Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/10/2010

Presque

Il s'en est fallu de si peu. C'est vrai quoi. Ca s'est joué à rien. Un cheveu, bon ok deux. Mais quand même, pendant ces dernières semaines, il a failli m'arriver tellement de choses. Quelques chemins que je n'ai pas pris, d'autres qui soudain me font de l'oeil. Et la vraie vie par-dessus. Celles de tous les jours, avec les pauses déj et les réunions qui sautent ou qui s'ajoutent en un ballet incessant.

Tellement de trucs que j'ai failli faire que je ne pouvais décemment pas te laisser comme ça, sans rien te dire. Allez, viens, je te raconte !

Lire la suite

16/12/2009

13 décembre 2009, Londres

Je reviens de Londres. Je te raconterai. C'était top.


Là je ne prends pas le temps de t'en dire plus. Je te laisse juste une des rares photos prises pendant ces 4 jours (là c'est notre jardin préféré sur Sloane St.).
Ce week-end, j'ai plus joué avec le Zi8 prêté par Kodak et Ketchum que pris des photos donc. Aussi, je voulais que mon Elise teste bien son nouvel appareil...

IMG_0777.JPG

06/08/2009

3'30 pour Bertrand, 3 tours et puis s'en re-va pour moi

Bertrand Soulier, chansonnier français moderne à la sauce tendrement gainsbourg, je l'aime beaucoup et je t'en ai déjà parlé ici et , même je suis allée l'écouter au sunset un mercredi soir pas si lointain (et c'était bien, tintin).

Mais tu vois, ce soir, j'ai envie qu'on l'écoute ensemble.

Parce qu'il va falloir être fort(e).

Toi, tu avais tout bien calculé, et déjà tu m'attendais du coin de ton curseur, te disant "ok elle a pris 2 semaines, maintenant elle va se remettre sérieusement à venir déballer sa vie et ses humeurs ici".

Bon, je vais te décevoir (un peu), parce que vois-tu, je repars...
Un crochet par Londres (que j'aime, tu n'as pas oublié quand même) pour quelques jours entre filles à savourer l'été de l'autre côté de la manche entre shopping et balade, entre jardins anglais et musées, entre carrot cake et bière, tout ça.

Et après ? Après, c'est toujours pas fini. Je retourne vérifier si les moustiques tigres sévissent encore à Cannes, essayer de voir Copine du Sud,  saluer la bouée jaune et vider quelques tubes d'Anthélios. Puis je me décale un peu à l'ouest de Cannes pour profiter de la jolie piscine et de la dolce vita de nos amis sudistes qui cuisinent toutes boules à facettes sorties. Une occasion de chanter au bord de la piscine, de jouer et de rire aussi. Bref, une fois de plus je vais me chercher plein de choses extras à te raconter en revenant fin aout. En attendant, amuse-toi bien !

ps : et si je te manque trop, il te reste toujours twitter, FB et les archives de ce blog, et aussi c'est l'été alors profite et vire tes fesses de cette chaise d'ordi hein ;)

19/11/2008

On my way to London

mosaic9159898.jpg

Ok, je n'arrive pas à tenir un rythme de parution optimal en ce moment... Mais est-ce à penser qu'il se passe rien de follichon ? Que juste je travaille et parfois je dors ? Ben pas que non.

Regarde, ce week-end par exemple je serai à Londres, avec Elise. Ce sera notre deuxième week-end de filles dans la capitale anglaise (voir mes précédentes notes sur Londres : 1, 2, 3, ...)(oui ok j'y vais souvent mais j'adore aussi).
On va en profiter pour faire chauffer les CB en livres sterling, pour se régaler du carrot cake de L'Orangery, pour faire un bisou aux Kemeriens qui vivent à Londres et pour saluer le King évidemment. Deux jours qu'on va savoir remplir par des balades, des pubs, l'expo d'Annie Leibovitz à la National Portrait Gallery... Que du bonheur quoi. Hâte.

Du coup, je te laisse un petit morceau de l'angleterre à écouter sans modération...

29/04/2008

Londres avril 08 // Face B

/// Shopping

Londres c'est super, et ça se sait ! Du coup, les spots super "shoppingy" sont assez impratiquables le week-end, genre Oxford Street un samedi aprem c'est un peu comme l'ouverture des soldes d'hiver dans les grands magasins, faut y aller armé ! Mais il m'en faut plus que ça pour me décourager. Puisque je déteste faire les boutiques quand il y a foule, je suis devenue experte en plan B.

