola de lumière pour me montrer le chemin vers ma maison. Merci la rue, en même temps, certes j'ai Joan en moi, mais j'aurais retrouvé quand même hein, et pis le christmas spirit c'est pas trop mon spirit du moment tu vois... Bref.

Je te colle quelques photos, de la rue, mais pas de nous (parce qu'Alex il va vite devenir une Star à plus vouloir nous voir ou parce que les deux photos sont super ratées, tu choisis)... 

fd436d8bc1f473a9b4e7f63d0757aae6.jpg

Ce soir, c'est Joan

Si, déjà parce qu'avec Nico Meet Ten et Eric on se joanise, et aussi parce qu'elle a chanté et que pour ton plus grand bonheur, j'ai trouvé son clip sur dailymotion et que surtout ça vaut le détour...



31/07/2007

Un peu de ma vie, aussi

86693baa1f85459ee863327f1b15377b.gifBosser. Bosser. Bosser. Râler. Re-bosser. Checker mes mails. Rire. Répondre aux mails, au tel.
Faire des trucs d'agent secret Gare de l'Est.

Boire un Joan Collins en terrasse. Rire. Lire Voici. Se moquer. Ne pas féliciter les gens qui font la maquette. Etre pompette. Passer quelques coups de fil. Envoyer des textos qu'on signe à deux (où en substance on aime les gens et on les trouve beaux). Manger un loveburger (que la serveuse elle croyait qu'ils se cassaient le cul à les couper en coeur en cuisine avant de voir le moule !). Rire. Parler un peu du boulot, de mes soeurs, des arrêts maladie, des updates de l'escalade des services, de la coupe du monde de 98. Un peu du jeteur de riz aussi, mais on s'en fout.

Parler des vacances. Penser aux vacances. Rêver des vacances. Avoir envie et besoin de vacances.
Dis, on part quand en vacances ??
Se répartir les rôles dans l'équipe, qui fait les courses, qui est drôle à l'oral, à l'écrit... Et se raccompagner jusqu'où il fait noir et peur, et s'accrocher à la poubelle, et se rafraîchir la mémoire. Toutes les 3 minutes.

Et rentrer (bien comme il faut dans la lumière). Réfléchir à ce que je vais trouver de blanc et bleu pour jeudi. Ne pas pouvoir échapper au plaisir du petit couple d'en face. Sourire. Mettre un peu de musique. Prendre mon bouquin et ne pas penser à la to do list de demain...

ps : la photo c'est une spéciale dédicace à celui avec qui j'ai passé la soirée et qui, du haut de sa mémoire de grande personne, l'appelle Dora...