Primark par exemple, quand j'ai découvert cette chaîne il y a 5 ans, on pouvait shopper tranquille à tout heure. Maintenant que les tuyaux sont éventés et que "la mode de la rue a parlé" (comme disent les mags féminins...), Primark a pignon sur rue et pas n'importe laquelle : Oxford Street, et donc plus question d'aller chercher du petit haut à £1,5 ou du pantalon à £4 tranquille. Le plan B ? Le King's Mall d'Hammersmith, où il y a un Primark sur 2 étages (2 de moins qu'Oxford Street mais pour les basiques c'est suffisant) à 15 minutes du centre de Londres en tube (en temps normal).

My little tips :
*Commencer par Primark, puisque tout y est vendu pour une bouchée de pain comme ça ensuite si on voit un article top chez Oasis ou Topshop pas d'hésitation genre "mais si je le trouve pour £2 chez Primark je vais être verte".
*Bien vérifier les matières chez Primark, notamment pour les chaussures pas chères certes, mais c'est pour qu'elles meurent en 2 fois...
*Pour les basiques, Primark est roi (les débardeurs, petits hauts,  pyj,  chaussettes, sous-vêtements,...)
*Ne pas se laisser effrayer par les quelques modèles monstrueux exposés, il y a des merveilles !

Debenhams s'impose en cas de court we sur place. On y trouve des corners dédiés aux marques incontournables qui font la mode de Londres : Oasis (hop un jean et une bague sont rentrés avec moi), Warehouse, et Red Herring pour ne citer que mes prèfs.

My little tips :
*En période de soldes c'est la caverne d'Ali Baba avec des prix dignes d'H&M avant qu'ils ne craquent.
*Debenhams fait la part belle aux accessoires : sacs, bijoux fantaisies, chaussures... A ne pas rater.

Waterstones sait me parler. Il y a des livres partout, bien rangés avec des couvertures pleines de couleurs qui m'appellent. En plus souvent il ya des promos, et cette fois c'était 3 livres pour le prix de 2. Moi qui suit déjà totalement livrophage en anglais comme en français... Je suis repartie, mes trois pavés sous le bras (c'était couru d'avance) dont le dernier Nick Hornby et un Roald Dahl conseillé par Elise. 

Portobello je t'en reparle très vite, là j'ai pas le temps d'approffondir et pis y'a l'histoire de la robe pour Javier et des luminaires aussi...

/// Balades

117803506.pngLa première, imprévue, avait pour but de nous faire aller de l'hôtel au Primark magique d'Hammersmith. Elle fut l'occasion de profiter du soleil et de traverser le quartier d'Holland Park où nous avons décidé de venir vivre très vite. Une heure et quelque de marche, agréable, les yeux grand ouverts pour éviter de se faire écraser en traversant pour ne rien manquer du paysage, l'appareil à la main en une version touriste assumée, et en papotant évidemment, un mois sans se voir avec Elise donc des tas de choses à se raconter... 

La seconde, en fin d'aprem le samedi pour rejoindre Sandrine sur Oxford Street, nous fit traverser Hyde park sour le soleil, puis rejoindre la foule à la hauteur de Marble Arch et remonter Oxford Street aux hasard des magasins, une pause dans un pub The Hog in the Pound et on repart vers SoHo pour d'autres aventures, jusqu'à Charlotte Street.

Sinon on a marchouillé un peu de Notting Hill Gate à Lardbroke Grove en arpentant les stands et les jolies boutiques de Portobello, entre les avreses et un Latte à la main... Là encore, c'était top de se rêver vivant dans une des jolies maisons.

/// Gourmandises

Alors, au rayon des gourmandises, déjà je m'insurge ! Mes céréales préférées-de-la-vie ce sont les "Special K yoghurt" que je n'ai jamais trouvé qu'au Royaume Uni, et cela fait deux fois que j'en reviens bredouille, je ne les trouve plus, ni chez Tesco, ni chez Casino... Ils les ont arrêté. C'est un coup dur, et pas que pour moi, regarde

Sinon, tout le reste n'est que bonnes nouvelles, The Orangery c'est toujours aussi top en plus cette fois on n'a eu que 5 min de queue (car il n'est pas possible de réserver là-bas). Elise a enfin pu comprendre par elle-même pourquoi j'avais totalement bloqué sur cet endroit et son divin carrot cake with cream cheese et on s'est laissées tenter par des scones tout aussi bons.

J'ai pu trouver mes biscuits préférés en masse dans les rayons du Tesco Metro de Picadilly, trop de la chance. Les sandwichs slim de chez Prêt-à-manger ("pret" pour les intimes...) sont toujours aussi frais et variés, donc on passe toujours 3 heures à choisir mais ça fait partie du plaisir ! je suis revenue avec beaucoup de thé aussi, évidemment, pour le matin, des infusions pour le soir, bref, du thé de fille quoi.

Enfin, le Burger King, en face de St Pancras, c'est au top. On l'avait attendu tout le we, on s'est régalées et on repart contente, il se passera au moins deux mois avant qu'il ne re-manque cruellement... Et là, il sera temps de retourner !

/// Photos (extraits...)

Le quartier où je veux vivre (sinon y'a aussi le 36 Portobello Road mais bon... et puis les photos on les a déjà vues 100 fois)

1186302003.gif1288360205.gif

 

 

191540189.gif

   

 

 

 

 

 

 

 

 

Les coulisses des cabines d'essayage (Hinhin) 

 1158272232.gif

 

 

 

 

 

 

 

Hyde Park... Exactement

1333169624.gif148305672.gif

 

 

 

 

 

 

Nightlife & sunglasses

192751930.gif1289573354.gif2021556147.gif46017747.gif97589150.gif

 

 

 

 

 

 

 

The Orangery

415684176.gif1372578229.gif1558152132.gif

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Balade entre Kensington Garden & Hyde Park

744880661.2.gif1557852235.gif356656455.gif

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1278319235.jpg

/// Gossip girls

Londres, c'est un peu la capitale du ragot, le Vatican du potin, bref, aller là-bas sans acheter une des parutions people-trash du cru, c'est presque sacrilège... Lorsqu'en plus on connaît mon addiction à la presse (et non, pas que la presse people, mauvaise langue...) on ne s'émeut pas que j'ai rapporté un Heat tout frais dans mes bagages... Dedans, on a la chance (ahem) de découvrir une photo de david beckam qui vaut son pesant de cacahuètes, le monsieur "pot d'échappement de tracteur" y est immortalisé dans un institut en tenue d'Adam, en train de subir une épilation du maillot à la cire... AHAHAH !

Et sinon, dans la vraie vie, prenez trois filles, mettez les autour d'une table et vous verrez les "gossip" pailleter de toutes leur force, people, gens de la vraie vie tout y est passé. C'est bien de papoter à batons rompus, de refaire l'histoire et le monde...

 

/// La Face A

/// Le programme 

25/04/2008

Un week-end de filles à Londres

1255844382.pngAvril presque fini, à Paris le soleil fait des perçées timide, je croise les doigts pour qu'il se fasse plus rentre-dedans et qu'il me suive de l'autre côté de la Manche jusqu'à Londres. Comme je te l'ai déjà dit, ce week-end c'est escapade express avec Elise.
Et hier soir tard, je nous ai concocté un petit programme, en pyj' assise en tailleur sur mon lit bien encombré entre l'AZ de Londres, et mes guides préférés : Londres autrement, Les pintades à Londres, le Citiz et last but not least mon petit moleskine London.

Résultat de cette soirée cosy à se rêver déjà là-bas ? Plusieurs programmes (pour avoir le choix toujours), des plans B (rapport aux caprices de la météo on sait jamais), de la balade dans Hyde Park sur lequel donne notre hôtel, quelques temples du shopping version UK (Oasis, Topshop, Urban Outfitters, Portobello, Debenhams, Fortnum & Mason, Paperchase, WH Smith, Primark, Selfridges,...), un High Tea traditionnel pour le dimanche dans un de mes endroits préféré de Londres, sur kensington Garden (The Orangery), une virée au pub avec Sandrine, l'expo photo Vanity Fair à la National Portrait Gallery qu'on a très envie de voir, un vrai week-end de filles quoi !! Sans oublier l'obligatoire tour par une maison de la presse et flâner chez Boots... Vivement demain.

Bon we à toi et bon Starbucks à mes tortues.

Le jeu des mots

Le mot du coup, assez naturellement, c'est "Londres"...

 

21/04/2008

London again & again

1252147045.jpgSamedi prochain pas de grasse mat', non plutôt gare du nord aux aurores -pour la bonne cause- et dès 10.36 local time, fouler du pied la Gare de St Pancras, passer charger l'Oyster card pour pouvoir se balader et shopper tranquillement tout le week-end. On n'a pas de programme arrêté mais une to do list sans fin, alors on fera au mieux !
 
Juste, j'annonce, si le seul week-end où je quitte Paris il y fait un temps de rêve (comme scandé partout par météo france), est-ce que madame meteo uk peut s'assurer que, dans un souci d'équité, the sun shines in London too ?
 
PS : bien sûr je te raconterai le we, comme je l'avais fait pour le précédent trip to London ;)